cover

Le dernier trappeur

Article écrit par Culturemania le jeudi 10 avril 2014 à 15:47
likeslikeslikeslikes
4 personne(s) ont aiméAdd Like
Nicolas Vanier nous offre un film-documentaire sur la vie au Yukon de Norman Winther et de sa compagne Nebraska. Au fil des saisons, on va suivre la vie de l'un des derniers trappeurs du nord-ouest Canadien, région non-épargnée par les grandes exploitations forestières qui rendent ce mode de vie de moins en moins possible et de plus en plus reculé.


Réalisateur : Nicolas Vanier

Le film nous introduit Norman en compagnie de son chien de tête de traîneaux en train d'assister à une grande migration de caribous. Il rejoins ensuite sa cabane dans la forêt et se heurte au problème principal : une autre grande partie de la forêt a été abattue par des machines. Sans arbres, la vie animale n'y est plus possible et les animaux sont obligés de migrer vers une autre région boisée. La survie des trappeurs dépendant des peaux qu'ils vendent et des animaux qu'ils chassent, il sont eux aussi obligés de migrer de plus en plus, suivant la vie animale. On va ainsi traverser les saisons, découvrant des paysages époustouflants.

preview

A cause de cette migration, Norman, Nebraska et les chiens doivent déménager et se construire une nouvelle cabane dans un endroit qui les rapprochera des animaux mais qui les éloignera de Dawson, petite ville où Normand va vendre ses peaux. C'est plusieurs jours de cheval au printemps et encore plus en traineau pendant l'hiver. A son premier voyage pour la ville, Normand va perdre son chien de tête, et va devoir le remplacer. Ce sera le rôle d'Apache, nouvelle venue qui n'avait pourtant pas l'air prédestinée à jouer ce rôle mais qui finira pourtant par sauver Norman lors de la traversée d'un lac gelé. On va suivre alors leurs aventure, la construction de la nouvelle cabane, la rencontre avec un ours, la chasse et la pêche sur le lac gelé.







preview
Mais la menace sur cette vie plane, et années après années, les choses deviennent de plus en plus difficiles, et il faudra se rendre à l'évidence. C'est là toute la question que nous pose ce film : jusqu'à quel point peut-on encore vivre de cette manière avec une nature de plus en plus saccagée ? Là où le trappeur se contente de prélever sans appauvrir, les exploitants industriels font visiblement tout le contraire.

Visionner la bande-annonce :

Article écrit par Culturemania le jeudi 10 avril 2014 à 15:47

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

L'Empire des Ombres

Si t'es un vampire, ce film devrait te plaire. Y'en a marre des films qui commencent bien et qui finissent mal, ou qui commencent mal et qui finissent bien. Pourquoi pas un film qui commence mal et qui finit mal ? Histoire de se sentir vulnérable comme un rat entre deux dictionnaires. Vanishing on 7th Street (titre VO qui envoie un peu plus que le titre français en passant) est ce genre de film. Tout va mal, tout le temps. Coupe ta lumière et plonge dans les ténèbres avec eux, mais garde une petite bougie au cas où. Tu verras comme ils flottent en bas.

cover

119 jours : Les Survivants de l'Océan

Connaissez-vous l'histoire du Rose-Noëlle ? Moi non plus, jusqu'à hier en tout cas. Tout d'abord, c'est une histoire vraie et qu'on le veuille ou non, on ne regarde pas un film de la même manière en le sachant, même si parfois, ce n'est que pure manipulation. Mais pas là. L'histoire nous vient de l'autre côté du monde, la Nouvelle-Zélande. C'est l'histoire qui peut paraître banale de quatre types qui ont fait naufrage et qui ont dû survivre. Ça semble un peu trop habituel les naufrages, surtout en ce moment. Mais ce qui l'est moins, c'est leur retour sur le monde terrestre et ça, c'est vraiment surprenant.

cover

Tusk

Laissez-moi vous raconter l'histoire d'un vieil homme. Ce vieil homme s'est donné de nombreux noms, mais nous le connaîtrons en tant que Howard Howe. C'est un homme handicapé en fauteuil qui vit dans un immense manoir perdu dans une province du Canada appelée ByFrost. Il est peut-être âgé, mais il a eu une sacrée vie, et il est prêt à nous raconter toutes ses nombreuses aventures par le menu détails. N'hésitez pas à l'appeler et vous saurez comment il a rencontré Ernest Hemingway. Qui veut encore être un être humain ? Tout ira bien Monsieur Tusk.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !