cover

Brèves de Comptoir

Article écrit par Culturemania le lundi 02 février 2015 à 21:32
0 personne a aiméAdd Like
- T'es bien rentré hier soir ? - Je sais pas comment on est rentré, mais on est rentré. - C'est moi qui t'ai ramené. - Tu m'as ramené ? - C'est André qui m'a dit qu'j't'avais ramené. Tout commence avec une bouteille de pinard dans un cimetière. Il est 6h30. Là on est pas mal.


Réalisateur : Jean-Michel Ribes

Cast : Chantal Neuwirth, Didier Bénureau, Christian Pereira, Laurent Gamelon, Annie Grégorio, Régis Laspalès, Yolande Moreau, Valérie Mairesse, François Morel, André Dussollier, etc

:

Alors je sais pas trop comment parler de ce film. Il est 6h30, le bistrot des Hirondelles ouvre alors que les chaises sont encore sur les tables. Le taulier, la taulière et le serveur sont là. Les premiers clients arrivent. Un café ? Et puis quoi encore, met-moi donc un demi. Il est 6h32. Le blanc, le rouge, le rosé, tout coule, on a affaire à des polyglottes. Un demi ? Tu veux pas changer un peu ? ....Deux demis ?

preview
- T'aurais pas raté ton bus toi ?
- Bin c'est quelle heure ?
- J'ai pas l'heure.
- Bon bin j'ai encore le temps.
preview

Les poivrots sont en place, assis au comptoir autour du patron qui rempli les verres. Ils n'en finissent plus de picoler. Et les citations cultes s'enchaînent. Et c'est à la fois ce qui est bien et ce qui est pas bien. Parce qu'on peut en faire une overdose au bout d'un moment, même si on tient jusqu'au bout sans problème. Beaucoup de trucs sont drôles. Très peu ne le sont pas. Mais lorsque c'est vraiment drôle, on rate souvent les deux vannes suivantes, le temps de se remettre. En gros, le meilleur moyen pour résumer ce film, c'est d'en lister quelques citations. En voilà quelques-une que j'ai pu retenir. Amusez-vous bien !

"Moi, j'ai rien appris à l'école, et ça m'sert encore !"
"La télé c'est tellement con, même les pigeons ils s'posent plus sur les antennes"
"Quand même la campagne c'est bien, au moins quand on sort on est dehors"
"Quand c'est des toilettes à la Turc, personne bouquine"
"Les fourmis dans les chips, ça fait vacance"
"Quand j'pense, je pesais quatre kilos quand j'suis née. Aujourd'hui j'aimerai bien les perdre !"
"Moi l'beaujolais nouveau est tellement arrivé que c'est ma femme qui est partie"

Article écrit par Culturemania le lundi 02 février 2015 à 21:32

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Annabelle

Je vais essayer de ne pas trop rire en écrivant sur Annabelle, mais ça va être très dur. Tu veux faire un film ? Alors prend une poupée, une famille sans histoire, un prêtre, une église et une poussette. Et voilà, tu as un film, ou plutôt, tu as Annabelle. Quand je pense que cette soupe est associée au superbe Conjuring...

cover

Scenic Route

Qui n’a jamais rêvé de traverser la Valley de la Mort avec un pote, au volant d’une vieille bagnole sans climatisation ? Un bon 50°, une route déserte et cette vallée vide, à perte de vue, que demander de plus ? Eh bien, s’il y a un truc qu’on peut vouloir, c’est que la voiture ne nous lâche pas en plein milieu de cette immensité infernale. C’est beau le désert quand même, surtout quand on sait qu’on ne va pas s’y éterniser.

cover

Hostel

Pour qu’un genre reste efficace, il faut qu’il évolue. En terme de cinéma horrifique, Hostel a marqué son époque en poussant les limites, c’est dors et déjà fait. Il est responsable de la prolifération d’un sous-genre aussi douteux que généralement peu respecté, le torture-porn. Mais pour qu’une ribambelle de suiveurs de mauvais goût ridiculise une idée, il faut une idée de base, qui part souvent d’un bon film. En l’occurrence, à ce que j’ai entendu, celui qui serait le « Psychose », ou le « Massacre à la Tronçonneuse » de cette nouvelle ère, ça serait Hostel. Ok, il faut donc que je me tienne à jour des classiques, alors allons flirter avec l’extrême. Attention, version non censurée déconseillée au moins de 18 ans.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !