cover

A Story About My Uncle

Article écrit par Culturemania le lundi 07 juillet 2014 à 21:38
likes
1 personne a aiméAdd Like
Je ne pouvais pas camper sur un échec. Après la déception totale vécue sur Among the Sleep, je décide de contrecarrer le sort en me lançant dans une nouvelle aventure, celle du jeu A Story About My Uncle. Un jeu totalement différent, qui se prête très bien au speed run et où le but est de manier son grappin et sa combinaison intergalactique comme un chef. Allez, prions pour que celui-ci soit bon.


Développeur : Gone North Games

Type : Plateformes - Aventure

C'est l'heure de dormir ma petite. Oui, mais la petite réclame encore une histoire. Alors en veux-tu en voilà, papa est là pour ça. La voix de ce dernier va nous plonger dans sa dernière aventure, celle de retrouver oncle Fred, qui semble avoir disparu dans un monde qui n'est pas le notre. Notre personnage est au cœur de l'histoire, et après une courte recherche dans la maison de la petite famille, on tombe bien vite sur les affaires ultra-secrètes de tonton Fred. Un enfilage de combinaison et un bouton pressé plus tard, et nous voilà propulsé à travers les étoiles, l'univers, la galaxie. Vers l'infini et au-delà dirait notre cher Buzz. Un nouveau monde s'offre à nous, baladons-nous, notre super combinaison va nous y aider.

preview

Alors tout d'abord, c'est très beau, oui, très beau. C'est très fluide et très maniable, oui, très maniable, et le moteur du jeu ne file pas la gerbe au bout 10 minutes. Et heureusement, car la caméra va balancer encore et toujours, plus haut, plus vite, encore plus haut, toujours plus vite. Car si la progression commence à base de sauts et de méga sauts avec une gravité assez légère, elle sera vite améliorée avec un grappin de l'espace, qui permettra de s'accrocher un peu partout, à condition qu'une source d'énergie de trouve à proximité. Spiderman peut aller se rhabiller. Pendant le jeu, le récit du papa à sa fille se poursuit et nous aide a rester dans l'histoire. On avant, on se balance, on court, et on va bientôt faire une rencontre extraordinaire : un peuple mystérieux tout entier qui vit là-dessous.

preview

Et la rencontre va se faire avec Madeleine, ou plutôt Mad Maddie comme les autres aiment l'appeler. Elle est jeune, bleue, a des pattes de grenouille et à l'air plutôt cool. Elle a surtout l'air de connaitre tonton Fred depuis des lustres, depuis le début même. Mais que fait-il ici ? Qu'est-ce que cette vieille branche de Fred a à voir avec ce peuple bleu qui n'a pas l'air d'en branler une ? Réponse ? Eh bien je ne sais pas, je ne suis pas allé encore assez loin dans le jeu. Mais Maddie va nous conduire à son village, où tout est fait avec des détritus venant de nous, de notre planète. On va vite rencontrer le sage du village pour un savoir un peu plus sur toute cette affaire. Mais il est déjà tant de continuer à progresser, car c'est là le principe du jeu : de la dextérité, du try again, et des accès de difficulté assez furieux sur certains passages. On râle car on a bien sûr perdu l'habitude de ces jeux où il faut un peu de talent pour progresser. Non, A Story About My Uncle n'est pas aseptisé et oui, vous allez tomber dans le vide souvent, tout comme moi, tout comme lui, et tout comme eux. Alors donc on va râler, mais on veut passer, oui, on veut passer. Niveau après niveau, Maddie sur le dos, on va continuer a explorer ce monde, en déchiffrant les écritures sur les murs, en se découvrant des nouveaux pouvoirs, et surtout, en tombant dans le vide encore et encore. Mais n'oubliez pas : c'est le genre de jeu qu'on commence, et qu'on a bien l'intention de terminer, même si la souris et le clavier doivent être changé après usage. Non, je ne m'énerve jamais sur les jeux vidéo. Je vous le conseille donc chaudement, regardez le trailer et voyez comme cela va vous donner envie. Pas un hit comme Brothers ou Limbo, mais 4 heures de jeu qui valent le coup et que vous me passerez pas à regarder TF1 ou pire, NRJ12.

Article écrit par Culturemania le lundi 07 juillet 2014 à 21:38

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Playstation

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

cover

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre

C'est la rentrée ! Dimanche soir, détresse, dernière météo avant les bancs des salles de travail. Bon, on va pas se formaliser, on est pas si malheureux que ça, surtout en cette période. Travailler n'est peut-être pas gai. Mais ne pas travailler serait encore pire. Et notre vie, c'est franchement de la rigolade. Et je vais vous le prouver avec ce petit jeu du PSN, à 14,90 € découvert par l'émission Chez Marcus. Le trailer m'a convaincu, la musique, l'ambiance, la patte graphique. C'est un jeu pour moi. Si je rajoute qu'il me fait penser à The Cave ou Brothers et que c'est signé Ubisoft Montpellier, alors là, c'est quasiment l'état de grâce vidéo-ludique. Mais sortez quand même les mouchoirs.

cover

Legacy Of Kain

Je suis tombé sur une petite news jeux vidéo ces jours-ci qui a attiré mon attention. La sortie prochaine du jeu Nosgoth sur PC, annoncé comme un jeu d’action multi-joueurs tout bête. Un peu de lecture, et la nostalgie m’envahie. Nosgoth, ce nom signifie que ce jeu est rattaché à la saga Legacy of Kain, qui dura de 1996 à 2004 sur plusieurs plateformes, et qui regroupait 5 jeux. Et tout ce qu’il en resterait aujourd’hui, c’est de la baston entre humains et vampires sur le net ? C’est tout ? Alors, laisse-moi te rappeler ce qu’était Legacy of Kain, ou te l’apprendre si tu es jeune joueur. Séance rétro gaming en 2 parties. Accrochez-vous les enfants.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !