cover

La Famille Addams

Article écrit par Culturemania le jeudi 12 février 2015 à 23:40
likeslikeslikeslikeslikeslikes
6 personne(s) ont aiméAdd Like
Deck the halls with boughs of holly, Fa la la la la, la la la la. Tis the season to be jolly, Fa la la la la, la la la la. Tadadadan clac clac, Tadadadan clac clac, Tadadadan, Tadadadan, Tadadadan... clac clac. Vous avez tous reconnu ? Et oui, c'est le thème de la Famille Addams, qui ne la connait pas. Je me suis récemment dit que tout ce que je voulais, c'était passer une soirée à manger de la compote en regardant la Famille Addams avec quelqu'un qui me gratte le dos. Le paradis. C'est chose faite, même si je n'ai eu que les 2/3 de ce paradis. Peu importe. Etant donné que je ne vais pas vous parler des délicieuses compotes Andros à la saveur de pêche, je vous propose de pénétrer dans l'inquiétante demeure de la Famille Addams.


Réalisateur : Barry Sonnenfeld

Cast : Anjelica Huston, Raul Julia, Christopher Lloyd, Christina Ricci,Judith Malina, Jimmy Workman

Genre: Comédie , Fantastique , Famille

Je vous suggère de lire cet article en écoutant le thème de Addams Family :

Cette maison, le rêve, j'ai toujours voulu en avoir une pareille. Il parait d'ailleurs qu'elle existe vraiment, quelque part en Allemagne. Elle est à elle seule un des personnages principaux du film. Ses plantes, sa peau d'ours, ses tableaux, ses livres et son portail : tout vit dans cette maison, tout grogne et tout fait peur. La nuit, on entend des hurlements. Le jour, on entend des hurlements. Mais ça nous plait. Et pourquoi ça ? Parce qu'on n'demande que ça ! Et parce qu'on est tous des Addams !

preview
- À quoi on joue ?
- Ça s’appelle « est-ce que dieu existe ? »

Dans la famille, il y a les parents Gomez et Morticia Addams, les enfants Pugsley et Mercredi, la grand-mère, l'homme à tout faire Max et la Chose, qui est une main indépendante qui se ballade dans les couloirs de la maison. Les enfants jouent à des jeux rigolos, comme celui de la chaise électrique ou encore celui de la guillotine. La vieille prépare les meilleures entrailles du pays, Gomez manie l'épée comme personne et Morticia arrache les horribles pétales rouges des roses pour parfaire la décoration. Mais il manque quelqu'un à l'appel. Depuis 25 ans, chaque année, toute la famille l'appelle du plus profond de leurs ténèbres. Chaque année ils en font appel aux esprits de l'au-delà sur un fond d'orgue pour faire revenir le frère de Gomez, Fétide Addams. Que la cérémonie commence.

preview
preview
"Laissez-nous vous disputer à la puissance de vos tombes, ce soir, ô mort, laisse nous te pourrir la vie."
Si tu es là, frappe par trois coups ! TOC ! TOC ! TOC !
preview

Il est à la porte !!! Fétide Addams, revenu tout droit du Triangle des Bermudes est enfin de retour. Mais il est accompagné d'une vieille dame cupide et bizarre : le Docteur Greta Pinder-Schloss. Car il y a encore une chose que je ne vous ai pas dit : sous la maison se cache au plus profond d'immenses catacombes une salle remplie d'un trésor monumental. De l'or à perte de vue. Mais pour y accéder, il faut connaître tous les secrets du manoir Addams. Fétide est-il vraiment le frère disparu de la famille ? Est-ce qu'il est réellement de retour ?

"2, 10, 12. Les yeux, les doigts, les orteils"

Ah mais quel bonheur de les revoir ! la Mamouchka résonne, mais les crapules rôdent et arriveront a faire exproprier toute la famille pour avoir le temps de déceler tous les mystères de la maison. Ce ne sera pas si simple. Qui est réellement Fétide le chauve ? Et si finalement le Triangle des Bermudes en avait fait un autre homme ? Et moi je réalise que j'en ai oublié de manger ma compote Andros à la saveur de pêche.

-"Voilà c'que j'vous propose, j'achète votre jus de citron si vous prenez ma boite de délicieux gâteaux de boyscouts, alors, marché conclu ?
-Est-ce qu'ils sont faits avec de vrais boyscouts ?"

Article écrit par Culturemania le jeudi 12 février 2015 à 23:40

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Les invités de mon père

Pour continuer notre traversée intrépide des films avec Fabrice Luchini, je vous propose une nouvelle comédie bien Française : Les invités de mon père. Je vous préviens tout de suite, il n'a pas le rôle principal, et malgré que cette information m'ai courroucé, j'ai tout de même pris la peine de regarder le film, car un film avec Luchini reste un film avec Luchini. Et une tautologie reste une tautologie. On n'a jamais été aussi proche de la fin.

cover

Scenic Route

Qui n’a jamais rêvé de traverser la Valley de la Mort avec un pote, au volant d’une vieille bagnole sans climatisation ? Un bon 50°, une route déserte et cette vallée vide, à perte de vue, que demander de plus ? Eh bien, s’il y a un truc qu’on peut vouloir, c’est que la voiture ne nous lâche pas en plein milieu de cette immensité infernale. C’est beau le désert quand même, surtout quand on sait qu’on ne va pas s’y éterniser.

cover

Warm Bodies

Aujourd’hui dans Toute une Histoire avec Sophie Davan, notre sujet : 'Depuis que je suis un zombie, je galère un peu avec les filles mais ça va changer'.  Un témoignage poignant qui montre que François Valéry n’avais rien compris à l’amour.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !