cover

Dark was the Night

Article écrit par Culturemania le vendredi 09 octobre 2015 à 19:27
likes
1 personne a aiméAdd Like
Les temps sont sombres. Je ne sais pas si vous vous souvenez de cet épisode d'X-Files : lors de la saison 5, Mulder et Scully allaient faire un petit tour en forêt. Au fond des bois, des gens disparaissaient et il se trouve qu'une créature entre l'humain et le caméléon vivait enfouie dans le sol de ces bois. L'épisode s'appelait Détour. Ici, ce n'est pas le shérif qui va venir en forêt, mais la forêt qui va venir à lui.


Réalisateur : Jack Heller

Cast : Kevin Durand, Lukas Haas

Genre : Epouvante-horreur

"Tu penses vraiment qu'il y a un monstre dans ces bois Donny ?"
preview

Le titre en dit long. C'est toujours la nuit que se déroulent les événements. Le diable va être relâché non-loin de la petite et tranquille ville de Maiden Woods. A quelques kilomètres au nord, dans la forêt profonde, les bûcherons abattent des arbres sans relâche. En réponse, la forêt fera disparaître les hommes. Notez que cela pourrait devenir une règle verte : pour chaque arbre arraché, un bûcheron devra mourir. #COP21. Les anciens de Maiden Woods connaissent bien l'histoire. L'histoire devenue légende perdure à travers les âges, et à Maiden Woods, il semble que seul le shérif Paul Shields résiste encore à cette croyance. Quelque chose vit dans la forêt. Une créature que personne jamais n'a vu et que personne jamais ne veut voir.

"Il va falloir faire face à quelque chose qui sera difficile à expliquer"
preview
preview

Des animaux commencent à disparaître, et la légende des empreintes du Diable va se transformer en réalité ce matin-là, à Maiden Woods, lorsque les habitants découvrent des traces de pas au travers de toute la ville. La créature se rapproche d'eux et laisse des traces de pieds qui se terminent en trois branches, à la façon d'un vélociraptor. Le Diable est à la porte les enfants, descendez tous à la cave. Si c'est une blague, elle est rudement bien conçue car on trouve des traces identiques de griffures et de déchirures sur les arbres, la grange du vieux et sur le cadavre du dernier cerf. Tous les animaux se sont fait la malle, sauf les humains qui représentent la seule nourriture restante pour le Chupacabra local. Mais l'histoire va aller bien au-delà, et c'est pas une église et quelques prières qui vont changer la donne. Si les choses peuvent mal tourner, alors elles tourneront mal.

Article écrit par Culturemania le vendredi 09 octobre 2015 à 19:27

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

La Tête Haute

Vous êtes-vous déjà demandé qui sont ces jeunes étiquetés «  délinquants » ? Que vivent ces enfants privés de repères familiaux et/ou élevés dans un environnement toxique ? Que ressentent ces parents négligents, instables, détruits ? Comment des professionnels tentent de prendre en charge et d'aider au mieux ces familles en grandes difficultés ? Si la réponse est oui, alors La Tête Haute vous apportera une réponse, une réponse parmi des milliers d'autres, à travers l'histoire de Malony, interprété avec brio par Rod Paradot.

cover

Le dernier trappeur

Nicolas Vanier nous offre un film-documentaire sur la vie au Yukon de Norman Winther et de sa compagne Nebraska. Au fil des saisons, on va suivre la vie de l'un des derniers trappeurs du nord-ouest Canadien, région non-épargnée par les grandes exploitations forestières qui rendent ce mode de vie de moins en moins possible et de plus en plus reculé.

cover

119 jours : Les Survivants de l'Océan

Connaissez-vous l'histoire du Rose-Noëlle ? Moi non plus, jusqu'à hier en tout cas. Tout d'abord, c'est une histoire vraie et qu'on le veuille ou non, on ne regarde pas un film de la même manière en le sachant, même si parfois, ce n'est que pure manipulation. Mais pas là. L'histoire nous vient de l'autre côté du monde, la Nouvelle-Zélande. C'est l'histoire qui peut paraître banale de quatre types qui ont fait naufrage et qui ont dû survivre. Ça semble un peu trop habituel les naufrages, surtout en ce moment. Mais ce qui l'est moins, c'est leur retour sur le monde terrestre et ça, c'est vraiment surprenant.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !