Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Films

- 119 jours : Les Survivants de l'Océan -

Article rédigé par Culturemania le 06/08/2016 à 14:02

Informations

  • Date de sortie : mercredi 06 juillet 2016
Connaissez-vous l'histoire du Rose-Noëlle ? Moi non plus, jusqu'à hier en tout cas. Tout d'abord, c'est une histoire vraie et qu'on le veuille ou non, on ne regarde pas un film de la même manière en le sachant, même si parfois, ce n'est que pure manipulation. Mais pas là. L'histoire nous vient de l'autre côté du monde, la Nouvelle-Zélande. C'est l'histoire qui peut paraître banale de quatre types qui ont fait naufrage et qui ont dû survivre. Ça semble un peu trop habituel les naufrages, surtout en ce moment. Mais ce qui l'est moins, c'est leur retour sur le monde terrestre et ça, c'est vraiment surprenant.

Réalisateur : John Laing

Cast : Dominic Purcell, Peter Feeney, Greg Johnson, Owen Black

Nationalité : Néo-zélandais

preview

Ce film est aussi l'adaptation du bouquin The Spirit of Rose Noëlle écrit par John Glennie l'un des survivants et le proprio du Rose Noëlle, un trimaran jaune et blanc. John embarque avec son équipage en direction des îles Tonga, c'est à dire vers le nord de la Nouvelle-Zélande, pas bien loin des Fidji mais aussi de Wallis et Futuna. Manque de bol, une immense vague solitaire va venir foutre le rafiot à l'envers et hop, tout le monde à la flotte. Le Rose Noëlle flotte toujours mais son mât pointe vers le centre de la Terre au lieu de pointer vers le ciel. Dans la coque, on peut encore vivre et respirer, l'eau ne pouvant pas monter plus haut que la ligne de flottaison, un peu comme dans un verre de Guinness. Alors la camaraderie s'installe, mais pas vraiment.

preview
preview

L'un de ces quatre marins d'eau douce semble être un sacré connard et va faire chier tout le monde. Rien n'est aussi bien que ce que lui a décidé, un vrai casse-couilles à bouffer du foin. Mais il faut faire avec et mine de rien, les quatre compères s'en sortent plutôt bien avec leurs réserves de bouffe et de flotte. Les journées passent et finalement, on a l'impression qu'ils pourraient tenir des semaines là-dedans. Ça tombe bien car c'est ce qu'ils vont faire. Jusqu'au moment où l'eau va commencer à manquer.
Mais l'esprit ingénieux de notre espèce semble sans limite. Quelques bouts de bois et quelques clous vont suffirent à nos loups de mer pour remplir à ras bord des milliers de litres d'eau de réserve. Il ne manque plus que la pluie... attention... attendez encore un peu... et... hop ! La voilà ! Et en plus, ils ont l'air d'avoir le coup pour pêcher et se payent même le luxe de faire chauffer leur bouffe avec la réserve de gaz restée intacte. Je vous avais parlé dans l'introduction d'une chose vraiment surprenante alors nous y voilà.

Après 119 jours passés en mer sur un trimaran renversé, après avoir été déclarés mort en mer par les autorités du pays, les voilà en vue d'une terre lointaine qui se rapproche. Il s'avère qu'il ne s'agira pas du tout celle qu'ils croyaient. Et c'est là que l'histoire devient surprenante. Car ils retrouvent leurs familles, leurs amis et tout le tralala, mais une question se pose en voyant ces quatre hommes en bonne santé et plutôt bien portant : ont-ils vraiment passé ces 119 jours en mer ? Selon le ministre et la majorité des médias, c'est peu probable et toute cette histoire ressemble de loin comme de près au canular du siècle. Bande de flibustiers !

Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

Je connaissais cette histoire. La 1ère fois que j'en ai entendu parlé c'était après qu'ils aient été retrouvé sains et sauves. Les médias du monde entier parlaient alors de ces naufragés. un vrai miracle. Mais les médias s'étaient lançées dans une vraie chasse aux sorcières et les montraient du doigt comme étant des menteurs et escrocs...Seulement la science à parlé. Après des mois de polémique, après que le monde les soupcçonnait de mentir y compris leurs propres compatriotes, en effet la science a démonté sans doutes possibles, qu'ils avaient réellement fait naufrages. Malgré les preuves, on continua à les accuser à tort de mentir. Certain après le décès d'un des naufragé, quelques mois après leur retour à la civilisation, émettaient l'hypothèse qu'ils avaient monté ce coup pour les rendre célèbre et riches car l'un des naufragés savaient qu'il allait mourir d'une tumeur. Cette hypothèse, injuste à mon sens, prétend que les naufragés avaient préparé ce coup pour mettre à l'abri la famille d'un des naufragés qui se savait condamné par un cancer. Quoi qu'il en soit le doute n'est pas permis car les analyses de l'enquête ont démontré qu'ils avaient effectivement bien fait naufrage et qu'ils ont survécu, avec beaucoup de chance, à 3 mois de dérive sur l'océan, isolé du monde, avec comme ressources de l'eau de pluie, et du poisson péché au va la chance. Je ne crois pas au coup monté mais si c'est le cas alors il faut tout de même avouer que ça aurait été un coup de génie de leurs parts car indéniablement ils sont devenus célèbre dans le monde entier et leur histoire à fait le tour du monde au point qu'un film et documentaire a été fait sur leur naufrage.

Ecrit par Ray2.0 le mardi 16 août 2016 à 09:25

Et j'avais essayé de retrouver des articles d'époque parlant de cette histoire sur le net, mais je n'ai rien trouvé de très précis ou exhaustif. Quelques petits articles, pas plus. Je pense qu'ils auraient même pu faire un deuxième film qui débuterait le jour de leur arrivé sur l'île et qui raconterait l'après. Si tu as des liens vers des articles à propos de cette histoire, je suis preneur.

Ecrit par Culturemania le mardi 16 août 2016 à 22:42

Film génial et bien fait

Ecrit par Marc le samedi 03 septembre 2016 à 02:59

Pour ma part, je pense que si ces 4 hommes avaient organisé un coup médiatique, comme suspecté, à un moment ou à un autre, l'un d'eux aurait craqué et fini par communiquer avec ses proches, c'est dans la nature de l'homme de faire taire les inquiétudes à son sujet, de rassurer. Leur naufrage n'est pas ordinaire certes, mais en est-il un qui le soit ? Ils y ont survécus ? Auraient-ils du y laisser l'un après l'autre la vie, le tout consigné dans le livre de bord pour en raconter la chronologie afin que leur histoire puisse être véridique ? Le film est très bien fait, et très réaliste...conforme à la réalité est autre chose, la souffrance ne peut se reporter sur la pellicule elle...et ces 4 hommes ont du véritablement souffrir, tant mentalement que physiquement, même si la mer et la mère nature, ont pu les aider à survivre.

Ecrit par Cinémaniaque le mardi 18 octobre 2016 à 14:40

Je relis ceci et je vous en fait part.... Alain Bombard finira par toucher terre à la Barbade le 23 décembre 1952 après 113 jours de mer. De retour en France, il est attendu par de nombreux journalistes et sa popularité augmente, bien que certains doutent et le soupçonnent d'avoir triché.... Même lorsque le "naufrage" est volontaire, comme ce fut le cas pour ce docteur en biologie humaine, on doute de la vérité...Selon sa formule, il voulait prouver que les « naufragés meurent de désespoir », non de faim ou de soif (voir la Méduse). De plus, son aventure rendra évidents de nombreux points pratiques pour faciliter la survie des naufragés ; c'est « la victoire du mou contre le dur » (les canots pneumatiques contre les chaloupes traditionnelles). Il donne des conférences (Connaissance du Monde), explique, met toute son énergie pour convaincre. Aujourd'hui c'est chose faite, les dérivés du Zodiac de survie sont obligatoires sur les bateaux. Jusqu'à sa mort, Bombard reçut des lettres de naufragés qui ont survécu grâce à son expérience. Dans ses œuvres, Bombard avance deux importantes thèses concernant la survie humaine en mer. Premièrement, il prouve, par son expérience dans l'océan Atlantique, qu'il est possible à un naufragé de survivre pendant un certain temps en mer sans eau potable ni provisions. Deuxièmement, il estime que l'une des principales causes de décès de naufragés n'est pas la faim ou la soif, mais la terreur et le désespoir. Il fonde sa thèse sur les naufrages tels que celui du Titanic où certaines personnes sont mortes ou sont devenues folles alors qu'elles avaient trouvé refuge dans les canots de sauvetage, alors qu'aucun des enfants qui se sont retrouvés avec eux n'a péri, et ceci du fait que les enfants sont moins sujets au désespoir et à la panique. Certaines des affirmations de Bombard ont été contestées par Hannes Lindemann, notamment l'idée de pouvoir survivre sans eau fraîche. Il apparaît toutefois que Bombard a été mal compris en ce qui concerne la possibilité de survie sans eau fraîche. Bombard n'a jamais soutenu que la survie de l'être humain est possible uniquement en buvant de l'eau de mer. Au contraire, il indique que l'eau de mer en petites quantités peut prolonger la survie si elle est accompagnée, à défaut d'eau de pluie, de l'absorption des liquides présents dans le corps des poissons. Cette question fait toujours débat 20, mais les thèses d'Alain Bombard sont loin d'être marginalisées. Au lieu de polémiquer, songeons plutôt au courage qu'il aura fallut à ces hommes, naufragés volontaires ou non, pour survivre...

Ecrit par Cinémaniaque le mardi 18 octobre 2016 à 14:59

Quelle surprise que de voir mon prénom si rare donné à un catamaran ! Moi qui ai fait de la voile pendant vingt ans ! La vie est bizarre... J'aimerais savoir où l'auteur du roman a trouvé ce nom. Répondez-moi en français ou en anglais, SVP. Merci. P.S. Je vais sans doute me procurer le Blue Ray du film.

Ecrit par Rose-Noëlle Jougla le lundi 09 janvier 2017 à 17:09

Bonjour Rose-noëlle, je crois que c'est le prénom de la petite amie native des îles et morte de John le propriétaire du trimaran et l'auteur du livre.

Ecrit par Axel le jeudi 23 août 2018 à 01:30

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

514 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

1.341.341 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

The Mist

Article publié le vendredi 25 septembre 2015 à 13:33

Par : Culturemania

cover
views
2217
likes
0
comments

Le côté pouilleux des choses a toujours été celui qui m'intéresse le plus. Je n'ai que faire des choses lisses, belles et propres. Elles me sont insupportables. De mon côté du miroir, il y a la poussière, la merde et la douceur des choses étranges. Il y a les monstres, les revenants, les voyages de l'esprit et les affrontements d'un réel devenu infernal. Et puis il y a ce groupe de personnes bloqué dans un supermarché alors qu'un brouillard inquiétant recouvre leur ville.

Lire la suite...

10 Cloverfield Lane

Article publié le samedi 17 décembre 2016 à 18:52

Par : Sowilo

cover
views
1224
likes
2
comments

10 Cloverfield Lane est un coup de maître marketing pour un divertissement qui en vaut la peine. Le titre est peut-être juste une adresse, ou une référence à un film de 2008 du même producteur, J.J. Abrams, ou les deux à la fois. En tout cas, avoir vu Cloverfield n’est pas un impératif pour voir 10 Cloverfield Lane. Parce que ce n’est pas lié ? Parce que c’est lié mais indépendant ? Franchement, peu im...

Lire la suite...

Phénomènes

Article publié le vendredi 18 mars 2016 à 23:40

Par : Culturemania

cover
views
1345
likes
2
comments

Albert Einstein a dit : "Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre.". Voilà sur quoi s'ouvre le film. Cette grande idée assez magistrale pour devenir fascinante. Sauf qu'il y a déjà deux problèmes : rien ne prouve qu'Einstein a prononcé cette phrase. Des mecs très sérieux se sont penchés sur le sujet. Et puis surtout, l'abeille n'étant pas le seul pollinisateur naturel, cette phrase a de grandes chances d'être fausse. Là aussi, des mecs très sérieux se sont penchés sur le sujet. Mais l'idée e...

Lire la suite...

Comme Des Bêtes

Article publié le dimanche 20 novembre 2016 à 23:36

Par : Remix42

cover
views
3045
likes
12
comments

Alors que Noël approche à grands pas, je décide de faire ma liste de cadeaux. N’ayant point de catalogues de jouets sous le coude, je me dirige alors vers un grand site internet culturel. En quête de perpétuelles nouveautés, mon choix s’arrête donc sur un dvd qui sortira bientôt : "Comme Des Bêtes".

Lire la suite...

About Alex

Article publié le jeudi 09 avril 2015 à 08:32

Par : Culturemania

cover
views
1628
likes
0
comments

Quelques jeunes dans une maison à la campagne, vous allez me dire que ça pue encore le film d'horreur merdique que j'adore tant. Et bien non, pas cette fois, cette fois personne ne va mourir, cette fois aucun fou masqué ne va sortir du bois en hurlant ou aucune bestiole mutante ne va venir les dévorer la nuit. Mais alors quelle est l'histoire, vite, on veut savoir, on n’en peut plus !! C’est l’histoire d’un mec qui s’appelle Alex. Et un jour, Alex décide ...

Lire la suite...

God Bless America

Article publié le samedi 10 mai 2014 à 00:04

Par : Culturemania

cover
views
2122
likes
0
comments

Et si on prenait le temps de regarder à quoi ressemblent nos vies à une époque où plus rien n’a de sens. On nous gave de télévision imbécile, on nous dit quoi consommer, quoi penser, de quoi discuter. Il y a entre nous et la réalité un nombre insensé de couches superficielles qui nous coupent complètement de l’essentiel. Tous les lundis, au bureau, les gens parlent de leur week-end en se...

Lire la suite...

IT

Article publié le mardi 15 août 2017 à 20:59

Par : Culturemania

cover
views
7448
likes
8
comments

Si vous aussi vous avez été traumatisé par le clown de Stephen King, vous êtes sûrement au courant qu'un nouveau film IT est sur le point de sortir. Pour tout dire, c'est pour septembre. En attendant, Warner Bros nous propose d'aller nous-même à la rencontre du clown.

Lire la suite...

All Hallows Eve

Article publié le samedi 29 août 2015 à 22:05

Par : Culturemania

cover
views
1504
likes
0
comments

C'est parce que le méchant sur la jaquette à des faux airs du Capitaine Spaulding (La maison des 1000 morts) que mes yeux ont été attiré par cette petite saleté de film. Une soirée d'Halloween, une cassette vidéo et des gosses à garder. Il n'en faut pas plus pour faire un film. Mais alors si cette fois les monstres passent dans notre salon, j'appelle à ce que la lumière nous transperce tous.

Lire la suite...

The descent

Article publié le dimanche 21 décembre 2014 à 11:39

Par : Sowilo

cover
views
2452
likes
0
comments

Quand on vient se fourrer dans le film de genre, on colle automatiquement à certains codes, à des principes récurrents qui nous font automatiquement ressembler à la concurrence. Et quand la concurrence est plutôt foisonnante, dur de se faire une place. Pourtant, The Descent, pour moi, au milieu des survivals de tous poils, arrive largement à sortir du lot, et reste comme un des incontournables du genre que la décennie 2000 a pu nous balancer. A vos piolets et vos cordes, on part en spéléo....

Lire la suite...

La fille de Monaco

Article publié le samedi 04 octobre 2014 à 10:00

Par : Culturemania

cover
views
2238
likes
0
comments

Très longtemps que je voulais voir ce film. J'en ai enfin eu l'occasion. Alors pour me la péter un peu et filer une info, Luchini était pris pour le film et après avoir repéré Louise Bourgoin, il a dit (j'imagine à Anne Fontaine) qu'il ne ferai ce film qu'avec Louise et pas une autre. Riche idée Fabrice. Et si on devait résumer ce film, ce serait en une scène, une seule. Et en une phrase, tout courte. C'est rapide. C'est très rapide.

Lire la suite...

In The Deep

Article publié le vendredi 19 août 2016 à 22:47

Par : Culturemania

cover
views
1806
likes
4
comments

La peur des requins. La peur de l'eau. La peur panique du noir. La peur du vide. La peur des profondeurs. La peur de l'isolement. La peur de la promiscuité. La peur de l'étouffement. La peur de soi. Ce film est dingue.

Lire la suite...

Zulu

Article publié le mercredi 30 avril 2014 à 12:42

Par : Culturemania

cover
views
2008
likes
0
comments

Les Zoulous, c'est avant tout un peuple qui vie principalement en Afrique du Sud. C'est aussi un vieux film ou une poignée d'entre eux doivent faire face à une armée gigantesque - un peu à l'image du peuple du Rohan face à l'armée de Saroumane dans le deuxième épisode du Seigneur des Anneaux. Mais depuis 2013, Zulu est aussi un film qui réunit Orlando Bloom et Forest Whitaker en tant que flics de la ville du Cap faisant face aux violences du pays, des années après l'abolition de l'Apartheid....

Lire la suite...

Lucy

Article publié le lundi 06 octobre 2014 à 22:33

Par : Culturemania

cover
views
2890
likes
0
comments

Alors voilà. J'en avais entendu des vertes et des pas mûres. Besson est passé sur les plateaux TV pour parler de son dernier film. Les journaux TV en ont parlé, et les gens se sont rués au cinoche pour voir sa dernière création. Et puis les critiques sont tombées, abominables, mais en même temps je voyais sur Facebook certains de mes amis en dire du bien. Al...

Lire la suite...

Instinct de survie - The Shallows

Article publié le lundi 19 septembre 2016 à 23:11

Par : Culturemania

cover
views
1904
likes
1
comments

En voilà une sacrée surprise. Quand on pense aux films avec des requins tueurs, on pense forcément à des nanars. Des films poisseux avec une histoire bidon, une image sale et un requin en carton-pâte fait par des enfants attardés d'une maternelle spécialisée. En voyant l'affiche de celui-ci, on se dit qu'il ne suffit pas d'une fille en bikini, d'une eau turquoise et d'un bout de rocher pour faire un bon film de requin. Et bien si.

Lire la suite...

Polytechnique

Article publié le vendredi 02 octobre 2015 à 23:44

Par : Culturemania

cover
views
1864
likes
1
comments

On pourrait croire que ce film va vanter les mérites de cette école alors qu'il va revenir sur les sombres événements de l'année 1989. Vous allez finir par croire que je voue un culte à la mort et aux atrocités et vous aurez sûrement raison. Tout cela me passionne. Si on parle très souvent des tueries de masse aux Etats-Unis comme à Columbine, Aurora, ou tout récemment Roseburg, on se souvient beaucoup moins de celles qui arrive...

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.