Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Jeux video

- Hearthstone : Heroes of Warcraft -

Article rédigé par Culturemania le 01/05/2014 à 22:44

Informations

Blizzard a encore frappé. Et comme à chaque fois, c’est un grand coup ! Après Starcraft 2 et Diablo 3 et leurs extensions, voilà le dernier petit de la famille. Et il s’agit d’un jeu de cartes à jouer et collectionner en ligne, complètement addictif car très simple et très facile d’accès, d'autant plus qu'il est gratuit. Chômeurs, étudiants, travailleurs, votre productivité va encore morfler.

Développeurs : Blizzard Entertainment

Type : Jeu de cartes à collectionner

Support : Mac, PC

preview

Comment ne pas penser à Magic : L’assemblée lorsqu’on lance la première partie de Hearthstone. Mais si Magic avait un côté je-suis-tellement-complexe-que-seul-les-vrais-furieux-vont-perdre-leur-vie, le nouveau joujou que nous offre Blizzard est lui atrocement ouvert à tous. J’étais un fan de Magic à l’époque des vieilles cartes à bords noirs qui coûtaient très cher et où nous étions encore des marginaux à dealer nos cartes dans les rues sombres (oui oui, je suis un vieux con mais attendez la suite !). Alors en découvrant Hearthstone, je me suis dit que ce côté simplifié et épuré allait enlever tout intérêt à ce genre de jeux de cartes. Mais la vieille branche que je suis a quand même installée le jeu en se disant que ça pourrait être marrant, ne serait-ce que pour critiquer et râler comme tout bon français. 3 heures après, le jeu tournait toujours et je venais de ruiner mon après-midi.

Mais parlons du jeu, parce que jusque-là, je ne vous ai toujours rien dit d’intéressant. Le principe est très simple. On dispose d’un jeu de cartes posées face contre table en tas : on appelle ça le Deck, ou la pioche pour les joueurs de jeux de cartes traditionnels. On joue contre un adversaire, qui a lui aussi son propre Deck. Le joueur est représenté par un des neufs Héros proposés comme le Shaman, le Druide, le Prêtre ou le Démoniste. Chaque ayant une capacité bien spéciale dont la finalité est bien sûr la destruction. Chaque héros à un nombre de points de vie qu’il faudra faire chuter à zéro. Le héros qui perd tous ses points de vie perd la partie.

preview

La partie débute et chacun pioche un nombre fixe de cartes. On joue l’un après l’autre, et le joueur dont c’est le tour pioche une nouvelle carte. Ces cartes peuvent être de 2 sortes : Les sorts, et les serviteurs. Dans Magic, on appelait ça les sorts et les créatures, mais, passons. Les serviteurs sont des créatures, des bestioles quoi, qui vont pouvoir attaquer les sales bestioles de votre ennemi ou directement le héros de votre ennemi. Ces créatures possèdent deux numéros. Le premier est sa force, c’est-à-dire le nombre de points de dégât qu’elle inflige. Le deuxième est sa vie, c’est à dire le nombre de point de dégât qu’elle peut encaisser avant de claquer. Ainsi, une créature 4/3 infligera 4 points de vie à votre adversaire si vous l’attaquez directement, et pourra encaisser 3 points de dégâts au maximum. Et pour corser le tout, les serviteurs ont aussi des capacités spéciales. L’une pourra par exemple renforcer l’attaque de ses compères, l’autre pourra infliger des dégâts lorsqu’elle arrive en jeu. Ensuite il y a les sorts qui vont affecter les joueurs ou les serviteurs. Ils peuvent infliger des dégâts, redonner des points de vie ou donner des capacités aux serviteurs. Et toutes ces cartes ont bien sûr un coût. En général, plus il est élevé, plus la carte est puissante. Ce coût sera payé grâce au Mana, une sorte de source d’énergie bien connue dans le milieu. On commence avec 1 point de Mana, et à chaque tous, on en gagne un de plus, jusqu’à 10 au maximum. Une fois le mana dépensé, il faudra attendre le prochain tour pour le récupérer et l’utiliser à nouveau pour lancer un sort ou invoquer un serviteur. Les cartes sont multiples mais pas de panique, le tout est très progressif, et on apprendra vite à maîtriser toutes ses armes. On va ainsi, tour par tour, se foutre sur la gueule sans relâche et sans se rendre compte que le soleil se couche déjà, là-bas à l’ouest.

preview

Hearthstone se présente sous la forme d’une table, vue de dessus. C’est simple, très beau, et très clair. On retrouve tout l'esprit des Warcraft et autres World of Warcraft. Le jeu nous propose nos six premiers combats sous forme de tutoriels. Trente petites minutes suffisent pour avoir l’impression de maîtriser un jeu que l’on imaginait tellement complexe à prendre en main. On va pouvoir jouer contre l’ordinateur ou contre des joueurs en ligne, gagner des nouvelles cartes et se fabriquer une petite collection. Lors de combat en ligne contre des vraies personnes, le jeu lance une sorte de roue des adversaires permettant de vous mettre face à face avec un joueur de votre niveau. Chaque partie peut être gagnée comme perdue, pas de déséquilibre donc. Tout dépendra entièrement de toi, jeune sorcier. Il sera possible d’utiliser des Decks proposés par le jeu, ou de se les constituer soi-même. Les possibilités sont nombreuses, et une partie ne ressemble jamais à une autre. On peut aussi provoquer son adversaire ou échanger un simple Bonjour. On peut cliquer sur les éléments du décor autour de la table si l’adversaire mais un peu trop de temps à jouer. L'ennui n'a pas sa place ici.

On joue, on avance, on s’éclate sur l’humour Warcraft qui n’a pas été oublié (travail terminé !), mais surtout, on se rend compte que l’on vient encore de passer son après-midi de bureau à invoquer des Bêtes, des Dragons, des Démons, des Murlocs ou des Pirates. Et ça, même bien expliqué à son patron… . Allé, repose en paix Bruxelles, moi j’ai un Paladin à sauver.

Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

514 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

1.378.725 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre

Article publié le jeudi 18 septembre 2014 à 21:26

Par : Culturemania

cover
views
2807
likes
2
comments

C'est la rentrée ! Dimanche soir, détresse, dernière météo avant les bancs des salles de travail. Bon, on va pas se formaliser, on est pas si malheureux que ça, surtout en cette période. Travailler n'est peut-être pas gai. Mais ne pas travailler serait encore pire. Et notre vie, c'est franchement de la rigolade. Et je vais vous le pro...

Lire la suite...

Alan Wake's American Nightmare

Article publié le dimanche 04 janvier 2015 à 16:50

Par : Culturemania

cover
views
1605
likes
1
comments

Il fait froid, tout le monde se remet des fêtes, c'est donc parfaitement le moment de jouer à des jeux vidéo. Alan est écrivain, et va se retrouver plongé dans les ténèbres de la série TV Night Springs dont il est l'auteur. Principalement, il va devoir faire face à son double, version horrifique de lui-même, version maîtresse des créatures de l'ombre. Armé d'un lampe de poche et de quelques armes, il va devoir se sortir de ce merdier avant de ...

Lire la suite...

Outlast

Article publié le mardi 22 avril 2014 à 08:01

Par : Culturemania

cover
views
2797
likes
1
comments

Éteignez la lumière, fermez la porte, tirez les rideaux, rentrez femmes et enfants, désactivez votre pacemaker, prévenez les voisins, ne quittez surtout pas votre chat des yeux, montez le son, installez-vous confortablement, et enfin, lancez Outlast. Vous aimez l'horreur, le sombre, la folie, les ténèbres, les peurs viscérales, les maisons hantées, les monstres, les expériences médicales qui tournent mal, le sang, les cris, le reportage sur le sanatorium de Waverly Hills, ...

Lire la suite...

Super Mario World

Article publié le lundi 09 juin 2014 à 18:59

Par : Culturemania

cover
views
2339
likes
1
comments

1992, l'ère des consoles 16 bits est arrivée. D'un côté, SEGA avec sa Mégadrive noire, Sonic en tête de courses et de l'autre, Nintendo avec sa Super Nintendo grise et Mario, dans un tout nouvel épisode flambant neuf. On met la cartouche en appuyant fort et en soufflant dedans aujourd'hui, on pousse le bouton On/Off vers le haut, on entend un petit 'dugling' et un des meilleurs jeux du monde s'affiche sur note téléviseur.

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3941
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Rayman Legends

Article publié le vendredi 25 avril 2014 à 12:02

Par : Culturemania

cover
views
2519
likes
5
comments

J'avais joué au tout premier volet du personnage de Rayman, créé par Michel Ancel, un Français qui bosse au studio d'Ubisoft Montpellier, sur ma premier petite Playstation. C'était déjà magnifique de voir qu'il n'y avait pas que ce foutu Mario et son inertie bizarre comme référence des jeux de plateformes ! Aujourd'hui, on est bien loin des débuts du personnage sans membres. Accrochons-nous, et prenons-en plein la vue, Rayman Legends est sans exagérer, un jeu qui fou Mario et ses potes au placard, ferme à double tour, et balance la clef au fond d'un lac. ...

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3941
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Popcorn Garage

Article publié le mercredi 14 octobre 2015 à 23:08

Par : Culturemania

cover
views
1773
likes
2
comments

Tu as joué à Popcorn Garage ? Voilà comment tout a commencé, une simple question. De là, c'est toute une histoire. Evidemment, je suis allé voir de quoi il s'agissait et évidemment ce garage a retenu toute mon attention au détriment des choses sérieuses et importantes que j'étais en train de faire. Mais dis donc, y'a quoi dans ce garage, du pop corn ? Mais ferme-là et ouvre plutôt le rideau pour découvrir ce qui se cache à l'intérieur. Marcel, en route !

Lire la suite...

Watch Dogs

Article publié le samedi 01 novembre 2014 à 22:03

Par : Culturemania

cover
views
1851
likes
0
comments

Je voulais vraiment pas en arriver là. C'est à dire que j'ai incroyablement essayé de garder ma bonne foi, ma patience, ma bonne volonté. Mais le vrai sentiment qui dépassait tous les autres était caché sous cette petite question : pourquoi un jeu n'amuse pas ? Et elle est vraiment grave je trouve cette question. Ce serait comme de dire que le pain ne nourrit pas. Ou que le feu ne brûle pas. Alors j'ai quand même continué, attendu un maximum avan...

Lire la suite...

Outlast

Article publié le mardi 22 avril 2014 à 08:01

Par : Culturemania

cover
views
2797
likes
1
comments

Éteignez la lumière, fermez la porte, tirez les rideaux, rentrez femmes et enfants, désactivez votre pacemaker, prévenez les voisins, ne quittez surtout pas votre chat des yeux, montez le son, installez-vous confortablement, et enfin, lancez Outlast. Vous aimez l'horreur, le sombre, la folie, les ténèbres, les peurs viscérales, les maisons ha...

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3941
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Super Ghouls n Ghosts

Article publié le mardi 13 janvier 2015 à 22:35

Par : Culturemania

cover
views
1948
likes
3
comments

Ca fait très très très longtemps que je veux trouver le temps de parler de jeu. Cette saloperie est un des meilleurs jeux auquel j'ai joué. Il est aussi connu pour être l'un des plus difficiles. Mais tel un preux chevalier plein de courage et de sauvegardes régulières pour éviter de casser d'autres manettes de jeu, je me relance dans l'aventure, 22 ans après sa sortie initiale su...

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3941
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3941
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Alex Kidd in Miracle World

Article publié le dimanche 08 juin 2014 à 20:20

Par : Culturemania

cover
views
1949
likes
2
comments

Tout début des années 90. On était encore jeune alors que sortait le pack de la Master System 2 avec le jeu qui me définira à jamais mon attirance aux jeux de plateformes, le grand Alex Kidd ! Gamin à tête de singe, il sera un peu la première mascotte de SEGA avant l'arrivée de Sonic le hérisson bleu. Plongeons dans ses entrailles !

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.