Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Jeux video

- Grand Theft Auto V -

Article rédigé par Culturemania le 19/01/2018 à 12:32

Informations

  • Date de sortie : mardi 18 novembre 2014
  • Site internet : http://www.grandtheftauto5.fr/
  • Personnages principaux : Michael, Franklin, Trévor
  • Studio de développement : RockStar San Diego
  • Support / Plateforme : Playstation 3, XBox One, PC, XBox 360, Playstation 4
Une nouvelle page se tourne sur Culturemania ! Vous l’avez sûrement remarqué si vous visitez régulièrement ce site. La refonte de cette version 5 du site est terminée. Mais assez de blabla, passons à notre sujet directement : GTA 5 ! J’ai mis très longtemps avant de m’y lancer car j’avais joué au 4 et bon, je n’avais pas réellement accroché, il manquait ce petit quelque chose qui crée un lien entre vous et le jeu au point de ne plus pouvoir s’en détacher avant d’en avoir fait le tour. Mais dans GTA 5, il y a ce petit quelque chose. Et ce petit quelque chose s’appelle peut-être Trevor !

C’était Noël il y a peu et dans ma famille, on a fait ça le soir chez mon frère qui a aussi une PS4. Et ce fourbe avait GTA 5 sans m’en avoir parlé. Ni une ni deux, ma cleptomanie aidant, je me suis fait mien de cette petite boîte. Quelques jours plus tard et une fois rentré de chez ma famille, je commence à lancer le jeu. Et je ne vais pas tourner autour du pot : la jubilation fût totale immédiatement !

preview

Vous vous retrouvez dans Los Santos. Vous incarnez trois personnages : Michael, Franklin et Trévor qui n’arrive pas tout de suite dans l’aventure. Déjà, le premier plaisir, c’est le simple fait de se balader dans la carte qui est une déclinaison de Los Angeles, sa banlieue, son aéroport et au nord, l’Amérique profonde, la dure, la vraie, cette qui chasse, qui aime les armes et qui vote Trump. Et c’est une merveille. La base est le vol de voiture pour se déplacer. Soit on prend une voiture occupée en foutant dehors son conducteur, soit on pète la vitre et on entre. Mais attention, un témoin peu appelez les flics et il sera alors question de les semer avant de pouvoir faire autre chose.

C’est une claque visuelle sur PS4. On peut passer des heures à simplement admirer le lever ou le coucher du soleil depuis les collines de Vinewood. Le temps de chargement au lancement du jeu est un poil long mais ça en vaut la peine, car ensuite, terminé, tout est chargé et aucun temps de chargement ne viendra pourrir votre immersion de jeu comme c’est le cas dans bien d’autre. Les détails sont immenses, le travail effectué colossal et vous pouvez passer des heures à vous balader, écouter les conversations, faire un tour de grande roue du côté de la plage, faire des photos des bombes atomiques qui se baladent sur le quai, aller chez le coiffeur, le tatoueur, le marchand d’armes ou aller s’acheter de nouveaux habits. Je pense que si le jeu se résumait à ça, c’est-à-dire un simple monde ouvert avec des trucs à la con à faire, ça en ferait déjà un grand jeu tellement tout est un plaisir. Sauf que tout cela n’est qu'une fraction infime du jeu ! Les missions principales ou les missions optionnelles ont une écriture et une mise en scène totalement jubilatoire. Et je suis souvent surpris à être complètement hébété le sourire aux lèvres en faisant une mission comme le braquage d’une bijouterie ou le vol d’une arme nucléaire. Et parfois, j’ai éclaté de rire devant mon écran parce que je venais de faire mon gros gangster, par exemple, en faisant exploser une station service ou en faisant des dérapages sur la plage avec une bonne grosse jeep qui pollue bien, foutant en l'air tous les parasols des touristes.

Pour vous donner un exemple, je vais essayer de vous le faire vivre avec de simples mots. Vous êtes sur l’autoroute et vous avez sélectionné la radio Rock, au hasard bien sûr. Radio Gaga de Queen est diffusée à ce moment-là. Sur votre gauche, le quai Del Piero avec ses manèges et l’océan Pacifique. Le trafic commence à être dense car on approche du centre ville. Au loin, le crépuscule arrive et la ville s’illumine. Les grattes-ciel sur la gauche nous donnent une vue incroyable sur la ville. A la conduire, 4 vue sont disponibles dont une vue intérieure que je vous conseille d’essayer. Des gens marchent dans la rue, une station service est là, des types chelous sont rassemblés devant. Une idée folle vous traverse alors : aller les voir. Et comme vous êtes avec Trévor, son premier contact sera une provocation, une insulte gratuite puis une bagarre éclate, évidement. Une femme qui passait par là appelle les flics et vite, vous remontez dans votre voiture pour les semer. Ou alors vous faîtes le choix de vous planquer, d’attendre leur arrivée à la station service et de la faire exploser lorsqu’ils sont tous sur place ! BOUM ! Mais c’est pas terminé, car si vous faites ça, une petite surprise vous arrivera, et je ne parle pas simplement de l’hélicoptère qui vous traquera comme un rat jusqu’à votre extermination pour avoir créé un déséquilibre dans l’ordre public.

preview

Les missions générales s’enchaînent donc, mais encore une fois, la liberté d’agir est totale ! Car rien ne vous empêche de passer quatre heures à jouer au tennis avec Michael entre deux missions, ou de faire des missions secondaires. Ces missions se présentent souvent lorsque vous naviguez dans Los Santos. Là aussi, la richesse est immense. Vous tombez sur un gars qui vient de se faire piquer son porte-feuille... qu’allez-vous faire ? Chopper le voleur et garder le pognon ou aller le rendre à la victime ? Eh eh.
L’autre liberté, qui est incroyable, c’est que vous pouvez passer à tout moment d’un personnage à l’autre. La caméra s’élève sur Los Santos pour retomber sur la position actuelle du personnage avec lequel vous voulez désormais jouer. Fantastique ! Et souvent, on explose de rire quand on sélectionne Trévor qu’on retrouve en train de pioncer dans une poubelle et qui dit « putain, j’étais pourtant sûr d’être venu dormir dans un super hôtel hier soir ».

preview

Les missions principales sont bien sûr les plus impressionnantes et vous prennent tellement aux tripes que souvent, vous vous retrouvez en apnée tellement on se sent impliqué. Et il y aurait tant de choses à dire ! Vous pouvez piloter tout type de véhicule : bagnole, dépanneuse, bus, camion, avion, hélicoptère, dirigeable, etc. Et chaque véhicule à son propre type de conduite. Ah, truc hyper important : chacun des trois personnages possède une capacité spéciale qu’on peut activer à tout moment pour une durée limitée : par exemple, Trévor peut passer en mode « carnage » où le temps est ralenti et où il peut alors défoncer des dizaines de hippies, motards ou autres personnes qu’il considère lui-même comme hostile, c'est à dire l'espèce humaine toute entière. Franklin lui peut aussi ralentir le temps, mais uniquement en voiture, ce qui permet de la jouer bien fine lorsqu’on participe à des courses folles dans Los Santos. Ces courses font par exemple partie des innombrables missions secondaires.

Bref, il y aurait tant à dire mais je crois que c’en est assez. Vous l’avez compris, ce GTA 5 est une merveille et je n’avais pas pris autant de plaisir à jouer à un « gros jeu » depuis Red Dead Redemption. C’est dire. La morale de tout ça, c’est que lorsque vous allez chez un copain, une copine ou dans votre famille, regardez bien s’il ne se cacherait pas quelque part une boîte du jeu et laissez agir la cleptomanie qui est en vous. Cela fera déjà de vous un début de petit Trévor.

preview
Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

Super article qui file vraiment envie !!! J’ai la PS3 mais je commence a me dire que je vais aller me le prendre !! Merci en tout cas car les gta m’ont toujours laissé‘ heistant ! Mais la je crois que tu m’a convaincu :)

Ecrit par Raf le dimanche 21 janvier 2018 à 16:49

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

514 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

1.269.954 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

Day of the Tentacle Remastered

Article publié le jeudi 28 juillet 2016 à 02:04

Par : Culturemania

cover
views
1063
likes
5
comments

1993 les enfants ! A cette époque où le magnétoscope faisait des ravages, il fallait bien souvent une disquette de boot pour rajouter les quelques Ko de mémoire nécessaires pour faire tourner des jeux tels que Theme Park, Simon The Sorcerer ou encore Day of the Tentacle. On avait le son et les musiques à condition d'avoir une carte son ...

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3700
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3700
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

The Cave

Article publié le dimanche 29 juin 2014 à 00:16

Par : Culturemania

cover
views
1680
likes
1
comments

Encore une merveille ! Si je vous dit Ron Gilbert, vous tiltez ? Non ? Bon, j'ai envie de dire que c'est normal, mais d'un côté, pas tant que ça. C'est le mec qui a bossé chez LucasFilm Games et qui a crée Maniac Mansion mais aussi la série des Monkey Island ! Donc forcément, lorsqu'un jeu est associé à son nom, on ne peut que s'y interreser. The Cave, c'est sortit en 2013, mais c'est destiné à rester un grand jeu jusquà la fin de la galaxie !

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3700
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3700
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Rayman Legends

Article publié le vendredi 25 avril 2014 à 12:02

Par : Culturemania

cover
views
2341
likes
5
comments

J'avais joué au tout premier volet du personnage de Rayman, créé par Michel Ancel, un Français qui bosse au studio d'Ubisoft Montpellier, sur ma premier petite Playstation. C'était déjà magnifique de voir qu'il n'y avait pas que ce foutu Mario et son inertie bizarre comme référence des jeux de plateformes ! Aujourd'hui, on est bien loin des débuts du personnage sans membres. Accrochons-nous, et prenons-en plein la vue, Rayman Legends est sans exagérer, un jeu qui fou Mario et ses potes au placard, ferme à double tour, et balance la clef au fond d'un lac. Place...

Lire la suite...

Alan Wake's American Nightmare

Article publié le dimanche 04 janvier 2015 à 16:50

Par : Culturemania

cover
views
1482
likes
1
comments

Il fait froid, tout le monde se remet des fêtes, c'est donc parfaitement le moment de jouer à des jeux vidéo. Alan est écrivain, et va se retrouver plongé dans les ténèbres de la série TV Night Springs dont il est l'auteur. Principalement, il va devoir faire face à son double, version horrifique de lui-même, version maîtresse des créatures de l'ombre. Armé d'un lampe de poche et de quelques armes, il va devoir se sortir ...

Lire la suite...

Popcorn Garage

Article publié le mercredi 14 octobre 2015 à 23:08

Par : Culturemania

cover
views
1603
likes
2
comments

Tu as joué à Popcorn Garage ? Voilà comment tout a commencé, une simple question. De là, c'est toute une histoire. Evidemment, je suis allé voir de quoi il s'agissait et évidemment ce garage a retenu toute mon attention au détriment des choses sérieuses et importantes que j'étais en train de faire. Mais dis donc, y'a quoi dans ce garage, du pop corn ? Mais ferme-là et ouvre plutôt le rideau pour découvrir ce qui se cache à l'intérieur. Marcel, en route !

Lire la suite...

Outlast

Article publié le mardi 22 avril 2014 à 08:01

Par : Culturemania

cover
views
2584
likes
1
comments

Éteignez la lumière, fermez la porte, tirez les rideaux, rentrez femmes et enfants, désactivez votre pacemaker, prévenez les voisins, ne quittez surtout pas votre chat des yeux, montez le son, installez-vous confortablement, et enfin, lancez Outlast. Vous aimez l'horreur, le sombre, la folie, les ténèbres, les peurs viscérales, les maisons hantées, les monstres, les expériences médicales qui tournent mal, le sang, les cris, le reportage sur le sanatorium de Waverly Hills, ...

Lire la suite...

Outlast

Article publié le mardi 22 avril 2014 à 08:01

Par : Culturemania

cover
views
2584
likes
1
comments

Éteignez la lumière, fermez la porte, tirez les rideaux, rentrez femmes et enfants, désactivez votre pacemaker, prévenez les voisins, ne quittez surtout pas votre chat des yeux, montez le son, installez-vous confortablement, et enfin, lancez Outlast. Vous aimez l'horreur, le sombre, la folie, les ténèbres, les peurs viscérales, les maisons hantées, les monstres, les expériences médicales qui tournent mal, le sang, les cris, le reportage sur l...

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3700
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3700
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Assassin's creed IV : Black Flag

Article publié le dimanche 11 mai 2014 à 00:18

Par : Culturemania

cover
views
3448
likes
1
comments

On pourra dire que je l’aurai attendu celui-là ! Je crois que je regardais les premières vidéos de gameplay il y a plus d’un an maintenant. Et puis il est enfin sortit, sur PS3 et PS4. Mais je m’étais promis de ne pas craquer et d’attendre d’avoir enfin la PS4 pour y jouer. Oui oui, même si je sais que pour ce jeu, la différence des deux versions n’est pas flagrante, mais tout de même, cela donnait un petit objectif à ma vie. Et donc nous y sommes, mon samedi pluvieux est passé...

Lire la suite...

Owlboy

Article publié le samedi 18 février 2017 à 23:28

Par : Culturemania

cover
views
3240
likes
4
comments

On aime toujours quand ça commence par une petite histoire alors la voici. Je bousais devant ma télévision à regarder la chaîne NoLife et je tombe sur le test d'un jeu de plate-forme en pixelart. Quelques temps plus tard, j'essaie de me souvenir de ce jeu car l'envie d'y jouer me démengeait les doigts. Je contacte Sironimo qui est l'une des présentatrices de la chaîne mais impossible de lui donner un descriptif suffisant pour qu'elle me sorte le titre du jeu. Vous l'avez deviné, ce jeu c'est Owlboy, et loué soit le Seigneur pour m'avoir mis sur son chemin. Gloire à la té...

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.