cover

300 Hommes

Article écrit par Culturemania le lundi 06 avril 2015 à 12:20
0 personne a aiméAdd Like
Youpi c'est vendredi, et c'est parfaitement le moment d'aller au cinéma à la séance d'avant-rush où les salles ne sont pas encore remplies de bouffeurs de pop-corn et de traumatisés du portable. En arrivant au cinéma, mon amie demande au bonhomme enfermé dans son bocal de verre s'il reste encore de la place étant donné qu'on est un peu à la bourre. Il la regarde avec un sourire en lui disant que oui, niveau place, ça devrait aller.


Réalisateurs : Aline Dalbis, Emmanuel Gras

Genre : Documentaire

En effet, en arrivant dans cette immense salle bleue qui doit compter environs 300 places, seul un vieil homme qui ressemblait étrangement à Yann-Arthus Bertrand vient troubler l'espace. Nous sommes donc trois. Bon et puis deux autres sont arrivés ensuite. Les toilettes quand à elles sont dans la salle, sous l'écran. Je viens donc de trouver ma nouvelle salle de cinéma préférée où il est quasiment possible de regarder le film en étant assis sur les chiottes. Pour info, il s'agit d'une des salles de Majestic Bastille.

Je raconte ma vie, mais je ferai mieux de parler du film, c'est quand même pour ça qu'on est là. 300 Hommes raconte le quotidien d'un foyer d'accueil de nuit de Marseille. les bénévoles de Saint Jean de Dieu sont présents et accueillent ces hommes qui vont remplir les 300 lits de l'établissement. Les portes ouvrent à 14h et le principe est simple : premier arrivé, premier servi.

preview
preview

Malgré le tragique de la situation (un monde meilleur serait un monde où ces foyers n'auraient pas besoin d'exister), on découvre des bonhommes pleins de couleurs dans la tête. Souvent bien plus intelligents et cultivés qu'on pourrait le croire, ils rêvent de travail, de politique, d'idées pour faire évoluer la société. Alors y'a quelques passages où ça chauffe un peu, mais même au Vatican avec tous ces hommes, je suis sûr que ça castagne de temps en temps.

La nuit tombe, tous les lits sont occupés, les portes doivent fermer. Lorsque le 301ème homme tape à la porte, la réponse est cruelle mais sans appel. Il fait froid dehors mais pourtant c'est là qu'il va devoir passer la nuit. On ne connait pas l'histoire de chacun malgré leurs confidences. On les verra bavarder, s'échanger quelques clopes dans la cours, sous les chants religieux de l'établissement, les poches vides mais la tête pleine.

Article écrit par Culturemania le lundi 06 avril 2015 à 12:20

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Ed Gein

Prenez un monstre et faites-en une horrible histoire. Puis faites-en des cauchemars pendant une génération. Prenez un détraqué évadé de l'asile et faites-en une légende qui sera racontée par les campeurs autour du feu. Prenez une créature maléfique, une sorcière, un loup-garou, un démon, un vampire ou Satan en personne et vous aurez une histoire d'horreur. Mais là où tout bascule, c'est ici : prenez votre voisin et faites-en une histoire d'horreur. Prenez votre client habituel et faites-en des cauchemars. Prenez votre meilleur ami et découvrez son sous-sol rempli de cadavres suspendus à la peau arrachée. Prenez Edward Gein, le charmant habitant de la petite ville de Plainfield dans le Wisconsin.

cover

La Tête Haute

Vous êtes-vous déjà demandé qui sont ces jeunes étiquetés «  délinquants » ? Que vivent ces enfants privés de repères familiaux et/ou élevés dans un environnement toxique ? Que ressentent ces parents négligents, instables, détruits ? Comment des professionnels tentent de prendre en charge et d'aider au mieux ces familles en grandes difficultés ? Si la réponse est oui, alors La Tête Haute vous apportera une réponse, une réponse parmi des milliers d'autres, à travers l'histoire de Malony, interprété avec brio par Rod Paradot.

cover

Gone Girl

Gone Girl, enfin je vais te voir. J’étais jusque-là persuadé que c’était ce fameux film sur l’engagement du mariage tiré d’une nouvelle de Stephen King. J’ai réalisé ensuite que je faisais erreur et que je confondais avec A Good Marriage qui n’est pas encore sortit. Mais le film en lui-même aurait dû me mettre la puce à l’oreille lorsque j’ai vu le fin fond de l’intérieur de son slip. Ca, du Stephen King ?? J’en doutais, et j’avais raison !

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !