cover

Killer Joe

Article écrit par Culturemania le vendredi 28 novembre 2014 à 21:41
0 personne a aiméAdd Like
Joe tue, car Joe est un tueur. C'est un homme qui simplement fait son métier. Il faut payer d'avance par contre, Joe est assez tatillon sur ce point. On ne négocie pas cette condition. Tu fais appel à un tueur souviens-toi, tu ne demande pas à ton voisin de laver ta bagnole. Un jour de pluie, Chris va faire appel à Joe. Sauf que Chris n'a pas un rond en poche. Certains disaient : la vérité est ailleurs. Ici on dira plutôt : la solution est ailleurs.


Réalisateur : William Friedkin

Cast : Matthew McConaughey, Emile Hirsch, Juno Temple...

Nationalité : Américaine

TA GUEULE T-BONE !

Chris est un petit dealer pitoyable dont les parents sont divorcés. Sa mère vit avec Rex, son nouveau mec, et son père Ansel Smith, vit avec sa nouvelle pouffiasse de femme Sharla et leur drôle de fille Dottie. Et chez les Smith, on vit dans une caravane pourrie avec un putain de clébard qui passe ses nuits attaché dehors à hurler comme un diable. Mais Chris est dans la merde, car il doit $6000 à un mec infréquentable, qui a pourtant l'air d'être un bon bougre, mais qui n'hésitera pas à aller l'enterrer dans le désert s'il n'a pas son pognon. Il manque alors à Chris un truc, une info, un stratagème pour faire du fric et se tirer de cette mauvaise passe. Et l'info écrite sur un ticket d'or, c'est que Dottie (sa sœur) est la bénéficiaire de l'assurance vie de sa traînée de mère que toute la famille semble détester.

Vous voulez tuer maman ? Parce que je pense que c'est une bonne idée.

$50.000, c'est ce que vaut l'assurance de la vie de cette misérable vieille chouette. Ouais, sauf que pour que Dottie touche le magot, faut encore que la vioque crève, et apparemment, ce n'est pas l'heure pour elle de se faire appeler au bureau de la grande faucheuse. Pas de cancer ou de saloperie en vue. Mais une autre solution tombe comme un rat dans la soupe : Killer Joe.

preview
preview

Joe tue, car Joe est un tueur. Il bosse bien, et quand papa travaille bien, papa est bien payé. $25.000. C'est ce que Joe demande à Chris et son père pour faire le job. Voilà, mais seulement, les deux gringos n'ont pas un rond, et Joe est intraitable là-dessus : balance le fric d'abord, je tue ensuite. Mais dans cette affaire, La "chance" de la famille Smith est d'avoir une fille. Dottie va être donnée en pâture à Killer Joe comme avance sur paiement. Elle lui appartiendra, il tuera la vieille, l'assurance vie tombera, les comptes seront fait, et Dottie pourra redevenir la simple petite sœur bizarre de la famille.

Alors on pourrait dire que tout roule comme sur des roulettes, si on part du principe que Dottie a l'air plutôt charmée par Joe, mais que le hic, c'est Filpatrick. Filpatrick, c' est l'assureur. Une tête de fion et un costard. Et il se trouve que l'assurance vie du vieil hibou n'est pas au nom de Dottie. Elle est au nom de... ah ah, t'as cru que j'allais lâcher l'info. Met ta tête dans un micro-onde et je te le dirai. C'est bel et bien le merdier. Quelqu'un est suspect là-dedans, mais qui ? Quelqu'un qui savait, et qui savait aussi qu'en cas de mort non-naturelle, le montant de l'assurance vie est doublé ! Moi j'vous le dit, y'en a un ou une qui tuerai femmes et enfants pour récupérer du fric. Et si tu veux connaitre la suite de cette histoire, envoie HISTOIRE au 6 13 13. Tu peux aussi regarder Killer Joe, et passer un moment inoubliable en compagnie de la déjantée famille Smith.


Article écrit par Culturemania le vendredi 28 novembre 2014 à 21:41

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

The Wolfpack

Encore une découverte assez incroyable. C'est un documentaire qui raconte l'histoire improbable des six frères de la famille Angulo vivant à New-York dans l'espoir de s'envoler un jour pour la Scandinavie. Leur particularité ? Les garçons Bhagavan, Govinda, Narayana, Glenn, Eddie et Mukund et leur sœur ne sont jamais sortis de chez eux.

cover

Les invités de mon père

Pour continuer notre traversée intrépide des films avec Fabrice Luchini, je vous propose une nouvelle comédie bien Française : Les invités de mon père. Je vous préviens tout de suite, il n'a pas le rôle principal, et malgré que cette information m'ai courroucé, j'ai tout de même pris la peine de regarder le film, car un film avec Luchini reste un film avec Luchini. Et une tautologie reste une tautologie. On n'a jamais été aussi proche de la fin.

cover

The Mist

Le côté pouilleux des choses a toujours été celui qui m'intéresse le plus. Je n'ai que faire des choses lisses, belles et propres. Elles me sont insupportables. De mon côté du miroir, il y a la poussière, la merde et la douceur des choses étranges. Il y a les monstres, les revenants, les voyages de l'esprit et les affrontements d'un réel devenu infernal. Et puis il y a ce groupe de personnes bloqué dans un supermarché alors qu'un brouillard inquiétant recouvre leur ville.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !