cover

P'tit Quinquin

Article écrit par Culturemania le samedi 05 mars 2016 à 13:56
likeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikes
17 personne(s) ont aiméAdd Like
Vous allez m'ouvrir le cul d'la vache, j'veux voir c'qui y'a d'dans. Il m'faut la tête Carpentier. Il m'faut la tête. C'est la gendarmerie nationale quand même, c'une enquête, c'du sérieux quand même, y'a quand même plusieurs morts, pourquoi vous m'répondez pas hé ? C'est une belle bête ce ch'val. C'est comme eul' corps d'une bel' femme morte. Mais on est pas là pour philosopher euh Carpentier. Bon allez on y va.


Scénario : Bruno Dumont

Réalisation : Bruno Dumont

Cast : Alane Delhaye, Lucy Caron, Bernard Pruvost...

Je ne m'en remet pas, parce que c'était vraiment, vraiment drôle. Et ça commence dès le début avec P'tit Quinquin qui prend son petit déjeuner face à un tas de fumier. Un peu plus tard, il balancera un pétard dans sa maison. Mais putain mais qu'est c'que c'est qu'ce bordel ! J'imagine que cette série a pu mettre mal à l'aise quelques personnes mais ce que c'était drôle ! Y'a un flic qui se paye la tronche d'un handicapé, des familles de campagnards qui frôlent la consanguinité, du racisme façon macaque, les grand-parents complètement à l'ouest comme le reste de la population. On est dans les œuvres du démon. Puis surtout, c'est la parodie de la parodie de la parodie de la parodie des Ch'tis.

- Vraiment t'emmerdes tout l'monde ! Viens ici !
- Non !
- Viens ici j'te dit !
- Non !
- Viens ici !!
- Non !!
- Viens ici !!!
- Non !!!
- Eh merde !
preview

C'est les vacances d'été et P'tit Quinquin se fait chier dans son village posé sur les côtes du nord de la France. Alors il fait des conneries avec ses potes à tronches déformées. Ils traînent dans les bunkers, récupèrent des balles et des grenades de la deuxième guerre mondiale, balancent des pétards sur les touristes allemands qui pique-niquent, coursent les négros et les arabes, se foutent de la gueule des filles. Bref, ils s'amusent bien. Mais ça ne va pas durer parce que le village est devenu l'enfer sur Terre. Des vaches mortes sont retrouvées. Et dans leur corps, des corps humains découpés, qui sont passés par le cul de la vache. Ou peut-être par la bouche finalement. Mais les vaches c'est pas carnivores Carpentier ? Peut-être pas, mais c'est la vache folle chef.

"Viens on va leur démonter leur gueule. On va les niquer."
preview
"J'crois que tu devrais aller aider pépé et mémé à mettre la table. Parce que j'pense que ça doit être le bordel."

Carpentier, c'est le flic qui va enquêter sur l'enquête avec le Commandant. Le Commandant, c'est celui qui va enquêter sur l'enquête avec Carpentier. Le Commandant est un ahuri total. Il a des tics, bouge son visage de manière très bizarre et fait des marches militaires lorsqu'il a mal aux jambes. Dans sa tête, ça ne tourne pas rond. Ça ne tourne même pas du tout. Et pourtant on sent que ça gamberge, mais probablement pas à la vitesse requise. Carpentier, c'est celui qui conduit la bagnole des flics. Il sait faire du deux roues, mais pas tout de suite et il a l'habitude de faire faire deux tours sur elle-même à la bagnole avant de partir en roulant beaucoup trop près du fossé. Passer les rapports correctement reste aussi au programme, mais bon, il n'a encore jamais renversé un gosse à vélo alors bon...

"La presse c'est comme les rats, la télévision tout ça, j'peux pas les encadrer"
preview

L'enquête suit son court, ou plutôt stagne. Au lieu de sonner aux portes, le Commandant préfère sortir son arme et tirer dans le vide, ça fait sortir les gens plus vite. Mais le meurtrier court toujours et les cadavres humains dans des cadavres de vaches s'accumulent. Madame LeBleu, Le noir du village et bien d'autres. La première vache a été trouvée dans un bunker. Mais putain comme elle a pu arriver là c'te connasse. La deuxième sera retrouvée sur la plage. Mais putain comme elle a pu arriver là c'te connasse. Bon, vous allez m'ouvrir le cul d'la vache, j'veux voir c'qui y'a d'dans.

"Son pays, la France, c'est ça qu'il digère pas. On l'a pas accepté, il est devenu timbré, il est rentré en religion, donc l'Islam et toutes ces conneries, il supporte pas."

Et c'est comme ça pendant quatre épisodes. Je ne sais pas ce qui m'a fait le plus hurler de rire entre les grand-parents de p'tit Quinquin et leur manière radicale de mettre la table, l'enterrement de madame LeBleu avec le prêtre qui se fend la tronche, le passage au restaurant avec le procureur et l'handicapé, ou lorsque Carpentier fait du deux-roues avec la bagnole des flics. Mais en fait, tout m'a fait crever de rire, la moindre phrase du Commandant, le moindre pas de chaque habitant de ce village. Bon, j'espère vous avoir donné envie de regarder cette série de quatre épisodes de 50 minutes chacun. L'épisode 3 et 4 sont toujours sur le replay d'Arte. Le 1 et le 2 sont trouvables un peu partout ailleurs si vous les avez raté.

Article écrit par Culturemania le samedi 05 mars 2016 à 13:56

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Breaking Bad

Alors tous les midis, c'était la même chose. La commande est passée, le pot de moutarde se fait racketter la tronche et les miettes de pain remplissent la table. Et là, irrémédiablement, ils se mettent à parler, parler, parler. Mais qui sont-ils ? Qui sont ces gens ? Simplement ceux avec qui je mange le midi. Mais de quoi parlent-ils ? De Breaking Bad voyons ! Enfin, plus vraiment, car à cause de moi, ils sont obligés de parler en code pour ne surtout pas me révéler quoi que ce soit de peur que le pot de moutarde ne se suicide. J'ai donc sauté le pas à force que tout le monde me pompe l'air à me dire de regarder cette série, que c'est trop fait pour moi, que ça va trop me plaire, que c'est trop bien, etc. Peut-être trop de 'trop'. Je lance les épisodes, en craignant le fait qu'on m'ai sur-vendu cette série, surtout pour moi qui aime ce que les autres n'auraient même pas imaginé regarder. Alors, sur-vendu ? Trop pas. Bang Bang.

cover

The Big Bang Theory

Il y a encore quelques années, les Geeks étaient reclus, montrés du doigt, en marge d'une civilisation devenue insupportable. Là où la mode devenait graisse animale, crème auto-bronzante et subissait la monté du synthétique, eux était des personnages maigrichons, pâles, boutonneux, binoclards, timides et sans amis (en tout cas si l'on ne compte pas les figurines Star Trek comme des amis). C'était aussi bien souvent des petits génies, parlant une sorte de langage codé inconnu de l'individu dit normal. Mais tout ceci est révolu, et aujourd'hui tout le monde se vante d'être geek parce qu'il a la dernière appli à la mode sur son téléphone, et que évidement, c'est devenu 'cool'. Ces mêmes personnes ne vont plus faire les courses, mais se mettent en 'MODE COURSES'. Le mot Geek a donc perdu tout son sens. Alors le mot Nerdz est venu le remplacer. Mais les Geeks, les vrais, ceux qui sont des Nerdz donc, sont maintenant dans la lumière des magazines, des films, et ont aussi leur propre série TV. C'est ce que nous propose The Big Bang Theory en nous faisant partager la vie de ces 4 garçons, très maigres et très bizarres.

cover

Code Quantum

J’ai toujours dit que la science-fiction se mariait très bien avec la télévision. De ce fait, naîtront de nombreuses séries qui ont marqué le monde cathodique. Parmi elles, se trouve ma préférée : ‘’Code Quantum’’. Ce programme diffusé entre 1989 à 1993, relate les aventures de Sam Beckett, dont la mission est d’améliorer le passé via une machine à remonter le temps. Pour ce faire, il est aidé de Al, un hologramme.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !