cover

The Ivory Game

Article écrit par Culturemania le lundi 05 décembre 2016 à 13:13
likeslikeslikes
3 personne(s) ont aiméAdd Like
Encore un super documentaire qui permet d'y voir plus clair sur le sujet. J'espère que vous avez noté le jeu de mots merdique de cette première phrase. Celui qui cherche un peu d'espoir peut plutôt quitter cette page et aller voir la vidéo d'Iggy Pop chantant une chanson à son perroquet qui se met à danser en rythme. Autrement, préparez-vous. La catastrophe est là et on continue à ne rien faire ? Les éléphants vont disparaître dans 15 ou 20 ans. Sauf si...


Réalisateurs : Kief Davidson, Richard Ladkani

Diffusion : Netflix

Sauf si on arrête enfin de faire les cons. J'ai eu la chance de voir ces animaux incroyables à plusieurs reprises. J'ai aussi eu la chance de voir des rhinocéros dans leur milieu naturel. Par contre, j'ai aussi vu ces mêmes rhinocéros la corne coupée quelques semaines plus tard. Et aujourd'hui, quand je pense à tous ces animaux, j'ai l'impression qu'on les a déjà perdu et qu'il ne restera que les livres et les photos pour les contempler. Est-ce qu'on veut vraiment vivre sur une planète ou plus rien n'existe à par nous, nous, nous ? On ira pas bien loin comme ça et notre propre extinction sera méritée. Mais c'est urgent car c'est un fait pour les éléphants : il n'y en aura plus dans 15 ans si rien ne se passe. En 1900, ils étaient 20 millions. En 1980, il n'en restait qu'un petit million. Aujourd'hui, il n'en reste que 350.000 et on en perd plus de 30.000 chaque année à cause du braconnage.

preview
preview

Alors on pourrait se dire qu'il suffirait de mettre en taule tous les braconniers pour stopper cette extinction imminente. D'autres feraient surface. Mais surtout, quelle est la cause ? Pourquoi des gens vont tuer ces animaux pour leur arracher leur ivoire ? Et bien c'est toujours la même histoire. Il existe un marché, surtout Chinois mais aussi Américain et Européen de l'ivoire. Des milliers de tonnes passent par les ports, les douanes et sous les yeux des autorités pour fournir le business de l'ivoire qui se revend à prix d'or. Et voilà, encore une fois, on détruit tout et quand il ne restera plus rien, on réalisera que l'ivoire ne se mange pas, et encore moins nos billets de banque. Mais qu'est-ce qu'on veut au fond ? Quel plaisir a-t-on à posséder un bel objet en ivoire brillante au détriment de l'existence d'une espèce telle que les éléphants ? Les clients de ce marché sont-ils au courant de l'effet dévastateur de leur lubie ?

preview
L’existence d'une espère entière est entre les mains d'une seule personne : le président Chinois.

En tout cas, ce documentaire sous forme de reportage d'activistes montre bien comment se passent les choses, aussi bien en Afrique où les braconniers inclus dans des réseaux opèrent, que côté Chinois où les boutiques d'ivoire pullulent pour le petit plaisir égoïste de leurs clients. On y voir des infiltrations menées pour lutter et mettre à terre les réseaux de braconnage. On y voit des images brutales et crue. C'est évidement insupportable mais nécessaire. L'affaire n'est pas jouée mais le sujet est enfin arrivé aux oreilles des dirigeants qui commencent à prendre des mesures pour rendre ce commerce interdit, illégal et puni. Donc toute la question est là : que veut-on ? Une corne d'ivoire dans la vitrine de notre salon, ou un monde avec des animaux incroyables qui vivent en tout tranquillité ? Et c'est le même combat pour les fourrures et toutes ces conneries.

Article écrit par Culturemania le lundi 05 décembre 2016 à 13:13

Commentaires

Nous sommes une plaie pour la Terre, nous sommes une abomination pour tous les autres êtres vivants de cette planète. J'ai souvent honte d'appartenir à la race humaine. Une défense d'ivoire sculptée dans la vitrine de son salon ? Le top du mauvais goût et de la ringardise mais ça plait ! L'interdiction de la vente et que chacun puisse manger à sa faim dans le monde (et c'est pas pour demain !) sont les deux seules solutions couplées pour qu'on arrête le massacre. La seule interdiction n'enrayera rien. Aujourd'hui, les braconniers n'ont qu'à proposer 1000 $ à une famille Massaï chargée de les protéger, pour qu'elle laisse massacrer des éléphants et le tour est joué. Que vaut la vie de ces merveilles face à ces 1000 $ qui les feront vivre un an ? Rien, peanuts, queue tchi. Et en avant le carnage...

Ecrit par Guizmo75 le lundi 05 décembre 2016 à 14:20

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Roger and Me

On parle tous du film de François Ruffin "Merci Patron" et c'est très bien. Mais c'est pas mon sujet pour l'instant. Ici même, on va aller voir ce qu'il s'est passé à Flint dans le Michigan dans les années 80. Flint, c'est la ville natale de Michael Moore, ce qui a de quoi aiguiser notre curiosité. A cette époque, on ne parlait pas encore de Bernard Arnault et de LVMH, mais on parlait de Roger B. Smith et de General Motors. Et on parlait aussi de plus de 30.000 suppressions d'emploi.

cover

Pardon Youtube

Encore une chose extraordinaire qu'on n'est pas prêt de voir au journal de France 2 ou sur BFM, chez ces esclaves enduis de laque qui se pavanent sur leurs plateaux payés par notre propre fric. J'avais découvert Laeticia par ses vidéos sur le bio et le minimalisme. Elle nous expliquait comment elle organisait sa vie en essayant d'acheter et de posséder le moins d'objets possibles. Une poêle, une casserole, un pot de fleur et finalement, ça suffit non ? Mais là, des articles commencent à sortir sur un nouveau sujet, qui est un gros fuck aux institutions qui pour moi, se trouve à la suite logique d'un Brexit, d'un Trump, d'un WikiLeaks, d'une affaire Snowden et tant d'autres choses. Ça continue et ça pousse à croire qu'on est sur la bonne voie pour les balayer tous d'un coup.

cover

CitizenFour

Citizen Four, c'est le nom de code que s'était attribué Edward Snowden. Aujourd'hui, pour peu qu'on écoute un minimum la radio, la télé ou qu'on lise la presse, on a tous entendu parler de Snowden. Depuis le 11 septembre 2001, on se doute bien que la surveillance s'est accrue. Avec le recul, on se rend bien compte que cette surveillance de masse est réelle et qu'on a même appris à en être conscient sans forcément être révolté. Et pourtant. Une agence comme la NSA s'est autorisée à écouter et archiver toutes nos communications : téléphone, e-mail, recherches Google, webcam, achats sur amazon.com etc. Cibler les terroristes ? Et bien non, l'Oncle Sam mange tout ce qu'on lui donne, et on lui donne tout, sans distinction.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !