cover

Comment les loups changent les rivières

Article écrit par Culturemania le samedi 27 décembre 2014 à 12:18
likes
1 personne a aiméAdd Like
L'une des plus fascinantes découvertes scientifiques de ces 50 dernières années à été la découverte du transfert en cascade à grande échelle, qui est un processus écologique qui commence en haut de la chaîne alimentaire et se répercute tout en bas. C'est ce qu s'est passé au parc Yelllowstone au USA avec la réintroduction des loups en 1995.


Fascinant, c'est le mot. Je vais vous en dire grand chose car la vidéo raconte tout beaucoup mieux que ce que je pourrais le faire. Mais en gros, cela montre qu'en introduisant une espèce comme le loup qui à priori tue les autres, peut tout au contraire, en faire vivre beaucoup d'autres. Ce qui m'a fait beaucoup penser aux trappeurs et leur manière de tuer, ou de prélever comme ils disent, mais sans appauvrir. Car d'un côté, réguler les espèces permet d'apporter la vie de tout un système. Faut pas oublier que tuer fait partie intégrante du système naturel.
Allé, assez parlé pour ne rien dire, place à la vidéo, où l'impact de la réintroductions des loups au Yellowstone va aller au-delà des autres espèces.

Article écrit par Culturemania le samedi 27 décembre 2014 à 12:18

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Nikon Film Festival

La vie est une succession de choix, que nous devons vivre pleinement ou subir, qui modifient et influencent le quotidien personnel et collectif, nous révoltent, nous inspirent, nous rendent heureux, malheureux... Faire un choix ou refuser de choisir, c’est avant tout dessiner son histoire où passé, présent et futur sont guidés par nos volontés mais aussi par des décisions imposées. Entre rêve et réalité, le choix fait l’homme et rythme sa vie, peu importe s’il s’avère être bon ou mauvais. Nikon attend de vous une histoire de 140 secondes maximum exprimant cette nécessité de choisir : fiction, humour, reportage, film d’animation, clip musical, création originale... Vous avez 140 secondes pour choisir !

cover

Charlie Hebdo.fr

Comment faites-vous de l'Internet ? La question pourrait nous être posée de cette façon, de la même manière qu'on peut nous demander comment fait-on les crêpes ou par quel habilité se met-on le doigt dans le nez sans se faire remarquer. C'est comme pour tout, chacun a ses petites manies, ses récurrences, ses vices ou ses techniques. Pas un de nous ne va aux toilettes de la même manière qu'un autre. Concernant Internet, je vais faire semblant de vous présenter la mienne pour introduire le vrai propos de cet article sur le ton de la blague car comme vous le savez, c'est de cette façon que l'on retient le mieux les choses.

cover

Osons Causer

Que celui qui n’a jamais dit, après l’écoute d’un discours d’un politicard quelconque ou la lecture d’un article dans n’importe quel journal, un truc du genre « oh purée de banane, je comprends rien, allez tous vous faire...cuire un œuf » ou bien « Quand est-ce qu’ils vont arrêter de nous prendre pour des cons ? » me jette la première cacahuète. Allez, jetons plutôt un œil ensemble à ce que font les gars de Osons Causer. Tu verras, ça va t’aider à te réconcilier avec l’actualité !

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !