cover

La nuit du loup-garou

Article écrit par Culturemania le samedi 16 juillet 2016 à 11:07
likeslikeslikeslikeslikeslikes
6 personne(s) ont aiméAdd Like
Quand on voit l'affiche, on comprend de suite que cette chose sort d'un autre âge. 1961, ça commence à faire un bail non ? Il aurait vraiment fallu que je naisse 30 ans plus tôt car toutes ces vieilles saloperies me passionnent vraiment. Ce que j'aime le plus, outre le fait que ces perles règlent mon sommeil comme une horloge depuis des années, c'est que dans chacune de ces croûtes se trouve l'origine de tout ce qui s'est fait après. Si vous en voulez la preuve, regardez des épisodes de la Quatrième Dimension (The Twilight Zone). Chaque épisode est une base pour tout ce qu'on a pu voir ensuite. Bon et sinon, vous connaissez les loups-garous ?


Créateur : Terence Fisher

Cast : Oliver Reed, Clifford Evans, Anthony Dawson, Yvonne ROmain...

Nationalité : Anglaise

A beggar came to the little town of Santa Vera in search of charity. Although a simple man he was not so simple that he did not know when it was a weekday and when it was Sunday. And although the church bell was sounding and all the little shops were closed and there was no one in the square, he knew this was not a Sunday.

Ça commence comme ça. Par un mendiant qui arrive dans un village où le Marquis doit se marier. Cet enfoiré se bâfre au château avec tous les notables avec l'argent de ce bon peuple. C'est toujours la même histoire. Le mendiant va alors demander la charité du bon cœur de ce bon marquis. Bonne chance, parce que si tu veux qu'on te donne quelque chose, c'est aux pauvres qu'il te faudra le demander. Mais le Marquis s'amuse de ce pouilleux qui ose venir frapper à sa porte le jour de son mariage. Danse, chante, saute, bois et attrape donc cet os que je te jette à la gueule. Stop. Jetez-le au cachot.

preview

Quelques années plus tard, c'est la bonne qui est jetée au cachot. Le pouilleux est toujours vivant. Il ne ressemble plus à grand chose, un mélange entre Gandalf et un ragondin. Il saute alors sur la bonne jetée elle aussi au cachot et lui prouve que malgré son état, tout est encore en état de marche. La pauvre réussit à s'échapper. Elle se cacha dans la forêt quelques mois où elle vécu comme un animal. C'est là qu'un drôle de moustachu la récupère. Puis elle donne naissance à Léon.

Sometimes, it so happens that the spirits of one of these beasts finds entrance into a body while it yet lives. Usually at the moment of birth.

Un loup-garou mon garçon. Un loup-garou est un corps humain avec une âme et un esprit constamment en guerre. Et pendant la période de la pleine lune, les forces du mal deviennent sa plus grande faiblesse.
Les gens du village s'inquiètent : les moutons et les chèvres se font égorger comme jamais. Surtout la nuit dernière. La nuit dernière, c'était la pleine lune, et vous savez ce que cela signifie. Les gens parlent. A l'auberge, les anciennes légendes commencent à refaire surface. Ces choses qui viennent de loin. Ces choses étrangères que l'on ne doit pas évoquer. Le prêtre n'y pourra rien. Le sang des animaux coulera encore car maintenant, Léon a grandi et la malédiction frappera encore.

preview
Article écrit par Culturemania le samedi 16 juillet 2016 à 11:07

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Samba

Moi, ce que je voulais vraiment, c'était aller voir Gone Girl. Mais il était 19h30, et la séance était à 20h30, alors tu comprends, on voulait pas avoir à traîner pendant 1 heure dans le froid en attendant le début du film. Et puis, dans les films que l'on voulait voir, un se présentait à 20h10. Bon, tu me diras, ça fait quand même 40 minutes à poiroter, mais c'est toujours mieux non ? Alors un coup de métro, un gaufre infecte de chez Waflle Factory, et nous voilà bien installés dans une salle immense du centre de Paris pour avoir la joie de voir ce film, Samba, annoncé comme le nouveau Intouchable, ne nous le cachons pas. La gaufre me reproche déjà.

cover

Astérix : Le Domaine des Dieux

Ils veulent cogner, et si c'est sur des Romains, c'est encore mieux. Nous, on veut les voir cogner, et si c'est sur des Romains, c'est encore mieux ! Mais on veut aussi les voir se bastonner entre eux dans leur village pour des histoires de poissons pas frais, boire de la potion magique avec le druide Panoramix qui dit pour la énième fois à Obélix qu'il n'en aura pas car il est tombé dedans quand il était petit. On veut voir César ridiculisé et surtout, on veut voir Obélix faire son gros bêta en mangeant des sangliers lors d'un superbe banquet final où le Assurancetourix, le Barde, est solidement bâillonné et attaché à un arbre. Alors, est-ce qu'on va avoir tout ça cette fois ?

cover

The Art of the Steal

Si vous aimez les films de braquage, vous allez aimez The Art of the Steal. Je parle de film à la Snatch, Braquage à l'anglaise ou Ocean Eleven's, ce genre de film ou des brigands assez intelligents mettent au point une stratégie brillante, mais qui va se faire doubler par une autre stratégie qui l'est encore plus, et qui nous sera résumée dans les deux dernières minutes du film.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !