cover

The Island

Article écrit par Nana Scleurnk le mardi 15 novembre 2016 à 19:29
likeslikeslikeslikeslikes
5 personne(s) ont aiméAdd Like
Imaginez… Vous êtes une petite équipe d’explorateurs, sur une île paradisiaque. Vous êtes tranquillous en train de cueillir çà et là quelques trésors (enfin, de piller les ressources quoi…) quand tout à coup… Les oiseaux s’envolent à tire-d’ailes, les grillons arrêtent de grillonner, les tortues se terrent dans leur carapace… Bref, ça sent mauvais, il faut se barrer vite fait !


Par Julian Courtland-Smith

Illustrateurs : Stéphane Gantiez, David Ausloos, Jean-Brice Dugait

Editeur : Asmodee

Durée: 45 minutes

Age : 8+

En effet il faut quitter l’île le plus vite possible, car un volcan se réveille en faisant trembler les sols, qui s’enfoncent petit à petit dans l’eau… Ça sent le roussi, mais tout n’est pas perdu ! Chaque explorateur porte un nombre défini de trésors et sauve qui peut ! A la nage ou en barque, il faut trouver le moyen de rejoindre une des îles adjacentes. Et surtout, ne pas se faire bouffer par les requins et les dragons de mer…

Alors alors, quelques petites explications… Le plateau de jeu est donc composé d’une mer et de quatre petits îlots aux quatre coins. Pour commencer le jeu, il faut d’abord construire l’île centrale avec des tuiles de trois sortes : les plages, les forêts et les rochers. Puis les joueurs vont placer chacun leur tour leurs 10 explorateurs sur l’île, un par tuile dans un premier temps. Le nombre de trésors qu’un explorateur transporte est inscrit sous le pion, et une fois celui-ci posé, il sera interdit de le regarder à nouveau… Il faut donc se souvenir quels sont les explorateurs qui transportent le plus de trésors pour les sauver en priorité. Enfin, du moins, essayer de s’en souvenir… Pour finir, chaque joueur peut placer deux barques où il le souhaite. Une fois le jeu mis en place...Les ennuis commencent !

preview

Un tour se déroule en trois étapes que voici.Tout d’abord, le joueur peut déplacer un ou plusieurs de ses pions. Il a droit à trois mouvements. Puis, comme l’île est en train de s’enfoncer dans la mer, il retire une tuile de sol, en commençant par les plages, puis les forêts, puis les rochers. Sous chaque tuile se trouve une image indicative. Cela fera soit apparaître une créature (requin, baleine ou serpent de mer), soit elle amènera des bonus au joueur l’ayant retirée (protection, barque supplémentaire, dauphin sauveur…). Enfin, le joueur lance le dé « créatures » pour savoir quel animal il va bien pouvoir déplacer… dans le but de bouffer les pions des autres ou de sauver ses propres miches !

preview

Cette fois c’est parti, chacun pour soi… On crée des alliances qu’on ne tient que quand ça nous arrange, on essaie de piquer les bateaux des autres pour être sûr qu’ils ne lancent pas une baleine à notre poursuite, on jette ses adversaires dans l’eau, on fait les yeux doux à notre voisin de gauche pour qu’il lance plutôt sa créature sur notre voisin de droite… Tous les coups bas sont permis ! Pas d’honneur quand il s’agit de trésors… Et vas-y que j’te fais manger par un requin, et vas-y que j’te menace avec un méga serpent de mer de la mort… T’avais besoin de cette barque ? Oh quel dommage… regarde, elle s’éloigne toute seule !

Voilà de quoi bien s’amuser… Les règles sont simples à comprendre et à retenir, un peu de tactique, beaucoup de hasard… De quoi vraiment rigoler entre amis ou en famille. Et même avec des gens que vous n’aimez pas d’ailleurs… Gnark gnark ! Un jeu sans prise de tête, où on se saborde les uns les autres avec le sourire… A condition de mettre ses états d’âme de côté !! (Et de ne pas jouer avec des mauvais joueurs, ronchons et à tendance paranoïaques.) (« Ahhh mais tu t’acharnes sur moiiii ! Je savais que tu étais un traître destructeur de notre amitié !! Je te parlerai plus jamais, voilà ! t’es content !?!»)

preview

Un petit regret tout de même, c’est qu’on ne peut jouer que de 2 à 4 personnes. Je pense qu’à plus, ça doit être encore mieux… Mais il y a une extension pour augmenter le nombre de joueurs… Donc tout est encore possible pour remédier à ce problème si le jeu vous plaît !

Article écrit par Nana Scleurnk le mardi 15 novembre 2016 à 19:29

Commentaires

Ce jeu est super, on y jouait au boulot pendant la pause repas. C'est le premier jeu auquel j'ai joué dans lequel tu joue tous ensemble contre le jeu. Ça change du monopoly donc !

Ecrit par Vincent le mardi 22 novembre 2016 à 22:21

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Sultaniya

Incarnez un des grands bâtisseurs des mille et une nuits et érigez le plus beau palais ! Et oui, car comme le Sultan l’a annoncé, celui qui construira la plus fantastique demeure sera nommé Grand Vizir ! Pas moins ! Tentez votre chance !

cover

Carcassonne

J’ai un très bon ami que je vois trop peu, mais avec qui il se passe toujours quelque chose lorsque l’on se retrouve. On se remémore de vieux souvenirs, on se souvient d’anciens profs et de connerie que l’on ait pu faire. Mais il y a autre chose, quelque chose de beaucoup plus primaire : il pleut. Peu importe la saison, peu importe le lieu, c’est systématique, à peine réunis, il pleut. Et on en a encore fait l’expérience ce dimanche, dans une région de France où il fait toujours beau et où il faisait d'ailleurs beau jusque là. On s’est retrouvé, et il a plu. Allez savoir. Mais la pluie a eu deux avantages : le premier pour les animaux qui ont eu la paix dans le jardin, le deuxième pour nous qui sommes rentré faire une partie de Carcassonne en attendant que la pluie s’arrête.

cover

Game Over

Belle découverte au festival Paris est Ludique d’un petit jeu à 10 € qui s’appelle Game Over. Nous sommes dans un donjon, un donjon sombre et dangereux. Et pourtant, en valeureux bonhomme, il va falloir se lancer dans les pièces du donjon pour retrouver sa princesse et surtout, la clef pour sortir vivant de là. Mais les monstres bien gras rodent et votre mémoire sera votre premier allié.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !