cover

Les femmes du 6ème étage

Article écrit par Culturemania le mardi 29 juillet 2014 à 12:59
0 personne a aiméAdd Like
Allé on perd pas le fil, et on continue notre épopée Luchini. Voilà un film assez récent cette fois dans lequel il a joué et qui a cartonné. Les femmes du 6ème étage, ce sont ces femmes espagnoles ou portugaises qui vivaient dans les chambres de bonnes situées au dernier étage des beaux immeubles Haussmanniens. Aujourd'hui, ce sont des studios de 9m² loués à bien plus de 500€/mois, mais c'est un autre débat. On est mardi, et le mardi, c'est Luchini !


Réalisateur : Philippe Le Guay

Cast : Fabrice Luchini, Sandrine Kiberlain, Natalia Verbeke...

preview

Monsieur Joubert habite les beaux immeubles. Il a une femme toute aussi coincée que lui, et des enfants que personne ne voudrait. Une belle famille bourgeoise, sans considération pour les autres. Mais un jour, leur bonne à tout faire les envoie chier et se fait la malle. Merde, qui va repasser les chemises ou ouvrir la porte aux invités ? C'est fini les Bretonnes, aujourd'hui, tout le monde a une Espagnole. Et c'est là que rentre en jeu Maria, une nouvelle femme Espagnole qui vient de débouler dans la copropriété. Elle arrive chez les Joubert dans un univers diamétralement opposé au sien. Mais papa Joubert accepte de bien la payer, de bien la traiter, et pour cause, Maria arrive à lui faire cuire son œuf à la coque exactement selon son exigence. Car vous savez Maria, un œuf à la coque raté, c'est une mauvaise journée assurée.

"Buenos Dias, Maria ! A mi me gusta el jamon"
preview

Le père Joubert va peu à peu découvrir l'univers de ces femmes espagnoles. Il va d'abord le découvrir en montant lui-même au 6ème étage. C'est peut-être le premier de sa catégorie à faire ce pas. Puis viendra la dispute avec sa bonne femme, qui le foutra dehors. Propriétaire, il décidera de s'installer une chambre là-haut, au 6ème étage, avec les femmes du 6ème étage. C'est la première fois que j'ai une chambre à moi. Si vous saviez ce que je me sens libre. Après l'université, je me suis directement installé avec votre mère et j'ai jamais vécu seul. Ces femmes ne sont pas hautaines, elles sont fières, et je vous souhaite plus tard d'en trouver des comme elles et d'être capable de les aimer. Voilà ce qu'il peut dire de sa situation et de son amitié avec ce groupe de femmes formidables qui se tuent au travail pour vivre dans des chambres sans robinet. Il va faire ce qu'il peut pour leur changer la vie, mais c'est la sienne qui va en être bousculée. Elles vivent dans des chambres minuscules, sans chauffage ni eau courante. Mais bizarrement, elles semblent bien plus en vie que leurs voisins riches du dessous.

Article écrit par Culturemania le mardi 29 juillet 2014 à 12:59

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Everest

Le 10 mai 1996 se produisit l'un des plus gros accidents de cette folie qu'est l'ascension du mont Everest. Pourquoi s'obstiner à rejoindre un lieu où nous ne sommes évidement pas les bienvenus ? Ce n'est bien sûr pas l'avis de Scott Ficher et Rob Hall. Ces deux grand gaillards sont des alpinistes membres d'agences permettant à des clients de venir consommer la montagne pour se prouver je ne sais quelle absurdité à soi-même. Mais pour arriver au sommet, il faut déjà arriver à Katmandou et retrouver sa valise, ce qui n'est pas chose facile, croyez-moi. Et puis il faut se préparer, beaucoup, car à partir de 3000 mètres, le fameux mal des montagnes qui touche une personne sur deux fera tout pour vous foudroyer. Dans ce cas, une seule solution : redescendre. Pour les autres, c'est encore plus de 5000 mètres à gravir dans un environnement qui n'a qu'une obsession : vous faire la peau.

cover

Dragon

Mais si, regarde le premier, comme ça on pourra aller voir le deuxième qui sort au cinéma et on pourra râler contre ces bouffeurs de pop corn immondes où sur les mioches de la rangée de derrière qui foutent des coups de pied dans nos sièges ! Argument imparable. C'est donc dans un soucis de respecter la tradition bien française du râleur implacable que j'ai regardé le premier volet de Dragon des studios Dreamworks. Titre un peu plus explicite en Anglais : How to Train a Dragon.

cover

The Dark Knight : Le chevalier noir

Le chevalier noir, ou Batman si vous préférez. La première série de films de Tim Burton puis de Joel Schumacher posait les bases : oui, Batman peut s'adapter en film, et oui Batman peut être génial au cinéma. Puis est venu le père Nolan, qui change complètement la donne en faisant des films chauve-souris qui sont devenus des superproductions. Quand je les ai découvert, j'étais un peu sceptique. Comment faire mieux que Tim Burton ?? Bon OK, quand on voit ce qu'il fait aujourd'hui, on se dit qu'il n'y a pas de mal, mais ça, c'est un autre débat. Mais pour moi, Nolan l'a fait, en nous donnant des films beaucoup plus noirs et détraqués. Et son deuxième est j'en suis sûr le meilleur, alors parlons-en un peu.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !