Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Films

- Massacre à la tronçonneuse -

Article rédigé par Culturemania le 02/01/2015 à 23:12

Informations

  • Date de sortie : Non renseignée
The film which you are about to see is an account of the tragedy which befell a group of five youths, in particular Sally Hardesty and her invalid brother, Franklin. It is all the more tragic in that they were young. But, had they lived very, very long lives, they could not have expected nor would they have wished to see as much of the mad and macabre as they were to see that day. For them an idyllic summer afternoon drive became a nightmare. The events of that day were to lead to the discovery of one of the most bizarre crimes in the annals of American history, The Texas Chain Saw Massacre.

Titre Original : The Texas Chainsaw Massacre


Réalisateur : Tobe Hooper


Cast : Marilyn Burns, Gunnar Hansen, Edwin Neal, Allen Danziger, Paul A. Partain


Nationalité : Américaine

Comment commencer autrement que par le texte original. Et pour ceux qui ne pompent rien à l'anglais, vous trouverez sans aucun mal la traduction sur Internet. Nous voilà lancé dans la série de films d'horreur la plus macabre et certainement la plus connue. Car si tout le monde ne connait pas Mister Babadook, je pense qu'à moins de vivre dans un frigo, tout le monde a entendu parler de Massacre à la Tronçonneuse. L'avez-vous vu ? Ça, c'est encore autre chose. Mais voyons comment dans un Texas surchauffé, une famille fait régner la terreur. L'un d'eux est le redoutable Leatherface, qui s'amuse avec sa tronçonneuse et qui porte le masque du visage découpé d'autres personnes. Cette nuit, un cimetière a été profané. Des morceaux ont été enlevé, mais le reste des corps exhibés sur les tombes semblent intacts. Cette histoire est toujours dans les dossiers de la police du Texas comme affaire non-élucidée. Vraiment ? Oh, quoi qu'il en soit, ça aide toujours à se plonger dans l'histoire non ?

AUGUST 18, 1973
preview

Mais comment l'horreur peut-elle dégringoler à ce point ? Tout commence avec un tatou renversé sur une petite route du Texas. Franklin, Sally et leurs trois autres amis roulent à bord d'une mini-van en direction d'une agréable après-midi. Comme souvent dans ce genre de film, il fait chaud, très chaud. C'en est même intenable. Et l'odeur devient ignoble aussi. Les anciens abattoirs approchent, c'est là où grand-père venait vendre ses vaches. Un dingo fait du stop sur le bords de la route. Il porte un baluchon, une trace de sang sur la figure et autour du cou, un petit sac rempli d'un tas de toutes petites choses. Ils décident de le prendre, mais ce maboul va s'amuser en faisant un petit feu de joie et en tailladant ce cher Franklin.

L'ancienne méthode avec la masse, les bêtes crevaient mieux qu'avec le foutu pistolet dont tu parles. Avec ce truc, y'a bien moins de boulot dans la région. Quand la tête est bouillie, ils la râpent, ils font tout bouillir, ça fait une belle gelée, c'est délicieux !

L'auto-stoppeur foutu dehors, je vous laisse deviner la suite. Je vous rappelle qu'on est dans le film d'horreur parfait. Donc..... ils ..... ils ..... ils ..... vont..... tomber...... EN PANNE D'ESSENCE !!! Ce qui va les obliger à s'arrêter dans une station où les cuves sont évidement vides. Pas de bol, mais il reste assez d'essence dans le van pour aller à l'ancienne maison. Et depuis l'ancienne maison, il y a un sentier qui descend jusqu'au lac. Mais le lac est à sec. Et depuis le lac, on entend un générateur. Une maison. Des gens. Ils auront peut-être de l'essence à nous vendre. Putain ce qu'il peut faire chaud.

Dites, vous avez pas l'intention d'aller traîner dans une propriété privée ?

Et les voilà plongé dans l'horreur la plus totale. Ils s'aventurent dans la maison. Ne jamais faire ça. Jamais. On ne rentre pas chez les gens comme ça en Amérique ! Leatherface les entend depuis son sous-sol, il arrive, hurle et les assomme comme des bêtes avant de les suspendre à des crochets ou de les mettre au congélateur. On déconne pas avec Masque de Cuir. Le petit n'aime pas trop les étrangers dans sa maison. Si certains ont chanté People=Shit, ici c'est People=Meat. La maison de la viande, des ossements, des poulets vivants, de la chaleur, de l'ignoble odeur, et ce bruit de tronçonneuse qui ne va pas tarder à siffler dans la nuit qui tombe. Deux sont morts, combien d'autres ?

preview

Franklin et Sally sont restés près du mini-van, mais ne peuvent pas repartir sans les autres. Il fait nuit noire et n'ont pour lumière qu'une pauvre lampe torche qui vacille. Franklin a entendu un bruit. C'est tout proche. Sally ? Non, elle n'a rien entendu. Et pourtant, il y a bien quelque chose qui se rapproche. Un homme imposant, presque gros, vêtu d'un costard plein de sang, portant un masque humain cousu à sa tête. Et dans ses mains, son joujou préféré : une tronçonneuse qui fait rugir l'appel de la mort ! C'en est terminé pour ce pauvre Franklin. Sally tente de sauver sa peau, mais elle va tomber dans un piège qui va la ramener tout droit à la maison de Leatherface.

preview
preview

Vous avez remarqué que bien souvent dans les films, les meilleures scènes se passent autour d'une table ? Et je ne parle pas forcément des films d'horreur. Et s'il y a une origine à ces scènes, elle se trouve peut-être ici. Sally va se réveiller attachée et attablée avec toute la macabre famille. Elle hurlera de folie jusqu'à la fin, jurant s'être enfuit par la fenêtre des enfers. L'heure du dîner est sonnée. Pitié, les laissez pas me tueeeeer. Tu le trouves pas beau mon frère ? Ouaahahhhhhhhhhh !!! Vous êtes cinglés !!!! Je vous en supplie. Tu la ferme espèce de connard, c'est moi et face de cuir qui faisons tout le boulot !! Tuer quelqu'un, ça n'me procure aucun plaisir. C'est pas qu'ça nous plaise. Je ferai tout ce que vous voulez. Mais c'est l'heure de faire venir Grand-Père à table ! Grand-Père était le plus gros tueur de vaches aux abattoirs, il les enchaînait tellement vite que les autres pouvaient pas tenir la cadence. Un seul coup lui a toujours suffit. Apporte la bassine p'tit con ! Grand-Père est l'meilleur, vous ne sentirez rien. Allez vas-y Grand-Père ! Frappe-la ! Essaie encore !! Achève-la cette connasse ! Donne-moi le marteau ! Attend, je la tiens pas bien !! !! Puis la fenêtre des enfers se brise, dehors il fait presque déjà jour. Le calvaire de Sally Hardesty est terminé. Enfin presque. Car j'entend encore ce doux son de tronçonneuse se rapprocher. Cours Sally, cours. Cours Sally. Cours.

preview

Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

39 visites et 16 partages sur FB. Merci merci, mais j'espère qu'il n'y a pas une promo sur les tronçonneuses à Castorama.

Ecrit par Culturemania le samedi 03 janvier 2015 à 13:23

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

514 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

1.480.141 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

Ça

Article publié le jeudi 01 février 2018 à 21:48

Par : Culturemania

cover
views
1417
likes
4
comments

Le Clown. Voilà une figure qui aura traumatisé plusieurs générations. D'abord par le livre de Stephen King, puis par le téléfilm en deux partie des années 1990, puis maintenant ce film. Je l’attendais tellement que je n’ai pas voulu aller le voir au cinéma de peur que la séance me soit gâchée par un public agité, bruyant, qui pire, qui mange des popcorns. Alors j’ai pris mon mal en patience et l’autre soir, je l’ai loué en VOD pour 4,99€ tout de même. Le...

Lire la suite...

Les Valeurs de la Famille Addams

Article publié le mercredi 04 mars 2015 à 23:06

Par : Culturemania

cover
views
6213
likes
0
comments

Tadadadan clac clac, Tadadadan clac clac, Tadadadan, Tadadadan, Tadadadan... clac clac. Bon vous avez reconnu cette fois-ci j'espère ! De retour dans la lugubre et fascinante demeure de la Famille Addams. Il y a des films comme ça qui ont le pouvoir de conclure une journée de merde en la transformant en bon souvenir. Rajoutez quelques madeleines trempées dans de la crème au chocolat, et alors là !

Lire la suite...

119 jours : Les Survivants de l'Océan

Article publié le samedi 06 août 2016 à 14:02

Par : Culturemania

cover
views
11568
likes
18
comments

Connaissez-vous l'histoire du Rose-Noëlle ? Moi non plus, jusqu'à hier en tout cas. Tout d'abord, c'est une histoire vraie et qu'on le veuille ou non, on ne regarde pas un film de la même manière en le sachant, même si parfois, ce n'est que pure manipulation. Mais pas là. L'histoire nous vient de l'au...

Lire la suite...

Zulu

Article publié le mercredi 30 avril 2014 à 12:42

Par : Culturemania

cover
views
2195
likes
0
comments

Les Zoulous, c'est avant tout un peuple qui vie principalement en Afrique du Sud. C'est aussi un vieux film ou une poignée d'entre eux doivent faire face à une armée gigantesque - un peu à l'image du peuple du Rohan face à l'armée de Saroumane dans le deuxième épisode du Seigneur des Anneaux. Mais depuis 2013, Zulu est aussi un film qui réunit Orlando Bloom et Forest Whitaker en tant que flics de la vil...

Lire la suite...

10 Cloverfield Lane

Article publié le samedi 17 décembre 2016 à 18:52

Par : Sowilo

cover
views
1528
likes
2
comments

10 Cloverfield Lane est un coup de maître marketing pour un divertissement qui en vaut la peine. Le titre est peut-être juste une adresse, ou une référence à un film de 2008 du même producteur, J.J. Abrams, ou les deux à la fois. En tout cas, avoir vu Cloverfield n’est pas un impératif pour voir 10 Cloverfield Lane. Parce que ce n’est pas lié ? Parce que c’est lié mais indépendant ? Franchement, peu importe, ce sont juste des questions qui vont encore un peu plus vous faire de...

Lire la suite...

The Hateful Eight

Article publié le vendredi 08 avril 2016 à 20:17

Par : Culturemania

cover
views
2125
likes
3
comments

Quelqu'un m'a dit récemment : "Les films de Tarantino je les regarde pas, c'est toujours trop long". Et nous voilà retombé dans le culte qui détruit notre époque, celui de l'immédiateté, de l'instantané, du tout tout-de-suite. La vie est longue et pourtant on l'aime bien, la preuve c'est que l'on cherche sans cesse à la rallonger et qu'on touchera très vite la question de l'immortalité. Alors c'est...

Lire la suite...

Seul sur Mars

Article publié le mercredi 21 octobre 2015 à 21:17

Par : Culturemania

cover
views
1821
likes
4
comments

Hier soir, c'était l'avant-première de Seul sur Mars. Mais on n'était pas seul dans la salle. Matt Damon ne décevra point. Souvenez-vous de Will Hunting ou encore Les Joueurs ou encore le film où il achète un Zoo. Et là, il est astronaute mais c'est avant tout un sacré botaniste. Un peu de terre, un peu d'eau, un peu de merde. Par besoin de carte ou de chapeau pour faire de la magie. On va voir pourquoi cela va faire toute la différence.

Lire la suite...

The Stanford Prison Experiment

Article publié le vendredi 12 février 2016 à 23:49

Par : Culturemania

cover
views
1905
likes
1
comments

Dérangeant. Pénible. Intense. Puissant. Provoquant. Fascinant. En 1971, le département de psychologie de l'université de Stanford lançait une étude autour d'une simulation de prison utilisant des étudiants pour jouer le rôle des détenus et des gardiens. Les résultats ont choqué le monde entier. La simulation devait durer deux semaines. Il a fallu l'arrêter au bout de 6 jours.

Lire la suite...

10 Cloverfield Lane

Article publié le samedi 17 décembre 2016 à 18:52

Par : Sowilo

cover
views
1528
likes
2
comments

10 Cloverfield Lane est un coup de maître marketing pour un divertissement qui en vaut la peine. Le titre est peut-être juste une adresse, ou une référence à un film de 2008 du même producteur, J.J. Abrams, ou les deux à la fois. En tout cas, avoir vu Cloverfield n’est pas un impératif pour voir 10 Cloverfield Lane. Parce que ce n’est pas lié ? Parce que c’est lié mais indépendant ? Franchement, peu im...

Lire la suite...

Nymphomaniac Vol. 2

Article publié le lundi 12 mai 2014 à 12:50

Par : Culturemania

cover
views
3253
likes
0
comments

Retrouvons Joe et Seligman à l'endroit ou nous les avions laissé, c'est-à-dire dans la chambre sordide de l'appartement sans vie de Seligman. Joe est toujours alitée, lui toujours assis sur sa chaise, et le récit des aventures de Joe va continuer. Attention, car si le volume 1 pouvait déjà paraître cru et violent, il ressemble à un picnic à côté du volume 2. Les enfants, quittez cette page, ne lisez pas ce qui va suivre...

Lire la suite...

La famille Bélier

Article publié le jeudi 01 janvier 2015 à 20:08

Par : Culturemania

cover
views
3108
likes
1
comments

Je m'appelle Paula Bélier, comme le bélier. Je sors tout juste de la séance alors je vais essayer de mettre de l'ordre dans mes idées. Il était présenté comme le nouveau Intouchable, comme s'il suffisait de mettre un handicap dans un film pour en faire un futur nominé des Césars. Bien peu n'en faut si vous voulez mon avis. Même si je trouve que le cinéma décide soudainement de beaucoup s’inté...

Lire la suite...

Horns

Article publié le samedi 11 octobre 2014 à 01:41

Par : Culturemania

cover
views
2755
likes
0
comments

Bien évidement, quand on pense Daniel Radcliffe, on ne voit que par Harry Potter. Et c'est toujours dur de l'imaginer dans d'autres rôles, un peu comme toutes ces vedettes d'AB Production que l'on ne verra jamais plus ailleurs. Et pourtant. J'ai ravalé toute mes mauvaises pensées, tous mes a priori. Harry Potter n'est plus, et Daniel Radcliffe nous donne du 'yeah man', du 'fuck you', du 'hell yeah!'. Il jure, fume, fornique et surtout, porte un t-shirt de Nirvana ! Nou...

Lire la suite...

The Human Centipede

Article publié le mercredi 04 juin 2014 à 23:42

Par : Culturemania

cover
views
2531
likes
0
comments

On continue notre série horreur-macabre avec la première séquence de The Human Centipède. Lorsqu'un ancien chirurgien de génie spécialisé dans la séparation des siamois se retrouve à la retraite, il se peut qu'il trouve un hobby assez particulier. Il aura pu choisir les puzzles, Candy Crush ou la randonnée, mais non. Le Docteur Heiter, lui, a choisi de continuer à faire son métier, mais par opération inverse. Explications plus bas, car c'est à vomir.

Lire la suite...

Hostel

Article publié le vendredi 26 décembre 2014 à 18:41

Par : Sowilo

cover
views
4354
likes
1
comments

Pour qu’un genre reste efficace, il faut qu’il évolue. En terme de cinéma horrifique, Hostel a marqué son époque en poussant les limites, c’est dors et déjà fait. Il est responsable de la prolifération d’un sous-genre aussi douteux que généralement peu respecté, le torture-porn. Mais pour qu’une ribambelle de suiveurs de mauvais goût ridiculise une idée, il faut une idée de base, qui part souvent d’un bon film. En l’occurrence, à ce que j’ai entendu, celui qui serait le « Psychose », ou le « Massacre à la Tronçonneuse » de cette nouvelle ère, ça sera...

Lire la suite...

La fille de Monaco

Article publié le samedi 04 octobre 2014 à 10:00

Par : Culturemania

cover
views
2515
likes
0
comments

Très longtemps que je voulais voir ce film. J'en ai enfin eu l'occasion. Alors pour me la péter un peu et filer une info, Luchini était pris pour le film et après avoir repéré Louise Bourgoin, il a dit (j'imagine à Anne Fontaine) qu'il ne ferai ce film qu'avec Louise et pas une autre. Riche idée Fabrice. Et si on devait résumer ce film, ce serait en une scène, une seule. Et en une phrase, tout courte. C'est rapide. C'est très rapide.

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.