cover

The Last Man on Earth

Article écrit par Culturemania le lundi 09 mars 2015 à 21:45
0 personne a aiméAdd Like
Voilà autre chose. On se dit que c'est encore une histoire de virus grotesque qui a mis fin à l'existence de l'humanité. On va peut-être y trouver des zombies ou pire, Morgan Freeman nous donnant une explication fumeuse écrite par Luc Besson. Et puis on se rend compte que ceci est une pure comédie. Voilà mon cher Hubert de quoi te remettre les pieds dans les baskets. Parce qu'ici, pas question de science, de zombie ou de je-me-réveille-28-jours-plus-tard-dans-mon-lit-d'hôpital-à-la-con. Non non non c'est terminé tout ça. C'est très simple : Phil Miller est tout seul sur Terre, les autres ont disparu, et c'est très bien comme ça !


Cast : Will Forte, Kristen Schaal

Nationalité : Américaine

Ce brave Phil Miller sillone les Etats-Unis dans son camping-car en essayant désespérément de trouver réponse à ses 'Hello', 'Bonjouw' ou encore 'Ola'. Mais rien, ce bon bougre est bel et bien seul et comme je l'ai déjà dit, c'est très bien comme ça. Etre le dernier à crever sur cette planète semble un bon compromis. Maintenant qu'il est sûr d'être le dernier homme sur Terre, il va pouvoir faire tout ce qu'il veut. C'est aussi simple que ça. Mais pas question de dessiner des bonhommes sur des ballons comme Tom Hanks l'avait fait avec son bon Wilson. Ah non. Enfin, faut voir, mais on en reparlera. Il commence par se trouver une bonne grosse baraque qu'il décorera avec quelques peintures de Monet, Rembrandt ou bien sûr Van Gogh. Il s'amusera au bowling sur les parkings en remplaçant les quilles par des lampes de salon merdiques juste histoire de les défoncer. Putain mais ce pied ! Et il décidera que le bowling est encore plus drôle si on peut faire exploser des bagnoles ou des aquariums plein de poissons.

preview
preview

Viennent bien sûr tous les problèmes de survie et d'hygiène de base. Pour l'hygiène, pas de problème : une piscine servira de chiotte après avoir creusé un trou dans le plongeoir. Une autre servira de poubelle et la plus petite servira pour un truc encore plus important : un mini-bar où tu peux te baigner dans tes propres cocktails. Ouais allez, bave ivrogne, tu peux toujours rêver. Pour la survie, les supermarchés ont bien assez de boite de conserves dégueulasses pour pas se casser le cul à réfléchir à ça. Roulez jeunesse, la vie est parfaite, la barbe pousse, la crasse fait son boulot, mais il lui manque juste... une femme. Ou du moins quelqu'un à qui parler.

preview

Et voilà, Tom Hanks était un génie. Car Phil se fera toute une troupe d'amis de bistrot à base de ballons, balles de golf ou de mandarines. Ah ah, que c'est bon d'vous retrouver les gars. Mais le désespoir plane sur sa tronche comme la connerie sur un djihadiste. Il n'en peut plus, c'est terminé, il ne veut plus donner au soleil ce que la pluie lui rend. Mais au moment où il décide d'en finir en essayant de se crasher avec sa bagnole contre un autel à son nom, il voit au loin une petite fumée noire. Nom de Dieu de merde, qu'est-ce que c'est que ce bordel ! Il n'est donc pas tout seul sur Terre ?

Pendant les premières minutes passées à regarder les deux premiers épisodes, je me suis dit que je venais de trouver ma nouvelle série préférée de tout l'univers et du cosmos. Mais, bah ouais il y a un mais, je me demande combien de temps ça va rester drôle. Car déjà le deuxième épisode m'a semblé un poil moins poilant (ahah, t'as compris ?). Affaire à suivre comme on dit, car c'est tout frais, la série est en cours de diffusion.

Article écrit par Culturemania le lundi 09 mars 2015 à 21:45

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Charmed

Dans les années 90's et bien avant l'arrivée d'internet, je n'avais alors que peu de choix pour me distraire le samedi soir : écouter de la musique, jouer à la console ou regarder la télé. J'optais donc pour la 3e option. Éreinté par certains programmes dont je n'étais pas la cible, je me captais ainsi sur M6 et découvrais par le biais de l'émission "La Trilogie Du Samedi" la série Charmed.

cover

True Detective

Parce que la saison deux commence à être diffusée sur HBO, nous voilà à parler de la saison une diffusée en 2014. On m'a dit : regarde absolument cette série, tu ne peux pas mourir sans l'avoir vu. Alors j'ai allumé tout ce qu'il faut, j'ai fermé les volets, prévenu le chat que sa litière resterait en l'état encore quelques jours et je me suis déclaré #horsligne sur ces chers réseaux sociaux pour pouvoir enfin m'exécuter. Alors on va voir ça, et je vais essayer de raconter comment, à cause de ces 8 épisodes d'une 50aine de minutes chacun, tout le reste du Cinéma me parait horriblement fade.

cover

Orange is the New Black

Souvent dans les séries, il y a un truc qui fait que ça devient insupportable de devoir attendre la suite. Souvent dans les séries, il y a des personnages qui deviennent un peu nos potes tellement on les invite dans notre salon. Eux bien sûr n'ont aucune idée que l'on existe. Souvent dans les séries, y'a une introduction qui nous rend hystérique dès que les premières notes y sont jouées. Et des fois dans les séries, il y a des personnages comme Susan, alias Crazy Eyes.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !