cover

Ma vie de Courgette

Article écrit par Culturemania le mardi 21 février 2017 à 22:36
likes
1 personne a aiméAdd Like
Trente secondes sont réalisées chaque jour. Voilà ce que nécessite la réalisation d'un film par la technique de l'animation en volume, stop motion en anglais. On positionne le décor, les personnages en pâte à modeler ou autre matière dans une position, on capture une image. Ensuite, on déplace un chouillat les personnages selon leur animation voulue et on reprendre une image. Et ça 25 fois pour faire une seconde de film. C'est comme ça qu'à été réalisé Ma vie de Courgette mais bien d'autres films comme les films du studio Aardman, l'Etrange Noël de Mr Jack, Les Noces funèbres et tant d'autres !


Réalisateur : Claude Barras

Studio : les studios du Pôle Pixel de Villeurbanne

Acteurs : Gaspard Schlatter, Sixtine Murat, Paulin Jaccoud...

Scénatio : Céline Sciamma, Morgan Navarro, Germano Zullo

Alors d'abord sortez les mouchoirs, parce que si vous voulez regarder un film d'animation qui va vous faire marrer jusqu'à vous faire taper sur le ventre, c'est mal barré. Courgette, il s'appelle en fait Icare, mais il préfère qu'on l'appelle Courgette. Mais il a une vie bien solitaire avec sa mère qui a l'air de picole autant que Charles Bukowski. Alors qu'il préparait son cerf-volant, sa mère cri, monte le chercher dans sa chambre sous les toits mais là, Courgette ferme la trappe et sa mère qui hurlait qu'elle allait lui foutre une branlée tombe de l'échelle et meurt probablement.

preview

Raymond le flic prend le petiot en charge. C'est là tout que commence à charger. Courgette n'a plus de père, sa mère est "partie" et la seule solution qui lui reste est d'intégrer un orphelinat. Les autres gamins l'accueille, Simon le mini-boss du coin le chamaille quelque peu mais rien de bien méchant. Il y a une scène assez incroyable où Simon devenu bon pote avec Courgette lui passe en revue l'histoire de chaque gamin de cet orphlinat. C'est pas glorieux, glauque et on commence à sentir le malaise.

preview
On est tous pareil, y'a plus personne pour nous aimer.

Courgette se sent pas trop à sa place, en tout cas jusqu'à l'arrivée de Camille. Pour être clair, il en tombe direct amoureux. Le problème, c'est la tante tyranique de Camille qui veut en reprendre la garde. Les mioches, avec la complicité induite de Raymond, le flic souvenez-vous, vont faire en sorte que cette vielle saleté de tante ne puisse pas remettre la main sur la gamine. Là pour le coup, c'est Simon le roux qui va avoir la bonne idée.

preview
Bon et cette fille dont tu m'as parlé, elle est comment ?

C'est très beau, l'animation est super chouette, les visages pâles des gosses aux bras trop longs aussi. Et cette scène qui dure et qui pèse lorsque les petits sont à la neige et croisent une famille au complet. On bloque. Et puis les dernières minutes vous feront sortir un, deux puis trois mouchoirs. De part l'histoire bien sûr, mais aussi de par le choix de la musique. Cette merveilleuse reprise du titre "Le Vent nous portera" par Sophie Hunger. J'en ai encore des frissons. Le film dure 1h06min. C'est à peu près le temps qu'il faut pour s'en remettre ensuite.

Article écrit par Culturemania le mardi 21 février 2017 à 22:36

Commentaires

Ouiiii! je veux absolument le voir! Il a l'air tellement bien!

Ecrit par Nana Scleunrk le mercredi 22 février 2017 à 11:16

Le film vient de gagner le César du meilleur film d'animation 2017 !! Bravo Bravo !

Ecrit par Culturemania le vendredi 24 février 2017 à 23:02

Vu! et j'ai été un peu déçue... En fait, j'ai eu l'impression de l'avoir déjà vu! 0_o Très bizarre! Il est très mignon, mais pas assez poussé à mon goût.. Par contre, c'est clair que le travail de l'image est à applaudir! ^^

Ecrit par Nana Scleunrk le mardi 07 mars 2017 à 11:45

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

The Dark Knight : Le chevalier noir

Le chevalier noir, ou Batman si vous préférez. La première série de films de Tim Burton puis de Joel Schumacher posait les bases : oui, Batman peut s'adapter en film, et oui Batman peut être génial au cinéma. Puis est venu le père Nolan, qui change complètement la donne en faisant des films chauve-souris qui sont devenus des superproductions. Quand je les ai découvert, j'étais un peu sceptique. Comment faire mieux que Tim Burton ?? Bon OK, quand on voit ce qu'il fait aujourd'hui, on se dit qu'il n'y a pas de mal, mais ça, c'est un autre débat. Mais pour moi, Nolan l'a fait, en nous donnant des films beaucoup plus noirs et détraqués. Et son deuxième est j'en suis sûr le meilleur, alors parlons-en un peu.

cover

Everest

Le 10 mai 1996 se produisit l'un des plus gros accidents de cette folie qu'est l'ascension du mont Everest. Pourquoi s'obstiner à rejoindre un lieu où nous ne sommes évidement pas les bienvenus ? Ce n'est bien sûr pas l'avis de Scott Ficher et Rob Hall. Ces deux grand gaillards sont des alpinistes membres d'agences permettant à des clients de venir consommer la montagne pour se prouver je ne sais quelle absurdité à soi-même. Mais pour arriver au sommet, il faut déjà arriver à Katmandou et retrouver sa valise, ce qui n'est pas chose facile, croyez-moi. Et puis il faut se préparer, beaucoup, car à partir de 3000 mètres, le fameux mal des montagnes qui touche une personne sur deux fera tout pour vous foudroyer. Dans ce cas, une seule solution : redescendre. Pour les autres, c'est encore plus de 5000 mètres à gravir dans un environnement qui n'a qu'une obsession : vous faire la peau.

cover

Saint-Amour

Mais tout ça c'est qu'une histoire de pinard. On parle d'un film réalisé par les mecs du 20h20 ou Groland aujourd'hui. Leur dernier film Near Death Experience montrait Michel Houellebecq en train de danser sur du Black Sabbath. Autant dire une pépite. Et cette fois ? Et bien, c'est pareil, une pépite. Mon seul regret étant que la scène de la chambre d'hôte avec Houellebecq soit trop courte. J'ai passé tout le film à espérer qu'ils allaient repasser dans sa bicoque moyenne pour de nouveau payer 70€ pour ne pas dormir. C'est vrai que 70 euros, ça fait quand même un peu cher pour ne pas dormir. Mais il y a quatre couchages dans le salon. Vous voulez votre petit déjeuner ?

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !