cover

Blair Witch

Article écrit par Culturemania le dimanche 25 décembre 2016 à 20:07
0 personne a aiméAdd Like
Mais pourquoi s'être donné ce mal ? Non mais parce que, si tu veux voir le Projet Blair Witch, tu peux toujours. Un film, même s'il a 20 ans reste valable. C'est pas un yaourt, y'a pas de date de péremption à condition d'avoir adapté son support. Mais il semble que pour certaines personnes, refaire encore et toujours les choses est une manière de fonctionner. Avec un peu de magie, un truc vieux et génial va donc devenir un truc récent et merdique. Conforme à l'époque me direz-vous.


Réalisateur : Adam Wingard

Cast : Brandon Scott, Callie Hernandez, Valorie Curry...

So, do you guys really believe all these old stories ?

Déjà ça part très mal. Le casting semble moisi jusqu'à la couenne. Le frère de Heather du vrai Projet Blair Witch veut se lancer sur ses traces dans la forêt de Black Hills. Depuis toutes ces années, aucune recherche n'a aboutie mais lui est persuadé qu'elle est encore là-bas. Voyez la faille ? Bin si, si Heather est encore là-bas et en vie, c'est que soit elle s'y plait, soit elle s'est adaptée et est donc devenue une sorte de femme-sauvage un peu comme Victor. Donc dans les deux cas, a-t-elle envie d'être retrouvée ? Je ne le crois pas. Ensuite, James Donahue (le frère de Heather) et ses 3 zouaves d'amis vont passer par la case boite de nuit et murge en folie. Est-ce bien nécessaire ? Non, car ça donne déjà envie d'arrêter. Mais contre vents et marée j'ai continué.

I actually thought that... Heather could still be out here.
preview

Ils trouvent un gars du coin qui a posté sur Youtube une vidéo qui montre sa découverte d'une cassette ayant appartenu à Heather. Ce junkie, du nom de Darknet666 va les accompagner dans les bois avec sa copine ou sa sœur, on ne sait pas trop. Il croit à mort à la légende de la sorcière et veut tout faire pour que ses hôtes y croient aussi. Alors la première nuit tombe. Mais avant ça, cette gourde d'Ashley ne manque pas de s'empaler le pied sur un rocher en traversant une rivière pieds nus. Elle a surement préféré s'ouvrir le pied plutôt que mouiller ses chaussures... Bien fait pour elle. La nuit tombe donc. Et évidement, des bruits sont survenir. Et au réveil, malheur, de petits symboles en bois pendues aux arbres entourent leurs tentes. Enfin petits... non, car ils sont gros. Il fallait les faire gros, plus gros que dans le film original. Beaucoup plus gros. Et puis aussi, il est 14h. Comment est-ce possible d'avoir dormi tout ce temps ?!

preview
preview

La frayeur est là, la forêt leur parle. Ashley continue de pourrir du pied et les autres s'embrouillent avec Darknet666 qui semble les mener en bateau. Ce serait lui qui aurait suspendu toutes ces macabres figurines ? Et il les aurait drogué pour qu'ils dorment aussi tard ? C'est la bagarre, les gens se froissent et forment alors deux groupes. Bon, moi j'en ai ras le bol, ils vont se perdre, utiliser leur drone pour ne pas s'en sortir, tourner en rond, revenir sur leurs pas, passer d'autres nuits, se faire chopper, trouver la maison de Rustin Parr et finalement se faire tous buter sous forme d'hallucinations. Y'a bien quelques passages assez flippants, notamment lorsque l'un d'eux s'isole dans la forêt pour aller pisser ou ce genre de choses, mais c'est trop, et puis jouer avec les lumières façon invasion extraterrestre... mais où est le rapport Duc ? Où est le rapport ? Donc en conclusion, si vous voulez regarder le Projet Blair Witch, et bien regardez le vrai Projet Blair Witch, pas ce remake/suite/reboot exagéré à la con.

- That was him screaming out there, right ?
- I think so.
- Oh, God!
Article écrit par Culturemania le dimanche 25 décembre 2016 à 20:07

Commentaires

On part dans les bois chercher une disparue possiblement tombée sur une sorcière ou autre. Et on prend quoi dans ce cas? Une calach? De l'eau bénite? Des balles en argents? N'importe quel argument de son choix pour impressionner quoi... Non, un drone caméra... Moi là déjà ça y est, j'abandonne, j'attends qu'il leur arrive des merdes pour le fun, mais c'est sûr, je ne suis déjà plus avec eux. Et puis sur la forme, l'original est avant tout un super projet artistiquement hors des santiers batus (c'est le cas de le dire), tourné en majorité en impro totale des 3 acteurs alors que les réalisateurs avaient juste prévu les mauvais coups de la vilaine sorcière, autour desquels les 3 acteurs devaient réagir en fonction de leur rôle. De là sort cette impression de vrai, de roue libre, de truc étrange. Enlevez tout ça, faites du moderne ordinaire, prévoyez tout, les angles de caméra etc, sans avoir quoi que ce soit de neuf à apporter, et voilà ce que ça donne.

Ecrit par Sowilo le mardi 27 décembre 2016 à 16:42

Haha la dernière référence :D "Tu vois ce qui se passe Larry quand on veut niquer les gens jusqu'au trognon???"

Ecrit par Sam le lundi 02 janvier 2017 à 20:06

Ahahahah oui bien vu :) :) Seul ceux comme nous qui ont l’œil vif et une boule de bowling à la main peuvent remarquer ça.

Ecrit par Vincent le lundi 02 janvier 2017 à 21:56

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Instinct de survie - The Shallows

En voilà une sacrée surprise. Quand on pense aux films avec des requins tueurs, on pense forcément à des nanars. Des films poisseux avec une histoire bidon, une image sale et un requin en carton-pâte fait par des enfants attardés d'une maternelle spécialisée. En voyant l'affiche de celui-ci, on se dit qu'il ne suffit pas d'une fille en bikini, d'une eau turquoise et d'un bout de rocher pour faire un bon film de requin. Et bien si.

cover

Ed Gein

Prenez un monstre et faites-en une horrible histoire. Puis faites-en des cauchemars pendant une génération. Prenez un détraqué évadé de l'asile et faites-en une légende qui sera racontée par les campeurs autour du feu. Prenez une créature maléfique, une sorcière, un loup-garou, un démon, un vampire ou Satan en personne et vous aurez une histoire d'horreur. Mais là où tout bascule, c'est ici : prenez votre voisin et faites-en une histoire d'horreur. Prenez votre client habituel et faites-en des cauchemars. Prenez votre meilleur ami et découvrez son sous-sol rempli de cadavres suspendus à la peau arrachée. Prenez Edward Gein, le charmant habitant de la petite ville de Plainfield dans le Wisconsin.

cover

Les griffes de la forêt

Je n'en reviens toujours pas. Je vous résume ça vite fait : quatre jeunes gens viennent d'avoir leur diplôme et décident d'aller fêter ça dans un coin super méga-cool. Trois crétins, et une demeurée. Mettez ça dans une voiture qui consomme du 12 litres aux 100 km et laissez agir. Ces quatre mongoliens laissent vite tomber leur plan d'origine pour pousser le délire encore un peu plus et aller dans un autre coin encore plus méga-cool. Sauf que là-bas, ils vont s'attirer les griffes d'une maman Grizzli après avoir tué son petit ourson.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !