cover

The 100

Article écrit par Culturemania le lundi 07 avril 2014 à 23:18
0 personne a aiméAdd Like
Là on est dans le récent. Le tout récent même. La série The 100 est évidement Américaine, est évidement post-apocalyptique, et est évidement remplie de teenager qui se la jouent super sérieux. Le prétexte ? On va voir ça tout de suite. Allez, allez, soyons sérieux, y'a forcément du bon là-dedans.


preview

Un anéantissement de la race humaine par... la race humaine. Réaliste jusque-là. Mais il y a des survivants, eh oui, les chanceux, car sans eux, pas de série, et pas de série, pas d’apparition sur CultureMania. Mais qui sont ces survivants ? Ce sont évidemment les petits chenapans qui faisaient mumuse dans l'espace avec l'argent du brave contribuable. Après avoir fait une super-fusion à la Dragon Ball Z de leurs stations spatiales, ils se sont tous regroupés dans une super poubelle spatiale appelée L'Arche ! Problème : ils sont trop nombreux, et les ressources s'épuisent trop vite. Quel dommage a dit le grand patron, il va falloir en supprimer certains. Mais non, a crié la femme super intelligente, qui a toujours réponse à tout. Quelle est l’autre solution ? Eh bien toute l’idée de la série est là : On va retourner sur Terre !

"Il y a un hic, car il y a toujours un hic !"
preview

Oui mais il y a un hic. La Terre est devenue un vaste terrain hyper-radioactif où la vie ne sera possible que dans 4 générations (rapide non ? Allez dire ça aux Japonais ou aux Ukrainiens). Oui, mais essayons quand même. Alors envoyons, non pas les noirs cette fois, mais les prisonniers de l’Arche ! Notons qu’à l’image d’Obama, le chef de l’Arche est noir lui aussi. Le seul truc qui m’a fait rire, c’est qu’ils sont, avec son fils, les seuls noirs de la population restante. Fausse morale donc, mais passons. Non, non, non, ne passons pas si vite. Je tiens à préciser autre chose : toutes les autres personnes, sans exception, sont des blancs, mesurant tous la même taille, ayant le même poids, étant tous super beaux-musclés-stupides. Et c’est encore plus flagrant chez les prisonniers renvoyés sur Terre pour tester si la vie y serait finalement possible avant l’heure. On se croirait dans un ‘party’ des Omega-Beta-Lambda, ces choses ignobles appelés confréries. Voilà, maintenant, passons.

Donc cette bande d’olibrius se retrouvent catapultés sur Terre pour vérifier si la radioactivité n’aurait pas par hasard disparu. Ils sont tous munis d’un bracelet qui permet à l’Arche de rester en contact avec eux et de les maintenir en tant que prisonniers. A peine arrivés, deux groupes se distinguent : ceux qui veulent retirer le bracelet, et donc se faire passer pour morts aux yeux de la grande Arche –terminus de la ligne 1, et les bons boyscouts qui veulent mener à bien la mission. Et c’est là que les choses dégénèrent. Il ne leur faut pas plus de quelques heures pour tous se foutre sur la gueule.

preview

Mais il y a plus, et c’est là que ça devient vraiment intéressant. Ils se rendent compte qu’ils n’ont croisé aucun animal. Aucun ? Ah bin non, en voilà justement un qui passe. Mais il tourne la tête, et derrière sa tête se trouve… une autre tête ! La radioactivité, ça a du bon. La vie ne serait-elle possible qu’à certaines conditions ? La polémique s’installe. Mais il y a encore plus ! Après une attaque d’un serpent géant qui a réussi à faire des dégâts dignes d’une patte de chat, ils se rendent compte que des humains peuplent toujours la planète !! « – Pas possible ??? – Si si. – Ah bin merde. »

Voilà, j’espère que je vous ai donné envie de regarder autre chose. Pour ma part, je compte bien relever le défi de regarder la saison une dans son intégralité. Mais je me promets d’arrêter en cours si jamais mon corps atteint une rigidité cadavérique affolante. Scout toujours ! Hay !

Visionner le trailer de 2013 :

Article écrit par Culturemania le lundi 07 avril 2014 à 23:18

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Santa Clarita Diet

Quand on veut dévorer une personne, mieux vaut ne pas lui parler du tout avant. Cette phrase est sponsorisée par HADOPI. Le rapport ? Je vous le raconte dès le début de cet article. En attendant, sachez qu'un beau lotissement peut cacher des horreurs. Un pédophile italien, des gens qui veulent tuer des fourmis à 2h45 du matin, et puis d'autres qui ont des problèmes bien plus graves à régler. Le vomi, c'est grave, mais c'est surtout une question de quantité.

cover

Orange is the new Black : saison 4

The animals, the animals, Trap trap trap till the cage is full. The cage is full the day is new, and everyone is waiting, waiting on you, and you've got time !!! Quelle merveilleuse idée de ne pas changer le générique d'une série. Et quelle merveille d'entendre résonner cette chanson de nouveau. Toutes nos copines de Litchfield sont de retour, c'était affreux de les laisser à la fin de la saison 3 mais les voilà de nouveau et elles sont toutes là !

cover

The Last Man on Earth

Voilà autre chose. On se dit que c'est encore une histoire de virus grotesque qui a mis fin à l'existence de l'humanité. On va peut-être y trouver des zombies ou pire, Morgan Freeman nous donnant une explication fumeuse écrite par Luc Besson. Et puis on se rend compte que ceci est une pure comédie. Voilà mon cher Hubert de quoi te remettre les pieds dans les baskets. Parce qu'ici, pas question de science, de zombie ou de je-me-réveille-28-jours-plus-tard-dans-mon-lit-d'hôpital-à-la-con. Non non non c'est terminé tout ça. C'est très simple : Phil Miller est tout seul sur Terre, les autres ont disparu, et c'est très bien comme ça !

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !