cover

Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension

Article écrit par Culturemania le lundi 21 décembre 2015 à 12:16
likes
1 personne a aiméAdd Like
Qui l'aurait cru ? Ils en sont déjà à cinq épisodes, ce qui défie les lois de la raison. Le premier m'avait fasciné, autant que le projet Blair Witch à son époque. Puis j'ai continué à regarder la suite des films qui était vraiment pas terrible jusqu'à devenir vraiment insultante avec Paranormal Activity 3 ou 4, je ne me souviens plus bien. Et puis voilà le numéro 5. Regardez-le tout seul plongé dans le noir avec une fenêtre ouverte et le vent qui vient faire bouger vos rideaux en traversant la pièce. Fascinant.


Cast : Chris J. Murray, Brittany Shaw, Olivia Taylor Dudley...

Réalisateur : Gregory Plotkin

Genre : Epouvante-horreur

Oui parce que contrairement aux autres épisodes, dans ce numéro, on va voir le mal. Le diable, la bête, la chose des ténèbres, appelez-là comme vous voulez, vous allez devoir y faire face. Terminé les portes qui bougent toutes seules ou les traces de pas dans la farine. La bête est dans la place les amis. Mais pour la voir, il faut regarder à travers une ancienne caméra qui appartenait à la famille qui vivait dans cette maison.

Ryan, Emily et leur fille Leila emménagent dans cette superbe baraque. Le prix était étonnamment bas. Qui était l'agent immobilier déjà ? En fouinant dans les cartons, ils découvrent pleins de cassettes VHS montrant Katie et Kristi (les deux sœurs démoniaques des épisodes précédents) lorsqu'elles étaient mômes. Avec ces cassettes, une caméra. Bizarre, quand je regarde à travers la caméra, je vois une forme dans le salon, comme des particules qui flottent dans l'air. Ah, ça a disparu. Mais maintenant, c'est dans le couloir à l'étage, près de la porte de la chambre de Leila que je peux voir cette forme. A l’œil nu, rien. Je crois qu'il est temps que je vous parle de Toby.

preview
"C'était une grande forme noire et ça flottait au milieu de la pièce. Elle l'appelait Toby."

Leila parle toute seule. Vraiment ? Non, elle parle à Toby, il est là, contre le lit. Les journées s'enchaînent et sa présence se faire de plus en plus forte. Les nuits sont de plus en plus longues et le sommeil de plus en plus court. Ryan et Emily ne tardent pas à comprendre : Toby est un démon qui veut prendre Leila. Les cassettes VHS expliquent la situation, tout concorde, on est foutu. C'est bientôt le soir de Noël et Toby veut qu'elle soit avec les autres.

preview
"Restez calme, restez détendu. Putain, elle a mordu un prêtre..."

Comme d'habitude, le prêtre déboule mais n'y pourra rien. Ryan a posé des caméras partout dans la baraque. Plus ils y pensent, plus Toby est présent et plus il apparaît et donc plus la terreur est grande et donc plus ils y pensent. La boucle infinie du Diable ne se termine jamais. La forme noire apparaît partout et prend forme de plus en plus. Il fait froid dans la maison et vous réalisez qu'il fait aussi très froid dans la votre. Les rideaux continuent de flotter dans l'air et Toby est là, dans le couloir à vous tourner le dos.

"Ça va maman, il voulait juste prendre une goutte de mon sang. Il est vivant, comme toi et moi."
Article écrit par Culturemania le lundi 21 décembre 2015 à 12:16

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Mister Babadook

Un mot un regard ne suffiront pas. Le Babadook jamais ne partira. Si tu es un enfant avisé et que tu sais ouvrir les yeux, tu te feras un ami bien singulier, un ami pour nous deux. Mister Babadook, c'est bien lui, et son livre, le voici. Un sourd grondement puis trois coups, BABABA Dook ! Dook ! Dook ! Tu peux être sûr qu'il est déjà là, ouvre les yeux, tu le verras. Il porte un drôle de chapeau, tu ne le trouves pas rigolo ? S'il vient te voir dans ta chambre, tu trembleras dans le noir. J'enlèverai mon déguisement, te voilà prévenu, et quand mon masque tombera, plus douce la mort te semblera.

cover

La nuit du loup-garou

Quand on voit l'affiche, on comprend de suite que cette chose sort d'un autre âge. 1961, ça commence à faire un bail non ? Il aurait vraiment fallu que je naisse 30 ans plus tôt car toutes ces vieilles saloperies me passionnent vraiment. Ce que j'aime le plus, outre le fait que ces perles règlent mon sommeil comme une horloge depuis des années, c'est que dans chacune de ces croûtes se trouve l'origine de tout ce qui s'est fait après. Si vous en voulez la preuve, regardez des épisodes de la Quatrième Dimension (The Twilight Zone). Chaque épisode est une base pour tout ce qu'on a pu voir ensuite. Bon et sinon, vous connaissez les loups-garous ?

cover

Nos plus belles vacances

Si vous êtes condamnés à Paris pour l'été, ou que vous avez décidé d'y passer vos vacances (mhum le métro l'été, la sueur, on va se régaler!), alors vous allez avoir besoin de ce genre de film. Vous me direz oui, y'a bientôt Paris-plage, y'a les parcs, les bois, les rues, et bla et bla et bla. Tout cela tombe à l'eau à cause d'elle justement. Et bien oui, il pleut et en plus, il fait froid. Alors copain, allume ta télé et regarde la comédie de Philippe Lellouche, car cette comédie, oh qu'elle est bien à la regarder. Ça se passe pendant l'été 1976.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !