cover

Le Cadeau De Carole

Article écrit par Remix42 le lundi 05 décembre 2016 à 03:01
likeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikes
13 personne(s) ont aiméAdd Like
Qui dit Noël, dit repas, ambiance et décorations de circonstances. Mais moi, qui suis un grand sentimental, j'ajouterais les téléfilms à ce domaine. Sans cela, que serait la magie de Noël ? Parmi les productions à succès, il y a mon petit chouchou que je ne rate jamais : ''Le Cadeau De Carole'' avec Tori Spelling, paru en 2003.


L'histoire dévoile celle de ''Carole Cartman'', une animatrice à succès, qui est odieuse avec son personnel. Mais lorsqu'elle s'en va faire sa sieste, trois esprits de Noël surviennent pour lui changer la vie. Y-arriveront-ils ?

preview

J'ai été captivé par cette fable de Noël moderne. Même si celle-ci est du déjà-vu via les trois esprits qui se manifestent, cela m'enchante toujours. Son casting m'a surpris. Il y a tout d'abord Tori Spelling, qui sait très bien jouer sur les deux registres : celui de la méchante que j'aime détester et celui de la gentille que j'aime adorer. Il démontre donc ses talents d'actrices et donne une atmosphère typiquement ancrée dans l'esprit de Noël, dans le sens où la méchante devient toute gentille, grâce au miracle de cette fête. Et rien que pour ça, j'en suis tout ému.

preview

Selon moi, ce qui fait la force de ce téléfilm, c'est les personnages secondaires. Il y a tante Marla, femme odieuse et aigrie que chaque spectateur aura certainement l'envie de gifler, tellement qu'elle est désagréable. Assez caricatural dans son ensemble, c'est un personnage obligatoire et clé dans les téléfilms de Noël, car grâce aux échanges qu'elle entretient avec le personnage principal (qui est toujours gentil), ça crée un équilibre nécessaire à la production filmique, tout en mettant en avant les valeurs traditionnelles au 1er plan comme : l'amour, l'amitié, la joie, le pardon... Sans gentil, il n'y pas de méchant, sans méchant, il n'y a pas de gentil. Sans l'un des deux, il n'y a pas de conflits et donc pas de valeurs traditionnelles véhiculées si chères aux téléspectateurs.

preview

Comme tous les téléfilms qui se respectent, celui-ci est agrémenté de guest-stars ou d'acteurs à renommée internationale. Quelle fut ma joie lorsque j'ai perçu ''William Shatner'' (qui avait brillé dans ''Star Trek''), joué l'ange du présent ou Gary Coleman (qui officiait dans ''Arnold & Willy'' durant les années 80) incarné l'ange du passé, voir même Michael Landes (le 1er Jimmy Olsen dans ''Lois & Clark''), interprété le rôle de l'assistant bonne pâte de Carole. Par ce procédé, ce téléfilm attire donc les fans de Tori Spelling et de la série ''Beverly Hills'' dont elle campait Donna Martin, les fans de William Shatner et de la série ''Star Trek'', les fans de Gary Coleman, ainsi que la série Arnold & Willy, mais aussi les fans de Michael Landes et de la série ''Lois & Clark''.

preview

Si ce téléfilm peut paraître équivalent aux autres productions filmiques sur le fond, je trouve qu'il s'en détache sur la forme grâce aux valeurs qu'il véhicule : l'impact d'un individu sur son environnement, ainsi que l'impact d'une famille sur une personne. Il démontre également que le sens très feutré de Noël, peut faire des miracles et rien que pour ça, j'en suis friand.

Article écrit par Remix42 le lundi 05 décembre 2016 à 03:01

Commentaires

C'est l'un de mes téléfilms favoris aussi

Ecrit par julienne le mercredi 07 décembre 2016 à 03:14

C'est pile dans l'esprit du moment. Merci

Ecrit par JoelF le mercredi 07 décembre 2016 à 19:00

Ce qui est bien avec M6, c'est qu'il nous passe les mêmes téléfilms toutes les années.

Ecrit par Henriette le jeudi 08 décembre 2016 à 07:11

Ce téléfilm est incroyable. Je ne la rate jamais

Ecrit par Gaelle75 le jeudi 08 décembre 2016 à 19:51

Merci à tous pour vos commentaires. Avec toute ma gratitude et reconnaissance. R

Ecrit par Remix42 le lundi 09 janvier 2017 à 15:37

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Le Projet Blair Witch

31 octobre 1994, trois jeunes cinéastes partent réaliser un reportage dans la forêt de Black Hills sur la légende d'une sorcière. Ils n'en reviendront jamais. Un an plus tard, le fruit de leur travail est retrouvé... C'est ce qu'on pouvait lire sur le dos de la VHS qu'on venait de louer avec mon frère un soir de pleine lune. Une phrase occulte suivait, réelle ou venant de mon imagination. Cette phrase était : leur cassette a été retrouvé, et vous la tenez entre les mains. Frissons. On se demande bien quel Ovni on va découvrir. C'était les débuts d'Internet, et ça fourmillait déjà de sites nous persuadant que cette histoire était bel et bien réelle. Une seule chose restait à faire : insérer ce gros pavé noir dans le magnétoscope, fermer les volets et regarder. Ce qu'on ne savait pas, c'est qu'on n'allait pas seulement regarder, mais on allait étudier. visionnage après visionnage, arrêt sur image après arrêt sur image. Le débat est toujours là. 15 ans après, on en est toujours au même point, avec chacun sa conclusion et sa théorie fumeuse. Allé, il est grand temps de plonger dans les forêts sombres du Maryland, à la recherche de la sorcière de Blair.

cover

Horns

Bien évidement, quand on pense Daniel Radcliffe, on ne voit que par Harry Potter. Et c'est toujours dur de l'imaginer dans d'autres rôles, un peu comme toutes ces vedettes d'AB Production que l'on ne verra jamais plus ailleurs. Et pourtant. J'ai ravalé toute mes mauvaises pensées, tous mes a priori. Harry Potter n'est plus, et Daniel Radcliffe nous donne du 'yeah man', du 'fuck you', du 'hell yeah!'. Il jure, fume, fornique et surtout, porte un t-shirt de Nirvana ! Nous vivons vraiment une époque où tout va beaucoup trop vite.

cover

Brèves de Comptoir

- T'es bien rentré hier soir ? - Je sais pas comment on est rentré, mais on est rentré. - C'est moi qui t'ai ramené. - Tu m'as ramené ? - C'est André qui m'a dit qu'j't'avais ramené. Tout commence avec une bouteille de pinard dans un cimetière. Il est 6h30. Là on est pas mal.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !