cover

Carcassonne

Article écrit par Culturemania le lundi 26 mai 2014 à 20:29
likes
1 personne a aiméAdd Like
J’ai un très bon ami que je vois trop peu, mais avec qui il se passe toujours quelque chose lorsque l’on se retrouve. On se remémore de vieux souvenirs, on se souvient d’anciens profs et de connerie que l’on ait pu faire. Mais il y a autre chose, quelque chose de beaucoup plus primaire : il pleut. Peu importe la saison, peu importe le lieu, c’est systématique, à peine réunis, il pleut. Et on en a encore fait l’expérience ce dimanche, dans une région de France où il fait toujours beau et où il faisait d'ailleurs beau jusque là. On s’est retrouvé, et il a plu. Allez savoir. Mais la pluie a eu deux avantages : le premier pour les animaux qui ont eu la paix dans le jardin, le deuxième pour nous qui sommes rentré faire une partie de Carcassonne en attendant que la pluie s’arrête.


Auteur : Klaus-Jürgen Wrede

Nombre de joueurs : 2 à 5 (6 avec extension)

Âge : à partir de 8 ans

Durée d'une partie : 45 min

C’est bien le propre des jeux de société de transformer des amis en ennemis le temps de l’ouverture de la boite. Alors je ne connaissais pas du tout. J’avais bien sûr vu le jeu des milliers de fois en magasin et j’en avais entendu parler, mais je ne m’étais jamais donné la peine d’apprendre à jouer. Quel diable m’avait pris alors ! Bon je ne vais pas ici vous faire la fiche technique du jeu, ou réciter les règles, ça vous pourrez le trouver partout. La boîte s’ouvre donc, et on découvre tout un tas de petites dalles. Première impression : c’est joli. Mon pote de pluie m’explique donc les règles et on commence à jouer. Nous sommes 3 personnes autour de la table, et il vaut mieux qu’elle soit assez grande.

preview

Chaque joueur à 8 petits personnages avec lui, dont un qui est un peu plus gros que les autres. Le but du jeu va être à chacun son tour, de poser une dalle sur la table et de créer un territoire partagé par les joueurs. Le dessin des dalles posées côte à côte se combine pour dessiner un paysage médiéval composé de rivières, de villes fortifiées, d'abbayes, et de prés (d’autres sont possibles avec les nombreuses extensions, mais je ne les connais pas encore). Le but du jeu va être de faire des points, et pour faire des points, il va falloir s’emparer de territoires sur lesquels on posera nos petits bonhommes du départ. Nos bons petits soldats vont donc se transformer en moines, chevaliers, paysans ou voleurs. Mais pour valider tout ça, il va falloir, au fil des tours, poser des dalles pour constituer une ville fortifiées complètes et fermée, une abbaye entourée de dalles dans toutes les directions, prendre des chemins complets avec le voleurs, ou encore un pré délimité avec un paysan. On ne peut poser un bonhomme que sur une dalle que l’on vient de poser à ce même tour. Il faut donc, dans les tours suivants, faire en sorte de valider la construction de ce bonhomme en dessinant dalle après dalle ce que l'on veut. Chaque dalle doit s'adapter à celles qui lui sont conjointes. Et une fois validée, on compte les points (voir le détail dans les règles hein !) et on récupère son petit bonhomme qui redevient neutre en attendant que son maître lui fasse jouer un autre rôle.

Alors évidemment, si on peut s’aider soi-même, on peut aussi jouer les petits diablotins et aller pourrir la vie de nos adversaires. Et là où ça se corse vraiment, c’est avec ces foutus paysans, pour qui les points sont comptés à la fin du jeu. Car il est possible de se faire voler son petit champ adoré. Et dans ces moments-là, nous ne sommes plus des amis autour d’une table. Nous sommes comme les guerriers combattants de Lan Doc, ou de la colline 364 au Vietnam. Tous ces gens ont donnés leur vie, et vous donnerez la vôtre lorsque vous jouerez à Carcassonne et à ses nombreuses extensions !

Article écrit par Culturemania le lundi 26 mai 2014 à 20:29

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Piña Pirata

Une autre très bonne découverte au festival Paris est Ludique. Ce jeu s’appelle Piña Pirata, et croyez-moi, ça va chauffer ! Voilà ce que dit l’accroche : Vous êtes à la tête d’un équipage pirate en quête du plus fabuleux des trésors : l’Ananas d’Or. La carte qui y mène a été découpée en plusieurs morceaux répartis à travers toutes les Caraïbes, dans autant de lieux que d’aventures. D’autres pirates sont également à la recherche de ces morceaux et vous devrez les affronter pour l’emporter. Jouez au mieux les membres de votre équipage pour retrouver le trésor et devenir le plus célèbre des pirates !

cover

Profiler

Comme une envie d’un bon jeu d’ambiance pour les apéros / barbecues entre amis de cet été ? Ne cherchez pas plus loin, Profiler va animer vos soirées estivales à coup sûr !! Avec ou sans alcool, préparez vos méninges et vos zygomatiques !

cover

Augustus

Vous êtes légat de Rome. Représentant de l’empereur Auguste, vous vaquez à faire respecter la loi de Rome dans les diverses régions que composent son empire. Mais ça vous démange, il vous en faut plus. Raz le bol de ce boulot de démarcheur au porte-à-porte ! Votre objectif: devenir Consul, en imposant votre grandeur sur ces régions et en mettant quelques sénateurs dans votre poche.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !