Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Jeux video

- Outlast -

Article rédigé par Culturemania le 22/04/2014 à 08:01

Informations

Éteignez la lumière, fermez la porte, tirez les rideaux, rentrez femmes et enfants, désactivez votre pacemaker, prévenez les voisins, ne quittez surtout pas votre chat des yeux, montez le son, installez-vous confortablement, et enfin, lancez Outlast. Vous aimez l'horreur, le sombre, la folie, les ténèbres, les peurs viscérales, les maisons hantées, les monstres, les expériences médicales qui tournent mal, le sang, les cris, le reportage sur le sanatorium de Waverly Hills, lieu le plus hanté des Etats-Unis, et vous étiez fan de l'émission Mystère que TF1 diffusait pour encore une fois traumatiser les gosses qui nous étions ? Alors c'est parfait, vous êtes au bon endroit.

Développement : Red Barrels

Support : PC, PS4

Type : Survival horror

preview

Bienvenue en enfer. Vous incarnez Miles Upshur, une sorte de journaliste en free-lance qui adore aller investiguer là où aucun autre ne foutrait les pieds. Le jeu débute par un petit trajet en voiture qui nous fera rejoindre les grilles de l'asile de Mount Massive. L'ambiance nous enveloppe dès le début, tout est fait pour. La nuit est en train de tomber à l'ouest, des oiseaux noirs s'envolent dans le ciel vers l'est, et une forte présence malsaine se fait déjà sentir. Le château se dessine en face de nous, noir, imposant. Notre cher reporter doit enquêter autour d'une organisation, la Murkoff Corporation, qui aurait utilisé ces lieux sordides pour des études de science comportementale pratiquées sur les patients de l'asile.

preview

Après quelques pas et une maniabilité plutôt douteuse, on se retrouve bien vite dans les murs de l'asile face à de macabres découvertes. Il fait sombre, la nuit est quasiment noire et le peu de lumière toujours fonctionnelle de l'asile nous permet tout juste de voir où l'on pose les pieds. Mais ce cher Miles possède l'outil qui lui sera indispensable : une tronçonneuse !!! Euh, non, en fait il s'agit d'un petit caméscope qui comporte la fonction Night Watch - comprenez vision nocturne. Et c'est là tout l'attirail dont on dispose. Cette caméra est notre seul recours dans cet univers qui va s'avérer de plus en plus sombre. Après quelques pas encore, nous voilà enfin dans les entrailles du monstre qu'est ce bâtiment. Mais avant d'en arriver là, vous aurez peur, très peur, et vous allez hurler à en réveiller le chat. Vos voisins viendront peut-être sonner pour savoir si tout va bien. Les hurlements du jeu combinés aux vôtres ont horrifié vos voisins qui sont en masse derrière votre porte. La réalité n'a plus de sens, car les pensionnaires de l'asile sont toujours là, derrière ses murs, et vos voisins aussi. Certains sont des cadavres, d'autres sont sous l'emprise d'une folie terrible, et d'autres rôdent et chassent dans des couloirs d'une l'obscurité la plus extrême. Une porte s'ouvre et un corps dégoulinant de sang vous tombe dessus, des hurlements surgissent au loin, une ombre passe, un monstre vous attrape dans le dos, promesse d'une malédiction infinie. Il va tout vous arriver. Plus tard, on va réveiller une abomination dans une salle de contrôle, et notre seul recours sera de se cacher dans un des casiers. Faite qu'elle ne nous voie pas. Faite qu'elle s'en aille. Éteignons la caméra. La créature rentre, s'approche, on la sent approcher, notre souffle se fait plus intense, mais aussi de plus en plus bruyant. Et si elle nous entendait respirer ? Faite qu'elle s'en aille.

De scènes macabres en véritable coup de panique, l'objectif principal deviendra la fuite. Fuir cet endroit le plus vite possible, car ce qui se passe ici n'a plus rien à voir avec une simple enquête journalistique. On ramassera des piles et des notes des médecins à propos des patients, rien de très rassurant. Les bruits et les respirations alentours nous mettront une tension incroyable. Il faudra débloquer la porte et fuir. Mais au moment ou l'on va débloquer l'accès principal de l'asile, une créature qui à du être un être humain coupera le courant principal des lieux, et c'est dans le noir complet que se déroulera la suite. Armé de notre vision de nuit, on avancera, doucement, on s'attendra à chaque recoin de couloir à hurler et sursauter telle que l'expérience des quinze premières minutes de jeu nous l'a appris. Mais surtout, ne jamais tomber à court de piles. Car sans pile, c'est le noir absolu. Et le noir absolu signifie la fin de tout chose. Et la suite sera encore pire. Car la direction à suivre nous mènera tout droit vers l'endroit que l'on espérait éviter : le sous-sol de l'asile de Mount Massive.

Trailer officiel de Red Barrels :

Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

J'en peux plus, je suis à la recherche du père Martin dans le jardin, c'est horrible !

Ecrit par Esteban le vendredi 25 avril 2014 à 22:58

je vais commencer une histoire suivi du jeux ;) je vous invite a aller vous abboné pour voir les video :) https://www.youtube.com/channel/UC-51pA8394-pgmSC-OpLk4A

Ecrit par James Steel le samedi 06 septembre 2014 à 14:47

Super James :) On regardera ça !

Ecrit par Culturemania le vendredi 26 septembre 2014 à 10:56

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

515 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

2.136.733 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
5514
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Super Mario World

Article publié le lundi 09 juin 2014 à 18:59

Par : Culturemania

cover
views
3514
likes
1
comments

1992, l'ère des consoles 16 bits est arrivée. D'un côté, SEGA avec sa Mégadrive noire, Sonic en tête de courses et de l'autre, Nintendo avec sa Super Nintendo grise et Mario, dans un tout nouvel épisode flambant neuf. On met la cartouche en appuyant fort et en soufflant dedans aujourd'hui, on pousse le bouton On/Off vers le haut, on entend un petit 'dugling' et un des meilleurs jeux du monde s'affiche sur note téléviseur.

Lire la suite...

Watch Dogs

Article publié le samedi 01 novembre 2014 à 22:03

Par : Culturemania

cover
views
3003
likes
0
comments

Je voulais vraiment pas en arriver là. C'est à dire que j'ai incroyablement essayé de garder ma bonne foi, ma patience, ma bonne volonté. Mais le vrai sentiment qui dépassait tous les autres était caché sous cette petite question : pourquoi un jeu n'amuse pas ? Et elle est vraiment grave je trouve cette question. Ce serait comme de dire que le pain ne nourrit pas. Ou que le feu ne brûle pas. Alors j'ai quand même continu...

Lire la suite...

Lifeline : Douce nuit

Article publié le jeudi 18 février 2016 à 21:00

Par : Sowilo

cover
views
4133
likes
3
comments

Il n’a pas fallu attendre plus de quelques semaines. Dans le sillage de Lifeline 2 qui prenait un nouveau cap, ce Lifeline : Douce Nuit débarque pour refermer la parenthèse et donner une suite directe au premier jeu. Taylor est de retour, et s’il vous recontacte, ça n’est pas encore pour faire une soirée crêpe. Dans l’espace, il n’y a que toi qui entendras Taylor crier.

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
5514
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
5514
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Day of the Tentacle Remastered

Article publié le jeudi 28 juillet 2016 à 02:04

Par : Culturemania

cover
views
2401
likes
5
comments

1993 les enfants ! A cette époque où le magnétoscope faisait des ravages, il fallait bien souvent une disquette de boot pour rajouter les quelques Ko de mémoire nécessaires pour faire tourner des jeux tels que Theme Park, Simon The Sorcerer ou encore Day of the Tentacle. On avait le son et les musiques à condition d'avoir une carte son à 700 francs, rien n'était gagné d'avance. Tout se méritait. On achetait les jeux sur des disquettes, plusieurs. L'installation ét...

Lire la suite...

Brothers - A Tale Of Two Sons

Article publié le mercredi 09 avril 2014 à 22:37

Par : Culturemania

cover
views
4034
likes
3
comments

De la poésie dans les jeux vidéo. Voilà quelque chose qui en aurait fait sourire plus d’un il y a quelques années, et sûrement encore aujourd’hui. Et bien à ces gens-là, je voudrai leur prouver le contraire en leur parlant de Brothers - A Tale Of Two Sons. Les autres, restez quand même, je vais m’efforcer de vous transmettre le chamboulement qu’a été ce jeu dans ma vie de joueur.

Lire la suite...

Owlboy

Article publié le samedi 18 février 2017 à 23:28

Par : Culturemania

cover
views
4764
likes
5
comments

On aime toujours quand ça commence par une petite histoire alors la voici. Je bousais devant ma télévision à regarder la chaîne NoLife et je tombe sur le test d'un jeu de plate-forme en pixelart. Quelques temps plus tard, j'essaie de me souvenir de ce jeu car l'envie d'y jouer me démengeait les doigts. Je contacte Sironimo qui est l'une des présentatrices de la chaîne mais impossible de lui donner un descriptif suffisant pour qu'elle me sorte le titre du jeu. Vous l'avez deviné, ce jeu c'est ...

Lire la suite...

Alan Wake

Article publié le mercredi 18 juin 2014 à 19:10

Par : Culturemania

cover
views
3249
likes
2
comments

Stephen King a écrit : 'Les cauchemars ne relèvent pas de la logique et les expliquer n'aurait aucun intérêt, ce serait contraire à la poésie de la peur'. Dans une histoire d'horreur la victime demande sans cesse pourquoi, mais il n'y a aucune explication et il ne doit pas en y en avoir. Ce sont les mystères sans réponses qui nous marquent le plus et c'est de cela qu'on se souvient à la fin. Mon nom est Alan Wake, je suis écrivain.

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
5514
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Alan Wake's American Nightmare

Article publié le dimanche 04 janvier 2015 à 16:50

Par : Culturemania

cover
views
2741
likes
1
comments

Il fait froid, tout le monde se remet des fêtes, c'est donc parfaitement le moment de jouer à des jeux vidéo. Alan est écrivain, et va se retrouver plongé dans les ténèbres de la série TV Night Springs dont il est l'auteur. Principalement, il va devoir faire face à son double, version horrifique de lui-même, version maîtresse des créatures de l'ombre. Armé d'un lampe de poche et de quelques armes, il va devoir se sortir de ce merdier avant de perdre les pédales de ne plus pouvoir distinguer la fiction de la réalité...

Lire la suite...

Metal Gear Solid : Ground Zeroes

Article publié le dimanche 28 décembre 2014 à 16:08

Par : Culturemania

cover
views
3746
likes
1
comments

Noël est passé, et avec ce temps pourri et ce froid infernal, aller dehors signifie chopper une gastro. Alors que de mieux qu'un bon jeu vidéo, installé au chaud dans son canapé avec un bon gros plaid M&M's tellement doux que jamais je ne le laverai ? Alors pour 20 euros, je me suis acheté ce qui est plus une démo qu'un jeu complet. Cet épisode est en quelques sortes le prologue de Metal Gear Solid V: The Phantom Pain. Prêt à jouer ? Oui, enfin pas tout suite, et voyons pourquoi.

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
5514
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Metal Gear Solid : Ground Zeroes

Article publié le dimanche 28 décembre 2014 à 16:08

Par : Culturemania

cover
views
3746
likes
1
comments

Noël est passé, et avec ce temps pourri et ce froid infernal, aller dehors signifie chopper une gastro. Alors que de mieux qu'un bon jeu vidéo, installé au chaud dans son canapé avec un bon gros plaid M&M's tellement doux que jamais je ne le laverai ? Alors pour 20 euros, je me suis acheté ce qui est plus une démo qu'un jeu complet. Cet épisode est en quelques sortes le prologue de Metal Gear Solid V: The Phantom Pain. Prêt à jouer ? Oui, enfin pas tout suite, et voyons pourquoi.

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.