Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Films

- Nymphomaniac Vol. 1 -

Article rédigé par Culturemania le 09/05/2014 à 12:03

Informations

Il n’y a presque pas eu d’image, et pourtant, on fait déjà partie du film. Le premier volume, comme si le découpage en volumes était volontairement pensé pour nous faire subir une frustration en attendant la suite. Mais commençons par le début, Rammstein résonne et il me semble qu’il est l’heure de boire un peu de thé.

Réalisateur : Lars von Trier

Nationalité : Danois , allemand , français , belge , britannique

Cast : Charlotte Gainsbourg, Stellan Skarsgård, Stacy Martin, Shia LaBeouf, Christian Slater, Jamie Bell, Uma Thurman, Willem Dafoe

preview

Le titre annonce la couleur, et pourtant. Il débute lorsque Seligman, un vieux célibataire du genre à se couper les ongles en commençant par la main droite, ramasse Joe couchée par terre et dans un sale état. Seligman va lui servir du thé, mais comme il ne sert pas le thé dans la rue, il la ramène chez lui. Elle est persuadée d’être la pire des mauvaises personnes. Commence alors une analyse du parcours de Joe et de son entrée dans la nymphomanie. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est très poétique. Il y a sans cesse ce parallèle entre les histoires de Joe et les anecdotes du pêcheur à la mouche qu’est Seligman, avec un respect mutuel sans faille. Parfois, tous les poissons ont faim, et mordent tous au même moment. La pêche est alors excellente. Mais parfois, c’est comme s’ils avaient passé l’heure du repas, et aucun ne mordra à l’hameçon. Aussi, les gros poissons sont les plus difficiles à attraper, car ils sont toujours dans l’endroit de la rivière le plus adapté à leur survie. Seligman fait le miroir à tout ça avec ses histoires à lui, et dédramatise. Si l'enfer existe, il n'a quand même pas été créé pour accueillir Joe.

C’est peut-être mon seul pêché
preview

Et les histoires de Joe vont s’enchaîner sous forme de chapitres. Il y a ici un homme dans un train. Appelons-le monsieur S. Il voyage en première classe, a l’air assez riche et propre sur lui. Mais il semble pressé. Alors pourquoi cette personne qui a l’air d’avoir une vie où tout est calculé et tout prévu a-t-il besoin de se dépêcher ? Etrange concept qu’est l’inattendu pour ce type d’homme. Mais il se trouve que pour se rapprocher avec sa femme, ils ont décidé de faire un enfant. Or, ce soir est le meilleur moment côté ovulation pour la fabrique du dit enfant. Mais monsieur S est en déplacement, et doit donc sauter dans le premier train pour rejoindre son foyer. Et que peut-il arriver de pire à ce monsieur S entre ce moment et celui où il retrouvera sa femme ? Que peut-il craindre le plus ?

A ce moment-là dans ce même train, deux filles sont en train de s’adonner à un petit jeu : celle qui se tapera le plus de passagers gagnera le sac de bonbons au chocolat. Le score est de 5 à 3. Joe est à la traîne. Mais les règles changent. Elles se retrouvent face à cet homme qui parait imperturbable. 5 points seront attribués à Joe si elle arrive à se faire celui-ci. L’enjeu est de taille. Alors, Joe rentre en scène et que le travail commence. Mais même si pour cet homme la pire crainte était de décharger juste avant de retrouver sa femme, croyez-moi que c’est Joe qui se régalera de son sac de bonbons au chocolat à l’arrivée du train.

Les comportements de Joe seront ensuite comparés par Seligman au principe fondamental de la polyphonie. Des mélodies différentes jouées en même temps pour créer un ensemble parfaitement harmonique. Même si l'on peut voir Joe passer du temps avec son père qui lui parle inlassablement des arbres, l’ensemble est globalement très noir et la descente aux enfers inévitable. Mais le volume 1 s’achève, la frustration s’installe en attendant Nymphomaniac Vol. 2, et on comprend alors qu’on ne peut pas combattre un lion et moucher ses enfants en même temps.

Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

514 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

1.480.130 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

Gone Girl

Article publié le mercredi 29 octobre 2014 à 17:38

Par : Culturemania

cover
views
1947
likes
0
comments

Gone Girl, enfin je vais te voir. J’étais jusque-là persuadé que c’était ce fameux film sur l’engagement du mariage tiré d’une nouvelle de Stephen King. J’ai réalisé ensuite que je faisais erreur et que je confondais avec A Good Marriage qui n’est pas encore sortit. Mais le film en lui-même aurait dû me mettre la puce à l’oreille lorsque j’ai vu le fin fond de l’intérieur de son slip. Ca, du Stephen King ?? J’en doutais, et j’avais raison !

Lire la suite...

The Green Inferno

Article publié le dimanche 18 octobre 2015 à 16:31

Par : Culturemania

cover
views
2244
likes
5
comments

On ne peut pas s'empêcher de penser à Cannibal Holocaust ou au Dernier monde cannibale. Le miracle de la nourriture pour les uns, la terreur du passage à table pour les autres. On pourrait presque croire qu'il s'agit du nouveau Yann-Arthus Bertrand. Quoi qu'il en soit, on traite nos animaux aussi mal que les cannibales traitent leur futur repas. Tout est une histoire de point de vu...

Lire la suite...

The Taking of Deborah Logan

Article publié le vendredi 28 août 2015 à 19:02

Par : Culturemania

cover
views
2944
likes
2
comments

Commencez par vérifier sous le lit et derrière vos rideaux. Allez ensuite fermer votre porte à double-tour et veillez à laisser un peu de lumière dans la pièce. C'est épouvantable. Je ne vois pas d'autres mots. L'épouvante est parfois une véritable escroquerie dans bon nombre de films qui cachent leur médiocrité derrière une phrase d'accroche qui vous promet de vous faire tomber de votre canapé. Bia bia bia, beaucoup de prêchi-prêcha, mais pas ici. Ouh non, pas ici.

Lire la suite...

La famille Bélier

Article publié le jeudi 01 janvier 2015 à 20:08

Par : Culturemania

cover
views
3108
likes
1
comments

Je m'appelle Paula Bélier, comme le bélier. Je sors tout juste de la séance alors je vais essayer de mettre de l'ordre dans mes idées. Il était présenté comme le nouveau Intouchable, comme s'il suffisait de mettre un handicap dans un film pour en faire un futur nominé des Césars. Bien peu n'en faut si vous voulez mon avis. Même si je trouve que le cinéma décide soudainement de beaucoup s’intéresser aux estropiés, aux sourds ou aux aveugles. Mais là n'est pas la question, la question est de savoir si c'est un bon film ou pas, peu importe ce qu'...

Lire la suite...

Hostel

Article publié le vendredi 26 décembre 2014 à 18:41

Par : Sowilo

cover
views
4354
likes
1
comments

Pour qu’un genre reste efficace, il faut qu’il évolue. En terme de cinéma horrifique, Hostel a marqué son époque en poussant les limites, c’est dors et déjà fait. Il est responsable de la prolifération d’un sous-genre aussi douteux que généralement peu respecté, le torture-porn. Mais pour qu’une ribambelle de suiveurs de mauvais goût ridiculise une idée, il faut une idée de base, qui part souvent d’un bon film. En l’occurrence, à ce que j’ai entendu, celui qui serait le « Psychose », ou le « Massacre à la Tronçonneuse » de cette nou...

Lire la suite...

Knock Knock

Article publié le lundi 19 octobre 2015 à 19:29

Par : Culturemania

cover
views
2706
likes
3
comments

Sur les collines d’Hollywood, les gens vivent en paix. Ce sont de petites familles tranquilles, papa, maman, des enfants bien élevés et de préférence blancs, un chien de préférence noir, un jardin de derrière bien tondu et une porte d’entrée bien sécurisée. L’alarme n’a jamais sonné et le jardinier n’a jamais volé. Papa est architecte, maman expose des œuvres d’art, le po...

Lire la suite...

10 Cloverfield Lane

Article publié le samedi 17 décembre 2016 à 18:52

Par : Sowilo

cover
views
1528
likes
2
comments

10 Cloverfield Lane est un coup de maître marketing pour un divertissement qui en vaut la peine. Le titre est peut-être juste une adresse, ou une référence à un film de 2008 du même producteur, J.J. Abrams, ou les deux à la fois. En tout cas, avoir vu Cloverfield n’est pas un impératif pour voir 10 Cloverfield Lane. Parce que ce n’est pas lié ? Parce que c’est lié mais indép...

Lire la suite...

In The Deep

Article publié le vendredi 19 août 2016 à 22:47

Par : Culturemania

cover
views
2088
likes
4
comments

La peur des requins. La peur de l'eau. La peur panique du noir. La peur du vide. La peur des profondeurs. La peur de l'isolement. La peur de la promiscuité. La peur de l'étouffement. La peur de soi. Ce film est dingue.

Lire la suite...

Les Valeurs de la Famille Addams

Article publié le mercredi 04 mars 2015 à 23:06

Par : Culturemania

cover
views
6213
likes
0
comments

Tadadadan clac clac, Tadadadan clac clac, Tadadadan, Tadadadan, Tadadadan... clac clac. Bon vous avez reconnu cette fois-ci j'espère ! De retour dans la lugubre et fascinante demeure de la Famille Addams. Il y a des films comme ça qui ont le pouvoir de conclure une journée de merde en la transformant en bon souvenir. Rajoutez quelques madeleines trempées dans de la crème au chocolat, et alors là !

Lire la suite...

119 jours : Les Survivants de l'Océan

Article publié le samedi 06 août 2016 à 14:02

Par : Culturemania

cover
views
11567
likes
18
comments

Connaissez-vous l'histoire du Rose-Noëlle ? Moi non plus, jusqu'à hier en tout cas. Tout d'abord, c'est une histoire vraie et qu'on le veuille ou non, on ne regarde pas un film de la même manière en le sachant, même si parfois, ce n'est que pure manipulation. Mais pas là. L'histoire nous vient de...

Lire la suite...

Sully

Article publié le mardi 31 janvier 2017 à 22:52

Par : Culturemania

cover
views
2885
likes
5
comments

Le 15 janvier 2009, un Airbus A320 de la compagnie US Airways a frappé une horde d'oiseaux, niquant les deux moteurs et foutant une pagaille pas possible. L'avion était piloté par Chesley Sullenberger, alias Sully. Ce type est un héros. En 2009, les journaux titraient "Miracle sur l'Hudson". Ce type a réussi la prouesse de faire amérrir ce gros cigare volant sur les eaux glaciales de l'Hudson River, qui est ce bras de flotte qui sépare le N...

Lire la suite...

Nos plus belles vacances

Article publié le vendredi 11 juillet 2014 à 22:10

Par : Culturemania

cover
views
4032
likes
0
comments

Si vous êtes condamnés à Paris pour l'été, ou que vous avez décidé d'y passer vos vacances (mhum le métro l'été, la sueur, on va se régaler!), alors vous allez avoir besoin de ce genre de film. Vous me direz oui, y'a bientôt Paris-plage, y'a les parcs, les bois, les rues, et bla et bla et bla. Tout cela tombe à l'eau à cause d'elle justement. Et bien oui, il pleut et en plus, il fait froid. Alors copain, allume ta télé et regarde la comédie de Philippe Lellouche, car cette comédie, oh qu'elle est bien à la regarder. Ça se passe pe...

Lire la suite...

Comme Des Bêtes

Article publié le dimanche 20 novembre 2016 à 23:36

Par : Remix42

cover
views
3329
likes
12
comments

Alors que Noël approche à grands pas, je décide de faire ma liste de cadeaux. N’ayant point de catalogues de jouets sous le coude, je me dirige alors vers un grand site internet culturel. En quête de perpétuelles nouveautés, mon choix s’arrête donc sur un dvd qui sortira bientôt : "Comme Des Bêtes".

Lire la suite...

La Tête Haute

Article publié le vendredi 11 novembre 2016 à 14:33

Par : Nana Scleurnk

cover
views
1352
likes
1
comments

Vous êtes-vous déjà demandé qui sont ces jeunes étiquetés «  délinquants » ? Que vivent ces enfants privés de repères familiaux et/ou élevés dans un environnement toxique ? Que ressentent ces parents négligents, instables, détruits ? Comment des professionnels tentent de prendre en charge et d'aider au mieux ces familles en grandes difficultés ? Si la réponse est oui, alors La Tête Haute vous apportera une réponse, une réponse parmi des milliers d'autres, à travers l'histoire de Malony, interprété avec brio par Rod Paradot...

Lire la suite...

Timbuktu

Article publié le jeudi 05 mars 2015 à 22:09

Par : Culturemania

cover
views
2604
likes
2
comments

Passy est vraiment un quartier curieux. Il reste un seul cinéma dans le 16ème et ils sont pas foutus d'accepter les cartes illimitées UGC. Le pire, c'est que ce cinéma appartient à un groupe qui en détient 4 autres à Paris où la carte est acceptée. Mais pas à Passy. A Passy vois-tu, on est pas de ce bord-là. A Passy, tu payes tes 11 euros. La salle sera remplie de vieux. Bingo. On reconnait ça aux tâches de pisse éparpillées partout dans la salle. Et ils mettent le son fort parce que les vieux, ils entendent q...

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.