cover

WestWorld

Article écrit par Culturemania le jeudi 06 octobre 2016 à 22:17
likeslikeslikeslikeslikeslikes
6 personne(s) ont aiméAdd Like
La première fois que j'ai vu un site parler de cette série, c'était avec une image de Far West. La deuxième fois, c'était une amie qui me disait que cette nouvelle série s'appelait WestWorld et se passait au Far West. Alors bon, il faut quand même pas déconner. Une nouvelle série, annoncée comme le nouveau Game of Thrones et qui se passe au Far West, on va quand même pas louper le coche. Mais c'est pas tout. Car le côté Red Dead Redemption ou Clint Eastwood n'est que la façade de cette nouvelle série. Et puis la musique... Bon on a compris que je vais avoir du mal à dire du mal.


Créée par : Jonathan Nolan, Lisa Joy

Genre : Western, Science fiction, Thriller

Cast : Evan Rachel Wood, Thandie Newton, Jeffrey Wright, Anthony Hopkins...

Et non, nous ne rêvons pas, Anthony Hopkins sera de la partie ! Et pas que. Dans les autres personnages, on reconnaitra aussi Sabrina de la série Raising Hope ! Le générique se lance. Des mains synthétiques jouent la mélodie du thème sur un piano. Ça sent la robotique, l'intelligence artificielle et sûrement bien plus. La musique et les images me font clairement penser à un mélange entre le générique de Game Of Thrones et celui de la saison 1 de True Detective. Un autre nom défile au générique : Michael Crichton. Ding ding ding ! C'est le mec qui a écrit le bouquin Jurassic Park ! En fouillant, la série Westworld est donc l'adaptation du film du même nom réalisé par ce même Michael Crichton dans les années 70. L'histoire d'un parc d'attraction où les clients iraient rejoindre des mondes peuplés de robots quasi-humains.

De croire que notre vie est structurée, qu'elle a un sens. Que penses-tu des visiteurs ? Les arrivants ?

Le pilote est donc diffusé. Et on sent que ça va tourner comme une boucle infinie dans du code informatique. Un train fait route et renforce le souvenir de l'introduction du jeu Red Dead Redemption. Au début, on ne comprend pas trop. On dirait une arrivées des gens riches de l'est vers ces terres arides et hostiles du grand Ouest. Tout est en place : le saloon, le maréchal ferrant, le shérif, les carrioles, les voyous et les braves gens. Tous les scénarios sont possibles. Beaucoup d'histoires semblent pouvoir démarrer pour peu qu'on veuille y mettre le pied à l'étrier. Un grand voyou rode. Vous avez l'air d'avoir l'étoffe pour y faire face. Et ça renforce encore la ressemblance avec les grands principes d'un jeu vidéo en monde ouvert.

preview
preview
Dernière question Dolores. Si je te disais que tu te trompes ? Il n'y a pas de rencontre fortuite. Toi et tes proches avez été créés pour satisfaire ceux qui paient pour visiter ton monde. Ceux que tu appelles : les arrivants.

Vous avez compris ? Le voilà le fameux parc d'attractions. Et on va en voir le revers, c'est à dire ses créateurs qui tirent toutes les ficelles et qui ont conçu ces humanoïdes qui peuplent le parc et qui proposent autant de scénarios possibles. Vous voulez vous prendre pour le meilleur bounty hunter de la ville ? Ça tombe bien, car l'assassin Hector Escaton se cache quelque part dans les collines. Vous voulez simplement aller boire un verre au saloon ou jouer les fermiers ? Envoyez le pognon et on vous y emmène. La machine roule comme sur des roulettes, les robots fonctionnent à merveille. Mais comme pour le nucléaire, tout va bien tant que tout va bien. Chaque scénario a été répété, amélioré, structuré. Mais chaque mise à jour du logiciel des robots offre aussi des risques, comme un soulèvement des machines à la Terminator ! En tout cas, c'est déjà le bordel, car des humanoïdes commencent sérieusement à délire, voire à prendre une certaines conscience de ce qu'ils sont. Et là, on est pas dans la merde, enfin surtout les clients, car 2000 de ces choses peuplent ce faux Far West selon les syndicats. 110 selon la police.

Pour tout dire, le pilote est assez extraordinaire. Et je ne dis pas ça parce qu'ils ont mis le thème de Paint It Black pendant l'attaque de la ville. La scène est absolument hallucinante ! Comme tant d'autres. Ils disent que ce sera le prochain Game of Throme de HBO... c'est bien parti en tout cas. Et puis on peut déjà imaginer que chaque saison se passera dans un monde bien particulier. Là c'est au Far West, mais peut-être que ce sera ensuite au cœur du troisième Reich ou sur la route de la soie. Les possibilités sont quasiment infinies. Et puis un jour, Google nous proposera sûrement de faire la même chose. Ça fait rêver non ?

Bientôt, tu croiras avoir rêvé. Dors d'un sommeil sans rêves.
preview
preview
Article écrit par Culturemania le jeudi 06 octobre 2016 à 22:17

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

The OA

Netflix m'a fait croire en lui avec Stranger Things. Cette série était passionnante, bien ficelée et l'univers purement génial. Les épisodes apportaient tous leur lot de mystères mais aussi de réponses et l'histoire de ces gamins faisait en plus penser aux Goonies ou à l'univers de Stephen King. 8 épisodes de pur bonheur. Avec The OA, c'est reparti avec de nouveau une saison courte de 8 épisodes. Enfin, c'est ce que je croyais. Car maintenant je suis vraiment énervé par cette série qui me laisse l'impression de m'avoir pris pour une truffe pendant 8 heures.

cover

Black Mirror

Alors là je suis quasiment sous le choc. Par un soleil brûlant, j'avais décidé de rester cloîtré chez moi jusqu'à 16 heures, mais ça, tout le monde s'en fout. Ce qui est important, c'est que vous regardiez cette série britannique qui m'était complètement passée sous le nez lors de sa diffusion. Surtout qu'elle a été diffusée sur France 4 en mai 2014, mais où étais-je ?? Au secours. Bon, l'idée principale est nous confronter à notre façon de vivre aujourd'hui, entourés et esclaves de nos joujoux de silicium.

cover

Game of Thrones : saison 6

A celui qui n'a pas vu la saison 6, un seul mot d'ordre : foutre le camp d'ici, vite, vite, vite. Cet article est un nid à spoilers de par son texte et ses photos. Cette saison est tellement merveilleuse qu'il serait sacrilège que de la gâcher par un mauvais clic. Car oui, je crois que c'est la saison de Game Of Thrones qui m'a le plus hallucinée, loin devant toutes les autres saisons. J'irais même jusqu'à dire loin devant toutes les autres séries du monde ! J'en suis là, et ouais, y'a plus de retenue. Qui pourrait dire le contraire après avoir vu le 9ème et 10ème épisode sans tomber de sa chaise ? Et pourtant, c'était très très mal parti au départ pour moi. Je vous explique pourquoi tout de suite.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !