cover

Nintendo Switch

Article écrit par Culturemania le samedi 22 octobre 2016 à 10:46
likeslikes
2 personne(s) ont aiméAdd Like
Entre l'offensive vers Mossoul, les manifestations en France et le duel Trump-Clinton aux USA, il s'est passé une autre chose dans le monde. La Nintendo Switch a été dévoilée par une vidéo de présentation d'un peu plus de trois minutes. Enfin, on va tout savoir, on va voir tourner des jeux, on va connaitre son prix, sa date de sortie, ses fonctionnalités... pas si sûr. Bon et entre temps, un premier trailer de Red Dead Redemption 2 a déboulé.


preview

Dès les premières images, j'ai eu peur de comprendre. On voit un mec en train de jouer au nouveau Zelda dans son salon qui doit faire la taille des trois appartements normaux. La déception est déjà là car je me souviens à quel point je n'avais pas aimé le côté cell-shading/cartoon qu'ils ont donné à ce futur Zelda. On voit plus d'images de la maison du gars que de la console. Bon. Quand finalement elle apparaît. Outre le fait qu'elle ressemble à un ancien transistor radio et que son logo me fasse penser à celui de France TV Info, je découvre alors tout ce que je redoutais. La manette se démonte en petits morceaux pour venir se greffer à une partie de la console qui se détache et qui est en fait un écran portatif. Ça transforme le tout en console portable pour pouvoir continuer de jouer lorsqu'on va aux chiottes (et c'est reparti...). Tu parles d'un cas d'utilisation majeur. Là évidement, ils ne vont pas montrer le type aller sur ses chiottes mais plutôt faire promener son chien. On notera d'ailleurs que cet idiot préfère maintenant jouer à la console plutôt que de jouer avec son chien lorsqu'il le prend dehors. Triple buse !
Ensuite, monsieur se dirige à l'aéroport, et à la porte 32, le miracle se produit : une fille assise par terre a aussi la console en main. Alors bien sûr, on prend tous l'avion 30 fois par an et on tombe toujours sur une fille assise par terre qui nous regarde comme si on était un miraculé de Lourdes uniquement parce qu'on porte le même morceau de plastique qu'elle en main. Très bien. Et les jeux ? Toujours rien. Attend.

Dans l'avion, pendant que les autres passagers se font chier comme des rats, notre gaillard s'éclate sur Skyrim avec ses deux morceaux de manette en main. idem dans le taxi. Et tout ça pour quoi ? Pour revenir chez lui jouer devant sa télé ? Mais pourquoi il n'y est pas resté alors !

Et voilà le temps des amis, du social. Car il ne faudrait pas penser que les gens aiment trop jouer seul devant leur écran. Alors ils jouent aussi pendant une partie de basket dehors. Et là, je me dis qu'on mélange tout et que ce monde est définitivement fou. Quand on joue au basket avec ses potes, ne peut-on pas se contenter de jouer au basket avec ses potes ??? Quand on prend un taxi, ne peut-on pas plutôt de regarder le paysage ou de discuter avec le chauffeur. Va t-on là aussi avoir l'impression de passer à côté de quelque chose ? Une vie augmentée ? Moi j'appelle ça une vie diminué où chaque chose remplace l'autre pour réduire tout à néant. Autre truc ridicule : pourquoi jouer à quatre sur quatre petits écrans alors qu'on peut très bien jouer à quatre à la maison sur un bon canapé devant un écran normal ? Et donc il faut là aussi avoir quatre amis qui ont chacun leur propre console ?

preview

Bon et puis il fallait bien montrer une fille jouer. La montrer jouer à Skyrim ? Non, quand même pas, elle va jouer à Mario pardi. Mais pas trop longtemps, parce que ses copines qui font une fête sur le toit voisin l'appellent par la fenêtre. Mais pas question de sortir sans sa console. Et donc rebelote.

Voilà de quoi me dégoûter une fois encore de Nintendo, même si ça me fait mal. Car si toutes ces fonctions sont sans doute plus inutiles les unes que les autres, il n'y a rien de neuf. Mais surtout, on se fout de tout ça, on veut des bons jeux à des prix raisonnables. J'aurais préféré qu'on nous montre une grosse boite avec des manettes à fil et pas de fonction à la con qui permettent de transformer sa console (mais c'est quoi ces conneries sans dec'). D'ailleurs, que se passe t-il si on en perd un bout ? On est foutu ? J'aurais préféré voir des jeux, même avec des graphismes d'une Super Nintendo. Surtout que le retour au source aurait été un super coup de poker payant que seul Nintendo aurait pu réussir en envoyant chier la 3D et toutes ces conneries. Bref, je suis peut-être un vieux con, mais j'aime jouer avec une console de jeu, et pas jouer au nomade à la con. Quel est le pourcentage du cas d'utilisation que couvre ces transformations de console de salon en console portable ? Car quand je sors de chez moi, c'est sûrement pas pour continuer à jouer, mais bel et bien pour sortir de chez moi, sinon je reste dans mon salon. Et quelle est l'autonomie de la console en version portable ? Encore une fois, ils confondent tout et je pense que cette console va encore être un objet avec lequel on ne jouera pas et qui nous donnera encore l'envie de revenir aux émulateurs pour se faire un Zelda 3, un Secret of Mana ou encore un bon vieux Donkey Kong Country.
Bon et pour retrouver une peu d'enthousiasme, heureusement que le trailer de Red Dead Redemption 2 était là. Un jeu qui fait jouer : tu allumes ta console, tu lances ton jeu et tu te plonges des heures dans un univers passionnant. Et pas question de prendre ça au chiotte ou dans l'avion. Non, quand on joue, on joue. Et quand on passe au toilette, c'est pas pour y rester.

preview
Article écrit par Culturemania le samedi 22 octobre 2016 à 10:46

Commentaires

Idem. Nintendo, depuis la wii U me laisse perplexe.

Ecrit par Tanguy le mercredi 09 novembre 2016 à 15:03

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Super Mario World

1992, l'ère des consoles 16 bits est arrivée. D'un côté, SEGA avec sa Mégadrive noire, Sonic en tête de courses et de l'autre, Nintendo avec sa Super Nintendo grise et Mario, dans un tout nouvel épisode flambant neuf. On met la cartouche en appuyant fort et en soufflant dedans aujourd'hui, on pousse le bouton On/Off vers le haut, on entend un petit 'dugling' et un des meilleurs jeux du monde s'affiche sur note téléviseur.

cover

Outlast

Éteignez la lumière, fermez la porte, tirez les rideaux, rentrez femmes et enfants, désactivez votre pacemaker, prévenez les voisins, ne quittez surtout pas votre chat des yeux, montez le son, installez-vous confortablement, et enfin, lancez Outlast. Vous aimez l'horreur, le sombre, la folie, les ténèbres, les peurs viscérales, les maisons hantées, les monstres, les expériences médicales qui tournent mal, le sang, les cris, le reportage sur le sanatorium de Waverly Hills, lieu le plus hanté des Etats-Unis, et vous étiez fan de l'émission Mystère que TF1 diffusait pour encore une fois traumatiser les gosses qui nous étions ? Alors c'est parfait, vous êtes au bon endroit.

cover

Alan Wake's American Nightmare

Il fait froid, tout le monde se remet des fêtes, c'est donc parfaitement le moment de jouer à des jeux vidéo. Alan est écrivain, et va se retrouver plongé dans les ténèbres de la série TV Night Springs dont il est l'auteur. Principalement, il va devoir faire face à son double, version horrifique de lui-même, version maîtresse des créatures de l'ombre. Armé d'un lampe de poche et de quelques armes, il va devoir se sortir de ce merdier avant de perdre les pédales de ne plus pouvoir distinguer la fiction de la réalité. Mais au-delà de tout, la question du temps qui passe va tout chambouler.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !