cover

Frances Ha

Article écrit par Culturemania le vendredi 24 juin 2016 à 22:50
likeslikeslikeslikeslikeslikes
6 personne(s) ont aiméAdd Like
Dans la vie, il y a les gens qu'on croise et ceux qu'on ne croise pas, tous ces anonymes que l'on ne connaîtra jamais. Il y a les gens avec qui on travaille, les voisins et les commerçants du quartier. Et puis il y a la famille, les copains, les ami(e)s et enfin ses meilleurs amis, ceux à qui ont n'a pas besoin de parler pour se faire comprendre. Ceux avec qui si souvent le regard remplace la parole. Frances Ha, c'est ça, une histoires de meilleures amies entre Frances et Sophie.


Réalisateur : Noah Baumbach

Cast : Greta Gerwig, Mickey Sumner, Adam Driver...

Il faudra aller jusqu'au bout pour comprendre complètement le titre de ce film qui est finalement une grande histoire de boîtes aux lettres. Sophie et Frances vivent en colocation et sont les meilleures potes du monde. Elles se pètent la gueule au backgammon, fument ensemble à la fenêtre et se curent pratiquement le nez l'une de l'autre. Et puis cette connasse de Lisa va proposer une nouvelle colocation à Sophie dans une quartier un peu plus classieux et cool de New-York du genre Brooklyn. Le problème, c'est que Frances n'a pas un rond et devra aussi déménager. Pour se faire un peu de thune, elle donne de cours de danse à des morpions et essaye tant bien que mal d'intégrer une troupe de danse. Mais finalement, ils n'auront pas besoin d'elle pour le programme de Noël, ni pour la suite d'ailleurs, fait chier.

preview
"C'était pas un vrai alcoolo, mais il pouvait boire 12 bières."

Sophie vit maintenant avec cette pouf de Lisa et Frances a trouvé refuge chez Benji et Lev, deux sortes de fils-à-papa plutôt cools mais pour qui le concept d'être fauché ne fera jamais partie de leurs vies. Mais bon, ils sont plutôt cools et ça, je l'ai déjà dit. Mais voilà, ça sent la fumée du côté de Sophie qui va tirer sa carcasse avec son mec Patch qui est du genre à boire des coups rapides et à se faire muter au Japon pour son boulot. Amazing non ? Putain ce qu'on se sent bien lorsqu'on regarde ce film !

"Je suis trop grande pour me marier."
preview
"On est la même personne, mais pas avec les même cheveux. Frances, the undatable !"

T'as déjà joué à la bagarre ? Allez viens vers moi ! Frances n'est pas au bout de ses peines. Mais c'est marrant comme les gens qui viennent d'avoir un enfant se disent : "ouais avant je pensais qu'à moi, mais plus maintenant". Mais non ! Ça reste toi, c'est un semi-toi, un mini-toi, tu l'as fait ! Bon voilà, on est là pour se faire des amis, mais peut-être pas cette fois, ça ne peut pas marcher à chaque fois surtout si on dépasse pas la barre des 4 vodkas. Mais il y a un monde qui existe, une certaine ombre entre ces flux de lumière. Une ombre qui n'existe que pour les deux personnes qui s'y trouve. Personne n'a idée que ce monde existe, un peu comme ces mondes parallèles et infinis qui seraient là sans que personne jamais ne les voit. On est sûrement dans l'un d'eux en ce moment même mais on n'a aucun moyen de le savoir. Par contre, ce qu'on peut essayer de savoir, c'est qui d'autre se trouve dans ce monde à cet instant.

preview
Article écrit par Culturemania le vendredi 24 juin 2016 à 22:50

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Everest

Le 10 mai 1996 se produisit l'un des plus gros accidents de cette folie qu'est l'ascension du mont Everest. Pourquoi s'obstiner à rejoindre un lieu où nous ne sommes évidement pas les bienvenus ? Ce n'est bien sûr pas l'avis de Scott Ficher et Rob Hall. Ces deux grand gaillards sont des alpinistes membres d'agences permettant à des clients de venir consommer la montagne pour se prouver je ne sais quelle absurdité à soi-même. Mais pour arriver au sommet, il faut déjà arriver à Katmandou et retrouver sa valise, ce qui n'est pas chose facile, croyez-moi. Et puis il faut se préparer, beaucoup, car à partir de 3000 mètres, le fameux mal des montagnes qui touche une personne sur deux fera tout pour vous foudroyer. Dans ce cas, une seule solution : redescendre. Pour les autres, c'est encore plus de 5000 mètres à gravir dans un environnement qui n'a qu'une obsession : vous faire la peau.

cover

Le promeneur d'oiseau

P-O-E-S-I-E. Ecoute un peu ton cœur, il t'apprend la TENDRESSE ! Alors ça c'était ce que chantait les Inconnus dans Douceur de Vivre, mais on va rester dans le thème. Celui de la poésie hein. Car avec ce film, on a l'impression de regarder un poème qui durerait une heure et demie. Un genre de conte à regarder un soir après un bon repas pour se mettre en condition et enfin comprendre un des plus grands mystères de notre ère : pourquoi les vaches ont l'air si apaisées lorsqu'elles regardent passer le train ?

cover

Astérix : Le Domaine des Dieux

Ils veulent cogner, et si c'est sur des Romains, c'est encore mieux. Nous, on veut les voir cogner, et si c'est sur des Romains, c'est encore mieux ! Mais on veut aussi les voir se bastonner entre eux dans leur village pour des histoires de poissons pas frais, boire de la potion magique avec le druide Panoramix qui dit pour la énième fois à Obélix qu'il n'en aura pas car il est tombé dedans quand il était petit. On veut voir César ridiculisé et surtout, on veut voir Obélix faire son gros bêta en mangeant des sangliers lors d'un superbe banquet final où le Assurancetourix, le Barde, est solidement bâillonné et attaché à un arbre. Alors, est-ce qu'on va avoir tout ça cette fois ?

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !