cover

Heroes of Normandie

Article écrit par Hécube le vendredi 01 août 2014 à 16:17
0 personne a aiméAdd Like
A partir d'aujourd'hui vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale gueule ce sera CHEF ! Tas de punaises, est-ce que c'est bien clair ? Si vous ressortez de chez moi les loulouttes, si vous survivez à mon article, vous deviendrez une arme ! Vous deviendrez un prêtre de la mort implorant la guerre ! Et en attendant ce moment-là, vous êtes du vomi. Vous êtes au niveau zéro de la vie sur terre, vous n'êtes même pas humains bande d'enfoirés !


Auteur : Yann & Clem

Éditeur : Devil Pig Games

Illustrations, Graphismes : Yann, Clem, Alex et Olivier

Nombre de joueurs : 2 (possible 4)

Âge : A partir de 10 ans

Durée d'une partie : A partir de 30 min

Sortie : Juin 2014

Juin 44, les forces alliées s'apprêtent à débarquer en Normandie... blabla, blilbi, on connait l'histoire. Clairement, on a à faire ici à un excellent jeu, entre wargame, jeu de figurines, jeu de société et qui vous plongera dans les intenses combats de la seconde guerre mondiale, en Normandie donc.

preview

Heroes of Normandie est issus d'un long accouchement, de la part de Yann et Clem (mais non ce n'est pas sale) et qui est passé, entre autre, par un autre jeu avant lui : Frontières en 2007. D'ailleurs, les deux compères se connaissent depuis le primaire et l'idée même d'un jeu qui envoie de la douille de 75mm trotte dans leur cerveau depuis ce temps. Le projet a été porté l'année dernière, avec un grand succès, sur Kickstarter et il est maintenant disponible à la vente.

Comme pour un wargame, le but du jeu est de faire s'affronter deux armées, composées de tuiles qui représentent des unités, et qui vont s'opposer dans des scénarios, plus ou moins historiques. Cependant, le jeu ne se limite pas aux scénarios proposés. C'est là qu'intervient la dimension jeu de figurines (sans figurine). En effet, chaque unité qui compose votre force de frappe a un coût en points de recrutement. Il est donc possible de se créer des affrontements de toute pièce, avec un générateur de scénario et en fixant un nombre de points de recrutement, comme pour un jeu de figurines, du genre Warhammer 40k.

preview

Ensuite, il y a des cartes, des dés, du fun. Et pour ne rien gâcher, les illustrations du plateau et des unités sont toutes magnifiques. On s'y croirait ! Et là pour le coup, ça parle aux joueurs de jeu de société.

Je ne vais pas détailler le système, vous trouverez les règles ou des vidéos sur le net, mais pour faire simple : Vous disposez d'un certain nombre d'ordres à chaque tour. La plupart du temps moins que d'unités dans votre armée. Et il faudra affecter chacun de ces ordres sur autant d'unités. Seules ces unités pourront combattre pendant ce tour. Les autres, au mieux, pourront se déplacer. On tire, on se déchaîne dans des assauts frénétiques à la baïonnette, on se lance des grenades, on se les renvoi, on se cache dans le bocage, on pilote des Panzer, des Sherman, on fait des tirs de lance patates, de roquettes, de lance flammes, un peu d'astuce, d'espièglerie, c'est la vie de Candy ! Ce qu'il faut aussi savoir, c'est que tout est indiqué, très clairement, sur le plateau et sur les unités, sous forme d’icônes. Donc pas besoin de jouer avec les règles sur les genoux.

preview

Alors j'ai écrit qu'il y avait "du fun" ! Pourtant la guerre c'est horrible, ce n’est pas bien ! En fait, le jeu se veut volontairement décalé par rapport à la réalité et se place plus dans la veine d'un film de guerre avec du "John Wayne & Robert Mitchum inside" ! On trouvera même des héros dans le jeu, tout droit sortis de bons vieux films que l'on regardait gamin avec papa, le mardi soir pendant "La Dernière Séance". Et puis ça a le gros avantage de dédramatiser l'histoire. Donc on s'amuse tout simplement.

Et si ce n'est pas encore assez décalé, ok pas de soucis ! Une campagne Kickstarter vient de nouveau de se terminer avec comme but de reprendre le système de jeu, la Normandie, ses Rangers et ses Panzergrenadier.... mais dans une uchronie avec Cthulhu en guest star. Le nom du futur jeu: Shadows of Normandie.

Attention, Heroes of Normandie demande tout de même un minimum d'attention. En effet, même si les règles se veulent abordables, il y a énormément de possibilités ! C'est aussi ce qui en fait un peu sa force par rapport à un "Mémoire 44", par exemple. Donc à moins d'être tout de suite entre initiés, vous ne vous lancerez pas dans une partie en moins de 30 minutes. Il faut aussi savoir que la communauté est très active autour du jeu. Chaque question a sa réponse sur le forum et les règles sont mises à jour régulièrement pour dissiper les malentendus.

Article écrit par Hécube le vendredi 01 août 2014 à 16:17

Commentaires

Pour information le jeu peut ne pas être facile à trouver. C'est ça le succès ! Une réimpression est prévue pour la rentrée.

Ecrit par Vincent N. le vendredi 01 août 2014 à 16:50

Ah ah j'ai bien ri en lisant :-) Cthulhu, sans dec ?

Ecrit par Esteban le vendredi 01 août 2014 à 19:13

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Gobb'it

Et comme l’a souvent dit Jesus-Caméléonus, maître spirituel de l’île Sauvage : « Gobez-vous les uns les autres. »

cover

Augustus

Vous êtes légat de Rome. Représentant de l’empereur Auguste, vous vaquez à faire respecter la loi de Rome dans les diverses régions que composent son empire. Mais ça vous démange, il vous en faut plus. Raz le bol de ce boulot de démarcheur au porte-à-porte ! Votre objectif: devenir Consul, en imposant votre grandeur sur ces régions et en mettant quelques sénateurs dans votre poche.

cover

Carcassonne

J’ai un très bon ami que je vois trop peu, mais avec qui il se passe toujours quelque chose lorsque l’on se retrouve. On se remémore de vieux souvenirs, on se souvient d’anciens profs et de connerie que l’on ait pu faire. Mais il y a autre chose, quelque chose de beaucoup plus primaire : il pleut. Peu importe la saison, peu importe le lieu, c’est systématique, à peine réunis, il pleut. Et on en a encore fait l’expérience ce dimanche, dans une région de France où il fait toujours beau et où il faisait d'ailleurs beau jusque là. On s’est retrouvé, et il a plu. Allez savoir. Mais la pluie a eu deux avantages : le premier pour les animaux qui ont eu la paix dans le jardin, le deuxième pour nous qui sommes rentré faire une partie de Carcassonne en attendant que la pluie s’arrête.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !