cover

Away we go

Article écrit par Esteban le samedi 07 juin 2014 à 12:29
0 personne a aiméAdd Like
Beaucoup de films d'horreur depuis quelques jours, peut-être trop. Mais bon, on ne revient pas sur le passé, mais par contre, on peut passer à tout autre chose aujourd'hui. Et c'est le cas avec Away we go, où l'on va suivre les aventures de Burt et Verona, qui se demandent bien où se trouve leur vie. Chacun a un métier qui lui permet d'habiter n'importe où. Mais ce n'importe où doit bien être quelque part.


Réalisateur : Sam Mendes

Nationalité : Américain , Britannique

Cast : John Krasinski, Maya Rudolph

Verona dessine des intérieur de corps humains et Burt passe son temps au téléphone à gérer des compagnies d'assurance qui assurent les compagnies d'assurance. Quand on vous dit que l'Amérique est devenue folle. Ils apprennent d'une manière très "sur le terrain" que Verona est enceinte, et filent annoncer la nouvelle aux parents de Burt. Ces derniers sont évidemment ravis, mais en profitent pour leur donner à leur tour une grande nouvelle : ils partent vivre en Europe, un mois avant la naissance du baby. Quant aux parents de Verona, disons qu'ils ne sont pas très présents, pour la simple et bonne raison qu'ils sont morts. Avouez que c’est une bonne raison.

preview

Les deux futurs parents, qui avaient emménagé dans le coin pour se rapprocher des parents de Burt arrivent alors à la conclusion que plus rien ne les retient ici, et qu'il est temps de prendre la route pour trouver l'endroit parfait de leur nouveau foyer. Ils vont alors rendre visite à leur frères, sœurs, ami d'université, et découvrir que comme eux, ils ont tous grandi, évolué, et sont devenus de vrais adultes, avec des gosses et tout. Il y aura les névrosés profondément Américains, les hippies fans d'hippocampes considérant la poussette comme un objet posé sur Terre par le diable lui-même, les familles heureuses pleines de rejetons plutôt cool, et d'autres. Dans le film Docteur Patch, le foyer est défini à la fois comme le lieu d'origine, mais aussi comme le but, la destination. Savoir d'où l'on est pour savoir où l'on va. C'est ce que comprendra Verona lorsqu'elle racontera à Burt l'histoire de l'arbre avec ses fruits en plastiques.


Article écrit par Esteban le samedi 07 juin 2014 à 12:29

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Les invités de mon père

Pour continuer notre traversée intrépide des films avec Fabrice Luchini, je vous propose une nouvelle comédie bien Française : Les invités de mon père. Je vous préviens tout de suite, il n'a pas le rôle principal, et malgré que cette information m'ai courroucé, j'ai tout de même pris la peine de regarder le film, car un film avec Luchini reste un film avec Luchini. Et une tautologie reste une tautologie. On n'a jamais été aussi proche de la fin.

cover

Frances Ha

Dans la vie, il y a les gens qu'on croise et ceux qu'on ne croise pas, tous ces anonymes que l'on ne connaîtra jamais. Il y a les gens avec qui on travaille, les voisins et les commerçants du quartier. Et puis il y a la famille, les copains, les ami(e)s et enfin ses meilleurs amis, ceux à qui ont n'a pas besoin de parler pour se faire comprendre. Ceux avec qui si souvent le regard remplace la parole. Frances Ha, c'est ça, une histoires de meilleures amies entre Frances et Sophie.

cover

Mister Babadook

Un mot un regard ne suffiront pas. Le Babadook jamais ne partira. Si tu es un enfant avisé et que tu sais ouvrir les yeux, tu te feras un ami bien singulier, un ami pour nous deux. Mister Babadook, c'est bien lui, et son livre, le voici. Un sourd grondement puis trois coups, BABABA Dook ! Dook ! Dook ! Tu peux être sûr qu'il est déjà là, ouvre les yeux, tu le verras. Il porte un drôle de chapeau, tu ne le trouves pas rigolo ? S'il vient te voir dans ta chambre, tu trembleras dans le noir. J'enlèverai mon déguisement, te voilà prévenu, et quand mon masque tombera, plus douce la mort te semblera.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !