cover

Day of the Tentacle Remastered

Article écrit par Culturemania le jeudi 28 juillet 2016 à 02:04
likeslikeslikeslikes
4 personne(s) ont aiméAdd Like
1993 les enfants ! A cette époque où le magnétoscope faisait des ravages, il fallait bien souvent une disquette de boot pour rajouter les quelques Ko de mémoire nécessaires pour faire tourner des jeux tels que Theme Park, Simon The Sorcerer ou encore Day of the Tentacle. On avait le son et les musiques à condition d'avoir une carte son à 700 francs, rien n'était gagné d'avance. Tout se méritait. On achetait les jeux sur des disquettes, plusieurs. L'installation était un balai incessant de ces petits carrés contenant 1,44 Mo de données du jeu. Une disquette foireuse et c'était la crise de nerf, surtout après avoir lâché 400 francs dans le jeu version boîte et après l'avoir attendu pendant des mois. Alors aujourd'hui, quand on voit qu'on peut le télécharger en quelques minutes pour 14 euros et que ça tourne merveilleusement bien sur une télévision Full HD, on dit que les cons qui répètent que c'était mieux avant ne savent décidément pas de quoi ils parlent et ont complètement oublié de quoi était fait ce fameux "avant". En piste les amis, on va monter dans des chiottes pour voyager dans le temps !


Année d'origine : 1993

Créateurs : Tim Schafer, Dave Grossman

Développeurs : LucasArts, Double Fine Productions

preview

Décidément, c'est la période des voyages dans le temps sur Culturemania. Day of the Tentacle est un petit miracle de notre temps à nous qui avions 10 ans au début des années 90. Les 386 et les 486 chauffaient à bloc et je réalise que la moitié des gens de la planète ne sait pas de quoi je suis en train de parler. Il s'agit bien de nos premiers ordinateurs de salon, bien avant les téléphones portables, les Quad Core, les Dual Core, les Athlon, les Pentium et j'en passe ! A cette époque, les jeux étaient en pixels sur des palettes de couleurs limitées à 256 couleurs voire beaucoup moins ! Comprenez donc que ce moment est très important pour beaucoup de monde. La poussière en moins, ces jeux représentent le socle de tout ce que l'on connaît aujourd'hui. Les concepts, les manières de jouer ou même de concevoir les jeux vidéo, les différents genres, le multijoueurs, la 2D, la 3D, le contrôle à la manette, au clavier, à la souris : tout vient de cette époque ! Alors on respecte cette période qui pourrait nous faire dire que si, c'était mieux avant.

"I don't think you should drink that... It looks bad for you."

Bon, et si on passait au jeu en lui-même ? Et bien c'est l'histoire de Bernard Bernoulli et de ses potes étranges Hoagie et Laverne. La tentacule verte (je fais la faute exprès par respect pour le jeu qui fait cette faute tout au long de l'aventure) envoie un courrier à ce bon vieux Bernard via le hamster de La Poste pour lui dire de rabouler sa fraise au manoir du Docteur Fred où la tentacule pourpre a bouffé des déchets toxiques qui lui ont donné la drôle d'idée de vouloir conquérir le monde et mettre les humains en esclavage ! Muahahahahah !! Pas de panique, le Docteur Fred à un plan : ils vont avoir l'honneur d'être les premiers humains à tester sa nouvelle machine à voyager dans le temps qui fonctionne avec un diamant bon marché acheté par correspondance. Mais pour quoi faire ? C'est très simple : cesser cette folie et couper la pompe à déchets, une machine vouée à uniquement produire des déchets à rejeter dans la rivière. De ce fait, de retour dans le présent, la tentacule pourpre ne pourra jamais boire cette saleté et avoir le projet farfelu de dominer le monde entier. Ouais, bonne idée, on part quand ? Tout de suite !!!

"I feel like I could... like I could... TAKE ON THE WORLD !"
Dude, it that like... THE Constitution ?
preview

Que la rigolade s'installe ! Ça va mal tourner et pour faire simple, Bernard va se retrouver dans le présent au point de départ, Hoogie sera projeté 200 ans dans le passé à l'époque de ce bon vieux George Washington et Laverne sera envoyée 200 ans dans un futur où les tentacules ont pris le pouvoir sur le monde ! Le but de tout ça va être de faire revenir tout le monde à bon port et au passage sauver le monde. Mais avant toute chose, chacun va devoir se démerder pour rebrancher et faire fonctionner son Chron-O-WC qui lui a permis de voyager dans le temps. Donc tout d'abord, réparer les chiottes. Ouais, mais ça va pas être simple et nous voilà dans les entrailles du système de ce jeu. Il va falloir fouiner, chercher, associer des objets et des actions, des verbes, des idées et des choses pour faire que la logique s’enchaîne et nous permette d'avancer. Ça va pas être simple et il va y avoir tant à dire !

Step one : Find Plans.
Step two : Save World.
Step three: Get out of my house !

L'histoire de chaque personnage est d'une richesse incroyable et il serait impensable de tout vouloir raconter. Mais pour vous faire comprendre à quel point les méninges sont sollicités, voilà un exemple de chaîne logique de choses à faire : il va falloir aller au premier étage du manoir allumer la stéréo et pousser le haut-parleur vers le sol pour que le vomi séché au plafond du rez-de-chaussée se décolle pour pouvoir le donner à Laverne pour faire gagner un concours de beauté à une une momie sur patins à roulettes, prendre des pâtes à mettre dans l'eau pour les rendre molles et donc en faire une perruque. Puis viendra la fourchette, le cheval et sa superbe dentition. Et là, j'en ai dit qu'une infime partie ! Je n'ai rien dis de comment Hoagie va devoir inverser la fabrication d'une statue dans le passé pour que le bon jumeau qui est lui droitier et non gaucher serve de modèle pour que la statue du présent n'empêche pas la grosse dame de rouler dans le couloir pour permettre à Bernard d'accéder au magnétoscope pour... Et encore, je ne vous dis rien de sa rencontre avec Benjamin Franklin et son cerf-volant, Edison et sa lignée d'incapables, etc, etc.

How did he manage to stop sleepwalking ?
He stooped sleeping. Fred drinks a LOT of coffee.
preview

Alors parfois, la logique vient d'elle même et on se sent touché par la grâce. Et parfois, rien ne vient. On a pourtant tout essayé, on est allé partout, on a pensé à tout, on a tout ratissé mais pourtant, rien à faire, on ne trouve pas. Alors on finit par désespérer, on laisse passer la nuit en se disant qu'on reviendra plus tard, quand soudain : Eureka ! La joie est immense, le rire de la satisfaction profond et on comprend qu'on n'a pas fini d'en chier avant d'arriver à sauver le monde. Il va falloir être aussi tordu que les créateurs. Mais tant mieux car, putain ce que c'est drôle ! Chaque personnage est culte et les références sont sans fin ! Tout se passe dans le manoir et son jardin, heureusement car c'est déjà assez complexe comme ça.
Quel bonheur de retrouver des jeux où ce n'est pas du tout-cuit et où on n'est pas cette sensation d'être des assistés. Et si je vous rajoute qu'on peut, d'une simple touche, passer des graphismes HD à ceux d'époque... mais j'imagine que vous êtes déjà sur Steam ou sur le PSN pour surtout ne pas passer à côté de ce monument du jeu vidéo. Que vous soyez un vieux chnoque de l'époque des 486 comme moi ou un petit avorton né avec la Nintendo 3DS dans le berceau, achetez ce jeu et régalez vous ! Et ne vous découragez pas, utilisez votre cerveau, encore et toujours, ne serait-ce que pour enterrer les imbéciles qui pensent que les jeux vidéo rendent idiot. A tous ces gens : commencez d'abord pas terminer Day of The Tentacle avant de la ramener.

Hi Horse !
Hi yourself.
Whaou, you can talk !
So do you, what a coincidence...
preview
preview
Does Mrs Washington know you wear so much makeup ?
Article écrit par Culturemania le jeudi 28 juillet 2016 à 02:04

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Unravel

Cela faisait une éternité que je n'avais pas rallumé ma PS4, à tel point que je me demandais si elle fonctionnait toujours. Au démarrage, je n'ai pas pu réchapper à la mise à jour système de 30 minutes avant de pouvoir faire quoi que ce soit mais finalement, me voilà sur le Playstation Store à la recherche d'Unravel, un jeu qui met en scène un bonhomme de laine rouge aux yeux blancs.

cover

Uncharted 4 : A Thief's End

Je n'ai pas l'habitude de parler de choses que je ne connais pas mais là, ça s'impose. Et puis j'ai joué aux 3 premiers épisodes avant donc je ne suis pas non plus étranger à tout ça. C'est la dernière vidéo de démo qui m'a poussé à venir baragouiner ici sur le quatrième volet de la saga des Uncharted. Mais je ne vais pas raconter grand chose, simplement profiter de l'article pour partager quelques images et surtout la dite vidéo.

cover

Outlast

Éteignez la lumière, fermez la porte, tirez les rideaux, rentrez femmes et enfants, désactivez votre pacemaker, prévenez les voisins, ne quittez surtout pas votre chat des yeux, montez le son, installez-vous confortablement, et enfin, lancez Outlast. Vous aimez l'horreur, le sombre, la folie, les ténèbres, les peurs viscérales, les maisons hantées, les monstres, les expériences médicales qui tournent mal, le sang, les cris, le reportage sur le sanatorium de Waverly Hills, lieu le plus hanté des Etats-Unis, et vous étiez fan de l'émission Mystère que TF1 diffusait pour encore une fois traumatiser les gosses qui nous étions ? Alors c'est parfait, vous êtes au bon endroit.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !