cover

Bubba Ho-tep

Article écrit par Culturemania le lundi 18 mai 2015 à 19:59
0 personne a aiméAdd Like
Attention Chef-d'oeuvre ! Rien que le titre va faire fuir tout le monde, mais non non non, restez et soyez comblés. Parce que avec Bubba Ho-tep, on ne pourra plus dire qu'on n'a jamais vu Elvis se battre à coups de déambulateur contre une ancienne momie maudite. Non, on ne pourra plus. Est-ce que c'est tout ? Non, car je ne vous ai pas encore présenté le président Kennedy !


Réalisateur : Don Coscarelli

Cast : Bruce Campbell, Ossie Davis, Ella Joyce

Nationalité : Américain

Que je brûle en enfer si je laisse cet espèce de fils de pute d’étranger suceur de cul avec ses boots en croco faire des graffitis sur nos murs et voler l’âme de tous mes amis pour la chier dans les toilettes visiteurs.
preview
preview

Maintenant que je suis sûr d'avoir éveillé votre curiosité, passons à l'histoire. Bubba Ho-tep, tu parles d'un titre. Mais l'étymologie est expliquée au début du film, donc passons, car je ne suis pas assez fou pour vous la réciter. Simplement, le passé a réveillé une ancienne momie dangereuse qui a eu un accident de bus au fin fond des Etats-Unis, pas loin d'une maison de vieux débris. Et dans cette maison, Elvis, le King, en chair et en os. Non vous ne rêvez pas, il est vivant, les cinglés du bord de route avec leurs pancartes ont encore eu raison ! Et dans cette même maison minable, le président Kennedy, mais noir, parce qu'ils lui ont peint la peau pour qu'on ne découvre jamais la vérité. Ces deux olibrius vont se retrouver, ne me demandez pas comment, à combattre la vieille momie qui est un aspirateur d'âmes Rowenta 1500W.

Et des âmes, il y en aura toujours dans une maison pour vieux. Car pendant que certains claquent, d'autres rentrent pour à leur tour pisser dans les draps déjà puant des anciens locataires. Et c'est tout un plaisir pour cette momie qui sort de la rivire de sous la pont d'à côté, là où l'accident de bus a eu lieu. Brûle saloperie, brûle ! Allez j'arrête, vous aurez compris que c'est là sûrement le meilleur film de 2015.

Article écrit par Culturemania le lundi 18 mai 2015 à 19:59

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Le promeneur d'oiseau

P-O-E-S-I-E. Ecoute un peu ton cœur, il t'apprend la TENDRESSE ! Alors ça c'était ce que chantait les Inconnus dans Douceur de Vivre, mais on va rester dans le thème. Celui de la poésie hein. Car avec ce film, on a l'impression de regarder un poème qui durerait une heure et demie. Un genre de conte à regarder un soir après un bon repas pour se mettre en condition et enfin comprendre un des plus grands mystères de notre ère : pourquoi les vaches ont l'air si apaisées lorsqu'elles regardent passer le train ?

cover

Captain Fantastic

Un autre monde est possible. Ou plutôt, une autre façon d'y vivre existe. C'est tout à fait encré dans notre époque à force de compréhension de celle-ci. Et oui, notre mode de vie ne nous convient plus. Trop de tout, trop de choses stupides et inutiles. On achète, on jette, on méprise et on commence à bien le réaliser. Alors aujourd'hui, c'est la discussion qui revient sans arrêt : que faire quand on sera plus grand ? Se tirer des villes, rejoindre un éco-village ou lancer soi-même une initiative vouée à retrouver un mode de vie simple et intelligent ? Car non, ce dans quoi nous baignons tous les jours n'a rien d'intelligent.

cover

Massacre à la tronçonneuse

The film which you are about to see is an account of the tragedy which befell a group of five youths, in particular Sally Hardesty and her invalid brother, Franklin. It is all the more tragic in that they were young. But, had they lived very, very long lives, they could not have expected nor would they have wished to see as much of the mad and macabre as they were to see that day. For them an idyllic summer afternoon drive became a nightmare. The events of that day were to lead to the discovery of one of the most bizarre crimes in the annals of American history, The Texas Chain Saw Massacre.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !