cover

All Girls Weekend

Article écrit par Culturemania le lundi 08 août 2016 à 23:17
0 personne a aiméAdd Like
Ce film est un tas de glaise sous 100 kilogrammes de merde. C'est peut-être le film d'horreur le plus nul que j'ai vu ces 10 dernières années. C'en est même presque insultant pour la catégorie du genre horreur que de classer ce film dedans. Non, je retire, ce n'est pas un film d'horreur. Car ça ne fait même pas peur, ni à moi ni à personne. Donc, c'est inclassable. Et de toute façon, c'est quoi cette manie de toujours vouloir classer les choses ?


Réalisateur : Lou Simon

Cast : Jamie Bernadette, Katie Carpenter, Gema Calero

With every birth, there is blood. - Ancien proverb.

Tu parles d'un proverbe à la con. Il a dû être inventé pour l'occasion et pioché au pif dans un livre de proverbes à la con et surtout sans auteur si ce n'est celui qui a mélangé des mots pour sortir une phrase passe-partout qui joue aussi le rôle d'introduction à ce tas de merde. Sur le principe, c'est pourtant alléchant. Des amies vont se retrouver après de longues années sans se voir pour partager un long week-end à la campagne pour respirer le grand air et faire de la tyrolienne. On comprend bien qu'au détour d'un arbre douteux, l'affaire va mal tourner et la forêt maléfique va vouloir se nourrir de ces âmes en peine, faisant couler le sang et nourrissant le sol de notre bonne vieille Terre. Sauf que ces bonnes intentions voilées d'une fine pellicule de chiasse donne un film que même ton chien trouverait pas terrible.

L'histoire, c'est celle de quatre meilleures amies qui se détestent mais qui voulaient vraiment se revoir parce que quand même hein, ça faisait trop longtemps les filles ! Bon, je vous passe les retrouvailles insupportables et la venus d'une intrus indigène à la couleur bizarre qui se voit réservé un accueil des plus merdiques dans ce groupes de filles des plus merdiques. Direction la forêt.

preview

Je vous l'avais promis, là voilà : la tyrolienne ! L'ennui est total. Commence enfin le véritable tour de manège : la ballade imprévue en forêt. L'une des parfumées nous le promet : la vue est géniale de l'autre côté à quelques kilomètres d'ici. Oh, quelle chic idée, j'espère ne pas transpirer par contre. Et s'il pleut, le moment sera déclaré en sinistre social. Adieu mascara, bénie soit la capuche. Mais le club des cinq tourne en rond. En même temps, tout ceci est un manège, la révolution était de mise. L'annonce des doigts dans la bouche approche mais continuons. Le réseau ne passe pas, aucune n'ayant pensé à prendre un téléphone satellite ou des cours de combat contre les ours. Le malheur approche vraiment lorsque l'une d'elle se torche le cul avec la mauvaise feuille d'arbre et quand une seconde tombe et se transperce la jambe avec un bout de bois. Le jeu d'acteur devient insupportable de nullité mais continuons.

C'est donc l'horreur et évidement, la nuit est tombée. Une baraque qui n'a rien a faire là est pourtant là. La torche-cul commence à avoir les doigts qui pourrissent et jambe-de-bois est dans les vapes sans espoir de retour. C'est la merde, pour elles comme pour nous, car la forêt semble les appeler. Des bruits, des murmures, des frissons, Ouuuuhhhh ! L'un d'elle va se révéler. Laquelle ? Celle qui semble être une warrior bien qu'elle ressemble à Florence Foresti ? Pas sûr. Tout le monde veut le savoir, ça j'en suis sûr, j'ai pas écrit tout ce merdier pour rien. Il faut couper les doigts si tu ne veux pas que tout ton corps pourrisse. Allez, mord ce bout de bois. De toute façon, cette forêt appelle au sacrifice. Du sang, c'est le prix du ticket vers la sortie. Mais comme je vous l'ai déjà dit, les filles tournent en boucle dans ce labyrinthe d'arbres en bois. C'est pas fini, c'est long, et c'est pas prêt de finir. Et quand ce sera fini, ça continuera pour saouler encore plus de gens à travers toute la galaxie.

preview
preview
Article écrit par Culturemania le lundi 08 août 2016 à 23:17

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

La Tête Haute

Vous êtes-vous déjà demandé qui sont ces jeunes étiquetés «  délinquants » ? Que vivent ces enfants privés de repères familiaux et/ou élevés dans un environnement toxique ? Que ressentent ces parents négligents, instables, détruits ? Comment des professionnels tentent de prendre en charge et d'aider au mieux ces familles en grandes difficultés ? Si la réponse est oui, alors La Tête Haute vous apportera une réponse, une réponse parmi des milliers d'autres, à travers l'histoire de Malony, interprété avec brio par Rod Paradot.

cover

The Human Centipede

On continue notre série horreur-macabre avec la première séquence de The Human Centipède. Lorsqu'un ancien chirurgien de génie spécialisé dans la séparation des siamois se retrouve à la retraite, il se peut qu'il trouve un hobby assez particulier. Il aura pu choisir les puzzles, Candy Crush ou la randonnée, mais non. Le Docteur Heiter, lui, a choisi de continuer à faire son métier, mais par opération inverse. Explications plus bas, car c'est à vomir.

cover

Don't Breathe : la maison des ténèbres

Voilà un titre comme je les aime. Bien racoleur, bien clair et précis. La maison des ténèbres ! La simplicité a une telle classe que je ne comprend jamais pourquoi on cherche le raffinement dans le complexe. Surtout quand on parle d'un film d'horreur. Mais le vrai titre, Don't Breathe, cache encore bien son jeu. On imagine déjà le gamin planqué dans le placard de sa chambre, s'empêchant de respirer pour éviter de se faire repérer par le monstre à sa recherche. Sauf qu'ici, on va se retrouve en face à face avec le monstre.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !