cover

Exists

Article écrit par Culturemania le jeudi 05 février 2015 à 21:59
likes
1 personne a aiméAdd Like
Depuis qu'on est jeune et qu'on a vu le projet Blair Witch, on ne va plus se balader dans les bois. On va rôder dans les bois, avec une pensée précise : tomber sur la maison d'une sorcière. Avec Exists, on va en rajouter une couche. Et pour ceux qui sont plus jeunes, Exists pourrait être leur projet Blair Witch. On n'est pas dans le Maryland mais au Texas. L'autre différence est qu'ici, il ne s'agit pas d'une vilaine sorcière, mais d'une autre type de créature, plus grosse et plus poilue. Et je ne parle pas du fantôme de Demis Roussos. Je sais pas ce que vous en pensez, mais on dirait que quelque chose veut nous dissuader d'aller nous promener dans les bois le week-end.


Réalisateur : Eduardo Sanchez

Cast : Dora Madison Burge, Samuel Davis, Roger Edwards

Genre : Epouvante-horreur

Trois mecs et deux meufs. Ils roulent au beau milieu des bois. Il fait nuit, le barbu assis à l'avant dort. Une des filles s'amuse à faire brûler sa barbe pendant son sommeil, et les autres portent des petites caméras façon Go Pro pour filmer leur escapade en forêt. Mais soudain : BOUM. Ils heurtent quelque chose. Le barbu se réveille, ça sent le brûlé. On a dû heurter un cerf ou quelque chose comme ça. Oui, ça devait être un cerf. Pourtant quelque chose commence à hurler, bien profondément dans la forêt. La caméra qui servait à filmer la barbe en feu du barbu a peut-être vu quelque chose. Oui, une sorte de chose qui semble se tenir sur ses deux pattes arrière, mais l'image est trop floue. On arrive bientôt à la maison de l'oncle Bob. Pourtant, l'oncle Bob a bien dit à tout le monde de ne jamais aller dans cette maison au fond des bois. Mais plus personne n'écoute de nos jours, et surtout pas cinq petits cons dans leur bagnole.

Vous avez entendu ça ?
preview
preview

Mais l'euphorie va très vite retomber et on va tous se calmer à la découverte d'une emprunte dans le sol, à quelques mètres de la maison. Il fait jour et pourtant, il est là. Il rôde autour de nous, et visiblement, il n'a aucune envie de venir jouer au Cluedo avec nous. Mais qu'est ce qu'on a bien pu lui faire ? Et soudainement, la nuit va tomber. La caméra infrarouge sera nos yeux dans la nuit. Alors qu'ils se font une petite blague, ils vont se faire refroidir par un cri effroyable qui semble beaucoup trop près d'eux. C'est pas un putain d'animal. Dès que le soleil se lève, on se tire d'ici. Mais comme tu l'as dit, la chose qui rode n'est pas un animal. Vous pouvez donc dire adieu à votre bagnole. Vous êtes coincés dans votre pauvre cabane de bois pourrie avec une créature infernale qui vous tourne autour. Vous êtes seul, vous savez pas ce que c'est et vous avez aucun moyen d'appeler à l'aide, et ici c'est chez elle, et visiblement, vous êtes pas les bienvenus et votre connard de copain qui voulait partir à vélo chercher de l'aide est sûrement mort !! La créature vous à rapporté son vélo plein de sang. Les prochaines flaques de sang seront les vôtres. La bête sait où vous êtes, il ne reste presque plus rien de la cabane, alors quelle option choisir pour éviter de crever dans ces bois ? La solution la plus simple : le raccourcis à travers les bois. Mais malgré le raccourcis à travers les bois, la nuit tombera. De toute façon, vous êtes tout aussi vulnérable la nuit que le jour. Et de donner leur royauté à la bête, jusqu'à ce que les paroles de Dieu soient accomplies. Vous en prendrez plein la gueule, les uns après les autres, jusqu'au dernier, qui seul découvrira pourquoi ils sont passés du statut de vacancier à celui de proie d'une effroyable bestiole. Car pour avoir fait le mal vous devez être puni.

On savait que mon oncle ne laissait personne venir ici. C'est simplement qu'on ne l'avait pas cru. On n'aurait jamais dû venir ici.

Article écrit par Culturemania le jeudi 05 février 2015 à 21:59

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Bubba Ho-tep

Attention Chef-d'oeuvre ! Rien que le titre va faire fuir tout le monde, mais non non non, restez et soyez comblés. Parce que avec Bubba Ho-tep, on ne pourra plus dire qu'on n'a jamais vu Elvis se battre à coups de déambulateur contre une ancienne momie maudite. Non, on ne pourra plus. Est-ce que c'est tout ? Non, car je ne vous ai pas encore présenté le président Kennedy !

cover

Comme Des Bêtes

Alors que Noël approche à grands pas, je décide de faire ma liste de cadeaux. N’ayant point de catalogues de jouets sous le coude, je me dirige alors vers un grand site internet culturel. En quête de perpétuelles nouveautés, mon choix s’arrête donc sur un dvd qui sortira bientôt : "Comme Des Bêtes".

cover

Détour mortel VI

Ne cherchez pas ce film sur Allociné, vous ne le trouverez pas. Et non vous ne rêvez pas, il y a bien eu 6 films ! D'ailleurs, quand j'ai commencé à regarder le film, je n'avais aucune idée que tout ceci était une suite de suite de suite de suite de suite de Détour Mortel 1. Alors les cinq premières minutes étant particulièrement intéressantes, j'ai continué, sans la culpabilité de ne pas faire les choses dans l'ordre. Pourtant croyez moi, les choses DOIVENT être faites dans l'ordre. Allez, on va voir en quoi ces cinq premières minutes sont si intéressantes.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !