cover

Real Humans

Article écrit par Culturemania le mardi 22 avril 2014 à 17:45
0 personne a aiméAdd Like
Arte est comme toujours, la chaîne des bonnes surprises. C'est ainsi que l'année dernière arrivait sur nos écrans Real Humans, une toute nouvelle série suédoise, cérébrale et donc impossible à diffuser sur TF1 par exemple, où les auditeurs ne comprendraient pas où est passé leur Vincent Lagaf'. La série traite de l'insertion des robots dans la vie quotidienne, leurs utilisations usuelles et déviées, le risque du remplacement des humains par ces machines, le pour et le contre à leur existence. Mais ce qui rend la série intéressante, c'est que ces robots, dit 'Hubots' ont une apparence qui frôle la notre, et le risque de découvrir un jour une conscience Hubot va poser d'innombrables questions aux braves familles de ce peuple Suédois, aux couleurs Ikea un peu pastel.


preview

La ressemblance avec nous est frappante. La famille Engman, deux parents, deux filles et un garçon, s'est longtemps demandé s'il serait bon d'acquérir l'une de ses choses, vouées à aider aux tâches ménagères ou aux devoirs des enfants. Devant l'évidence et peut-être l'influence des voisins qui possèdent déjà leur propre Hubot, ils finissent par aller au magasin dédié en acheter un. Ou plutôt une. Ou non, ni l'un ni l'autre, car ce n'est qu'une machine. Cependant, ce n'est pas un carton que l'on ouvre comme les autres. Une fois mise en route, leur Hubot se redresse dans son carton, en les regardant droit dans les yeux, de son regard glacial et mort, mais tellement réel. Et le malaise s'installe, car leur Hubot à l'apparence d'une superbe filles aux traits asiatiques. Ils l'appelleront Anita.

"T'as toujours eu peur de la technologie"
preview

Perplexe, la mère se demande s'il s'agissait vraiment d'une bonne idée. Mais Anita est là maintenant, et il faut lui donner quelque chose à faire, car elle attend des ordres. Autrement, eh bien, elle reste plantée là, debout, ou assise sur une chaise, le regard fixe comme posé sur une ligne horizontale. C'est une machine, ne l'oublions pas. En parallèle, on aura l'histoire d'autres personnes ayant leur Hubot, ou celle d'un travailleur, victime de l'efficacité de ces robots. Les usines licencient pour remplacer leur personnel humain par un personnel machine. Il y a Lennart, personnage perdu ayant une vielle rombière Hubot pour s'occuper de lui et lui faire ses lasagnes préférées une fois par semaine. Il y a aussi la femme chimique qui a fait de son Hubot un amant parfait. Pas mal de scènes sont dérangeantes, car elle appellent à l'interrogation. Par exemple, cette séquence où Tobias, le fils de la famille Engman, descend la nuit à la cuisine pendant que tout le monde dort dans la maison. Il trouve Anita dans le salon, seule et assise sur une chaise dans sa robe verte, à fixer droit devant elle. Il s'assoit alors tout contre elle, regarde ses jambes, et commence a y poser une main dessus. Anita le regarde et lui sourit, de manière totalement innocente.

Et puis il y a ce piratage de Hubot pour leur donner une conscience, une mémoire. Ceux-là vont alors se regrouper et se révolter en quelques sortes. S'en suivra alors une guérilla entre bon et mauvais Hubots. Certains vont aussi se vouer à détruire ces choses. Débranchons-les et ils s'arrêtent. Voilà, tout cela pour se poser la question de la limite. Ou se trouve-t-elle ? Quels sont les droits des humains sur eux ? Cette notion de droit existe-t-elle seulement ? Et comment considérer les Hubots doués de conscience ? Tout un tas de questions qu'on se posera peut-être un jour dans nos maisons. Espérons que la saison 2, qui arrive le 15 mai, axera plus les épisodes sur les interrogations sociales avec ces robots que la guéguerre entre gentils et méchants Hubots, qui est selon moi la partie la moins intéressante de la saison 1. Car tout le truc est là : c'est cette interaction sociale que l'on aura peut-être à vivre un jour, on en est pas si loin.

Article écrit par Culturemania le mardi 22 avril 2014 à 17:45

Commentaires

Merci pour l'info du 15 mai, je ne le savais pas. Étant un fan de la saison 1, j'ai hâte! De mon côté, passé l'effet Ikea et la gêne occasionnée par ces robots humanoïdes, on s'attache vite aux personnages et on attend les épisodes suivants avec impatience.

Ecrit par manu_wit le jeudi 01 mai 2014 à 15:56

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Les Griffin

Pendant un jeudi soir très ennuyeux, je décide d'allumer la télévision pour voir ce qui se passe. En zappant, je tombe sur "Les Griffin", série télévisée d'animation diffusée sur la chaîne MCM. Ce programme qui a débuté depuis 1999 est produit par Seth McFarlane. Il raconte la vie de Peter Griffin, un Américain de classe moyenne, vivant avec sa famille dans la ville de Quahog. Entouré de ses amis, il jongle entre sa vie de famille qu'il délaisse et L'Huître Bourrée, son bar de prédilection.

cover

Olive Kitteridge

"J'ai découvert une formidable mini-série : Olive Kitteridge. A voir absolument si tu ne connais pas déjà. L'atmosphère et les personnages sont superbes !". Tout à commencé comme ça, une journée de la fin août. Je n'avais jamais entendu parler de cette bonne femme et pourtant, cela ne m'a pas empêché de passer une partie de la nuit avec elle, pour arriver d'une traite au bout de son histoire. La voici.

cover

La gifle

Encore un truc que j'ai découvert complètement par hasard en fouinant dans le replay d'Arte+7. J'ai hésité quelques secondes entre le 1er épisode de La Gifle et un reportage sur le monde misérable dans lequel on vit. Et puis j'ai compris que la série était tout juste en cours de diffusion et qu'il me restait 3 jours pour visionner légalement ces épisodes. Alors j'ai appuyé sur play.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !