cover

Bubba Ho-tep

Article écrit par Culturemania le lundi 18 mai 2015 à 19:59
0 personne a aiméAdd Like
Attention Chef-d'oeuvre ! Rien que le titre va faire fuir tout le monde, mais non non non, restez et soyez comblés. Parce que avec Bubba Ho-tep, on ne pourra plus dire qu'on n'a jamais vu Elvis se battre à coups de déambulateur contre une ancienne momie maudite. Non, on ne pourra plus. Est-ce que c'est tout ? Non, car je ne vous ai pas encore présenté le président Kennedy !


Réalisateur : Don Coscarelli

Cast : Bruce Campbell, Ossie Davis, Ella Joyce

Nationalité : Américain

Que je brûle en enfer si je laisse cet espèce de fils de pute d’étranger suceur de cul avec ses boots en croco faire des graffitis sur nos murs et voler l’âme de tous mes amis pour la chier dans les toilettes visiteurs.
preview
preview

Maintenant que je suis sûr d'avoir éveillé votre curiosité, passons à l'histoire. Bubba Ho-tep, tu parles d'un titre. Mais l'étymologie est expliquée au début du film, donc passons, car je ne suis pas assez fou pour vous la réciter. Simplement, le passé a réveillé une ancienne momie dangereuse qui a eu un accident de bus au fin fond des Etats-Unis, pas loin d'une maison de vieux débris. Et dans cette maison, Elvis, le King, en chair et en os. Non vous ne rêvez pas, il est vivant, les cinglés du bord de route avec leurs pancartes ont encore eu raison ! Et dans cette même maison minable, le président Kennedy, mais noir, parce qu'ils lui ont peint la peau pour qu'on ne découvre jamais la vérité. Ces deux olibrius vont se retrouver, ne me demandez pas comment, à combattre la vieille momie qui est un aspirateur d'âmes Rowenta 1500W.

Et des âmes, il y en aura toujours dans une maison pour vieux. Car pendant que certains claquent, d'autres rentrent pour à leur tour pisser dans les draps déjà puant des anciens locataires. Et c'est tout un plaisir pour cette momie qui sort de la rivire de sous la pont d'à côté, là où l'accident de bus a eu lieu. Brûle saloperie, brûle ! Allez j'arrête, vous aurez compris que c'est là sûrement le meilleur film de 2015.

Article écrit par Culturemania le lundi 18 mai 2015 à 19:59

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Godzilla

On se souvient tous de la version de 1998 avec le vieillard dans son lit d’hôpital disant d'une voix de terreur : 'Goudzilla, Goudzilla'. On se souvient aussi de Jean Reno bouffant son chewing-gum mais surtout, on se souvient de cette super bestiole aussi radioactive que charismatique. On frémissait et on s'accrochait en voyant l'eau de l'océan se lever, laissant deviner l'arrivée de Godzilla à Manhattan, ce monstre qu'on n'avait encore jamais vu. L'affiche dévoilait seulement l'une de ses pattes au beau milieu des buildings. Alors en 2014, j'attend de ce Godzilla quelque chose de fou. Je veux en avoir plein les yeux, je veux passer par toutes les émotions. Et je veux voir la bête, brutale, monstrueuse.

cover

Samba

Moi, ce que je voulais vraiment, c'était aller voir Gone Girl. Mais il était 19h30, et la séance était à 20h30, alors tu comprends, on voulait pas avoir à traîner pendant 1 heure dans le froid en attendant le début du film. Et puis, dans les films que l'on voulait voir, un se présentait à 20h10. Bon, tu me diras, ça fait quand même 40 minutes à poiroter, mais c'est toujours mieux non ? Alors un coup de métro, un gaufre infecte de chez Waflle Factory, et nous voilà bien installés dans une salle immense du centre de Paris pour avoir la joie de voir ce film, Samba, annoncé comme le nouveau Intouchable, ne nous le cachons pas. La gaufre me reproche déjà.

cover

Brèves de Comptoir

- T'es bien rentré hier soir ? - Je sais pas comment on est rentré, mais on est rentré. - C'est moi qui t'ai ramené. - Tu m'as ramené ? - C'est André qui m'a dit qu'j't'avais ramené. Tout commence avec une bouteille de pinard dans un cimetière. Il est 6h30. Là on est pas mal.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !