cover

Snow Therapy

Article écrit par Culturemania le mercredi 08 avril 2015 à 08:23
0 personne a aiméAdd Like
Une tragi-comédie familiale ? Pourquoi pas, ça résume bien ce film extrêmement bizarre et surpuissant. C'est l'histoire d'une famille parfaitement suédoise et parfaitement normale qui vient passer quelques jours de vacance dans une station de ski des Alpes Françaises. Il va se passer une truc ahurissant. Parce que lorsque Les Quatre Saisons de Vivaldi résonnent dans les montagnes, il peut arriver n'importe quoi.


Réalisateur : Ruben Östlund

Cast : Johannes Bah Kuhnke, Lisa Loven Kongsli, Clara Wettergren, Kristofer Hivju...

Nationalité : Suédois , Danois , Français , Norvégien

Alors au début c'est un peu plat plat plat, c'est à dire que la famille est dans la station de ski, et donc ils font du ski. Quand c'est terminé, ils empruntent un couloir absurde qui relie le bout des pistes aux logements. Petite parenthèse sur cette chose. C'est un couloir donc dans lequel il y a une sorte de tapis roulant, extrêmement lent et sur lequel les gens vont, et attendent, attendent, attendent. Alors déjà que je trouve absurde le fait d'aller skier (les bouchons, le monde, le froid, les remonte-pistes, je suis tout mouillé ça m'énerve, je suis tombé dans la flotte, ça m'énerve je suis glacé, je mange de la merde en combinaison de ski et j'essaie de pas m'énerver, etc etc), mais emprunter ce couloir l'est encore plus. Mais bon, le film n'est pas là, et t'en fait pas, il va te décaper l'esprit.

preview

Vivaldi résonne de nouveau. La nuit tombe et des explosions maîtrisées déclenchent des avalanches maîtrisées. Les chasse-neige dansent dans cette nuit noire comme les feux follets de la montagne. Et le lendemain, alors que la famille prend un repas au soleil sur la terrasse, au loin, des explosions explosent, encore une fois. Que se passe t-il ? Pas de soucis, ils savent ce qu'ils font. Regarde cette puissance ! On est en sécurité ? Papa ? Ça va aller Harry. Papa ? Papa ?? PAPAAAAA ??

preview
preview

Motus et bouche cousue sur la suite de l'épisode de la terrasse. Mais on va continuer un peu. Car le tragique de la comédie vient à peine de faire surface, et c'est une analyse approfondie de l'attitude de tout un chacun en état de danger extrême qui va être lancée. Vivaldi se fracasse maintenant contre les parois de cette cruelle montagne. Lequel est resté pour protéger les enfants ? Lequel n'a rien fait ? Lequel a couru pour sauver sa peau ? La neige est froide mais l'analyse est glaciale. Certains amis prennent part à ce chaos familial. Papa, Maman, deux enfants. Qu'en reste t-il après un séjour au ski ?
Je vous avais dit qu'il fallait pas y aller, que la montagne garde toujours ce qu'elle prend. Bon sang, ils l'ont assez dit dans Tintin au Tibet non ??

Article écrit par Culturemania le mercredi 08 avril 2015 à 08:23

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Don't Breathe : la maison des ténèbres

Voilà un titre comme je les aime. Bien racoleur, bien clair et précis. La maison des ténèbres ! La simplicité a une telle classe que je ne comprend jamais pourquoi on cherche le raffinement dans le complexe. Surtout quand on parle d'un film d'horreur. Mais le vrai titre, Don't Breathe, cache encore bien son jeu. On imagine déjà le gamin planqué dans le placard de sa chambre, s'empêchant de respirer pour éviter de se faire repérer par le monstre à sa recherche. Sauf qu'ici, on va se retrouve en face à face avec le monstre.

cover

Samba

Moi, ce que je voulais vraiment, c'était aller voir Gone Girl. Mais il était 19h30, et la séance était à 20h30, alors tu comprends, on voulait pas avoir à traîner pendant 1 heure dans le froid en attendant le début du film. Et puis, dans les films que l'on voulait voir, un se présentait à 20h10. Bon, tu me diras, ça fait quand même 40 minutes à poiroter, mais c'est toujours mieux non ? Alors un coup de métro, un gaufre infecte de chez Waflle Factory, et nous voilà bien installés dans une salle immense du centre de Paris pour avoir la joie de voir ce film, Samba, annoncé comme le nouveau Intouchable, ne nous le cachons pas. La gaufre me reproche déjà.

cover

The Green Inferno

On ne peut pas s'empêcher de penser à Cannibal Holocaust ou au Dernier monde cannibale. Le miracle de la nourriture pour les uns, la terreur du passage à table pour les autres. On pourrait presque croire qu'il s'agit du nouveau Yann-Arthus Bertrand. Quoi qu'il en soit, on traite nos animaux aussi mal que les cannibales traitent leur futur repas. Tout est une histoire de point de vue. Si vous voulez rendre visite à une tribu qui vous tient à coeur, engraissez-vous avant car vous pourrez la sauver d'une toute autre manière. On dîne à 19h chez les Yarès.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !