cover

Ninja Turtles

Article écrit par Culturemania le mardi 04 novembre 2014 à 12:09
likeslikes
2 personne(s) ont aiméAdd Like
Leonardo, Donatello, Michelangelo et Raphael. On les connait tous, et on n'oubliera surement ce bon vieux gros rat de Splinter. On se souvient aussi de Shredder le gros méchant, mais aussi d'April O'Neil la journaliste New-yorkaise qui est la première à découvrir l'existence des tortues. Elle deviendra un peu leur pote. Ça fait longtemps qu'on les avait pas vu traîner, et je pense que ça fera pas de mal de retrouver ses bouffeurs de pizza ! Cowabunga !


Réalisateur : Jonathan Liebesman

Cast : Megan Fox, Will Arnett, William Fichtner, Alan Ritchson, Noel Fisher, Pete Ploszek, Jeremy Howard, Danny Woodburn

Nationalité : Américaine

Ce n’est pas un clown cette fois qui vit dans les égouts, mais bel et bien les 4 Tortues Mutantes qui ont été élevés par un rat qui ressemble un peu à Miagi de Karaté Kid ou Pai Mei de Kill Bill. Bref, Splinter a l’air sale sur lui, mais il a la classe, surtout lorsqu’il défonce les méchants. Le film revient sur l’histoire de leur création, car vous vous doutez bien que des tortues mutantes adolescentes ne sortent pas d’un œuf à la Godzilla. Mais tout commence avec April O’Neil qui en a ras-le-cul de faire des reportages sur des trampolines minceurs qui permettent de garder la forme. Lors d’un voyage à vélo où elle est sur la piste du méchant Foot Clan qui veut prendre le contrôle sur la ville, elle croit voir un héros masqué et mystérieux qui défait le plans des méchants. C’est en essayant de faire passer cette info à sa rédactrice en chef qu’elle se retrouvera au chômage. Mais pas question de perdre la piste de ce mystérieux défenseur.

preview

Pendant ce temps, Splinter fait tout pour entraîner ses quatre garnements fan de pizza, de cinéma et de Séries TV (si si, y’a même un clin d’œil à Lost). La vie est longue dans les égouts, et le gang du Foot Clan veut les faire sortir de leur trou pour les empêcher de mettre la panique dans leur joyeuse organisation. Les quatre d’jeuns seront de nouveau de sortie au grand jour, et deviner qui va les traquer encore mieux que le Foot Clan ??? Miss O’Neil ! Salut les tortues, vous me dite quelque chose mais je ne sais plus trop quoi.

On va alors plonger dans le passé du père d’April, qui était un savant qui bossait pour le compte qu’un autre méchant qui fait aujourd’hui équipe avec le gros Schredder. C’est plutôt pas mal de voir comment un rat et quatre tortues de Floride sont devenus des héros tel qu’on les connait aujourd’hui. Vous vous douter bien que ça va partir en super-action à un moment, et personne ne peut se tromper en supposant ça. Course-poursuite en camion, roulades dans la neige et blague à deux balles de nos tortues, tout ça pour finir au sommet d’un gratte-ciel de New-York car figurez-vous que ce salopard de Schredder veut répandre un gaz dans toute la ville pour la neutraliser ! Y parviendra-t-il ?? Pour connaître la fin de cette histoire, envoie HISTOIRE, au 6 13 13.


Article écrit par Culturemania le mardi 04 novembre 2014 à 12:09

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Pyramide

On l'appelle 'La malédiction des Pharaons'. Une vengeance contre ceux qui osent profaner les tombes des pyramides. 1803 : 4 archéologues ne ressortiront jamais d'une pyramide. 1922 : la tombe de Toutankhamon est ouverte et des morts atroces frappent l'équipe d'excavation. Depuis, aucune tombe n'a été ouverte. Jusqu'à aujourd'hui, bien sûr.

cover

Le promeneur d'oiseau

P-O-E-S-I-E. Ecoute un peu ton cœur, il t'apprend la TENDRESSE ! Alors ça c'était ce que chantait les Inconnus dans Douceur de Vivre, mais on va rester dans le thème. Celui de la poésie hein. Car avec ce film, on a l'impression de regarder un poème qui durerait une heure et demie. Un genre de conte à regarder un soir après un bon repas pour se mettre en condition et enfin comprendre un des plus grands mystères de notre ère : pourquoi les vaches ont l'air si apaisées lorsqu'elles regardent passer le train ?

cover

La Belle et la Bête

Qui ne connait pas cette histoire, au travers d’une de ces déjà nombreuses adaptations ? Pourtant, Christophe Gans décide d’en faire une version française des années 2010. Même si c’est gonflé, on se dit que le bonhomme est probablement un des rares à pouvoir le faire, d’une part parce qu’il n’en est plus à son coup d’essais, et d’autre part car il n’a jamais été soumis aux figures imposées du cinéma français de ces dernières années.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !