Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Jeux video

- Super Ghouls n Ghosts -

Article rédigé par Culturemania le 13/01/2015 à 22:35

Informations

  • Date de sortie : Non renseignée
Ca fait très très très longtemps que je veux trouver le temps de parler de jeu. Cette saloperie est un des meilleurs jeux auquel j'ai joué. Il est aussi connu pour être l'un des plus difficiles. Mais tel un preux chevalier plein de courage et de sauvegardes régulières pour éviter de casser d'autres manettes de jeu, je me relance dans l'aventure, 22 ans après sa sortie initiale sur la géniale Super Nintendo. Mais une surprise de taille m'attendait à la fin du jeu. Voilà, maintenant que cette phrase t'as intrigué, tu es bien obligé de lire l'article en entier. Aux Armes Citoyens !

Éditeur : Capcom - Bandai

Développeur : Capcom

Date de sortie : 10 décembre 1992

Genre : Plateformes

Support : Super Nintendo, Game Boy Advance

Super Ghouls'n'Ghosts, c'était un peu la vitrine de la Super Nintendo pour vanter les effets dévastateurs de son fameux mode 7, qui pouvait simuler la 3D, les distorsions et les trucs qui piquent les yeux. Souvenez-vous, l'introduction du jeu était présentée sur l'immortelle cassette VHS de présentation de la console. Allez, de quoi ça cause ce jeu ? Et bien c'est pas très original dans l'histoire, tu vas voir.

Par une chaude soirée d'été, le chevalier au caleçon à fleurs Arthur se rend auprès de sa bien-aimée, la Princesse au nom de merde : Guinevere. Alors que la fête frôle la totale éclate hors des murs du château, une menace surgit de l'ombre. Un orage approche, des éclairs défoncent le ciel, une vitre du château vole en éclats : le démon Sardius, empereur du Diable, est venu enlever la pauvre idiote.
preview

Donc en gros, un gros démon est venu chouraver la princesse d'Arthur. Très bien, ça vous fait penser à rien ? Mario hein ? Ouais, mais bon cela dit, on s'en fout un peu de l'histoire dans un jeu de plateformes. Tout ça pour nous plonger dans les 7 niveaux du jeu, à la difficulté qui va te faire hurler à la mort. Crois-moi, les voisins viendront vérifier si tout vas bien avant la fin. Mais d'abord, c'est super beau, la musique est hyper envoûtante, et les monstres vont te pourrir la vie au maximum. Première étape : passer le premier niveau. Non, ne rigole pas, c'est tout un objectif. On est dans un cimetière, les tombes s'ouvrent, les loups-garou nous sautent dessus et la fin du niveau parait loin, loin, loin. Je pense pas en avoir fait le tiers et me voilà bon pour déjà tout recommencer. Si Arthur débute en armure de métal gris, il passera très vite en caleçon après s'être fait touché une premier fois. La prochaine fois sera la mort, pure et simple. Je reviens alors dans les menus pour passer le jeu en mode Normal. Ce que je ne savais pas, c'est que le cauchemar ne faisait que commencer.

Et ce qui fait partit du cauchemar, c'est le double saut du chevalier. La particularité ici est qu'une fois qu'on donné un direction et appuyé sur le bouton de saut, la trajectoire ne sera plus modifiable. Un deuxième coup sur le bouton deux saut et hop!, on réalise un double saut, à la trajectoire non négociable. C'est à la fois le truc qui va nous pourrir l'existence mais que l'on va finir par adorer une fois qu'on le maîtrise (ou plutôt qu'on crois maîtriser). Il faut avancer, donc après quelques années, je termine enfin le premier niveau en envoyant en enfer le premier boss de fin, pas trop dur à tuer. Arthur choppe la clef, et direction le niveau suivant.

Un bateau fantôme, à la bonne heure ! Des fantômes partout, un petit radeau, une tyrolienne, des coffres dangereux : mais on va s'amuser comme des petits sacripants la-dedans ! J'arrive quand même a avoir de nouvelles armes, qui sont souvent bien plus un handicap d'ailleurs. Rien ne vaut la premier arme de base. Même la dernière armure avec l'ultime pouvoir m'a plus fait mourir qu'autre chose. Donc je fini éventuellement le niveau deux pour arriver au niveau trois. J'ai à présent 42 ans. J'espère finir le jeu ou au pire, donner ma sauvegarde à un enfant dans la rue pour qu'il puisse continuer et achever ma quête. Je pourrai alors quitter ce monde et filer en paix direction l'enfer.

preview

Bon, je plaisante sur la difficulté, mais pas tant que ça. Si j'ai exagéré sur mon âge, il m'aura tout de même fallut 22 ans avant de voir la fin de ce jeu. Et là, voilà le clou du spectacle. Si vous vous souvenez bien l'introduction, j'avais fait planer le fait que j'allais me faire enfler. Et bien nous y voilà. Les niveaux à la difficulté infernales sont terminés, j'ai 67 ans et mon arthrite me rend le double-saut difficile. Ma femme ne m'adresse plus la parole, mes enfants se sont expatriés, et les animaux ont pris un bail de location dans mon pull dégueulasse que je quitte plus. Je pue et j'ai perdu le sens de la parole. Je pousse quelques cris, surtout lorsque mon seau est plein, mais mes rapports sociaux s'arrêtent-là. Peu importe, je suis au niveau 6 de Super Ghouls'n'Ghosts. Bizarrement, les deux derniers niveaux sont de petits ascensions vers le sommet où je vais enfin pouvoir délivrer cette connasse de Guinevere. D'ailleurs je me dit qu'elle devrait être morte depuis. Dernier gros boss passé et voilà enfin le final du jeu, la dernière scène. La princesse apparaît.

Enfin, je l'ai sauvé, je vais pouvoir en finir avec tout ça ! Elle me parle ! Elle est là, juste là ! Mais soudain, je n'en crois pas mes yeux. Elle me dit que.... elle... non.... me dit que.... le bracelet... Arthur, non.... je ne l'ai pas.... et je dois revenir lorsque je serai en possession du Bracelet pour pouvoir enfin la délivrer. Non. NOON. NOOOOOOOON !!!!! Je suis en caleçon, et cette connasse me dit ça !!! Espèce de CONNE !! T'aurais pas pu me le dire plus tôt !!! Et comment on le récupère ce putain de bracelet de merde ?!! Oh, alors attend, le jeu à la réponse à cette question. Sa réponse est implacable : te replacer au tout début du tout premier niveau, dans un niveau de difficulté supérieur, au cas on trouve ça un peu trop facile. Refait tout, oui, et dans un coffre tu trouveras bien le bracelet, et tu pourras enfin sauver la princesse. ..... ..................... .......................... ..................... WHHHHHHHHOUUUUAAAAAAGHGRRRRRRRRRRRRRRRRRHHHHHH !!!!!!! Ding Dong, c'est les voisins, tout va bien là-dedans ? Papi ? Papi ? Vous m'entendez ? Ouiiiiii, apportez-moi des boîtes de maïs, de l'eau, mais surtout, n'oubliez pas de dire à ma femme de changer mon seau, car je pense que je suis repartit pour un bon bout de temps.

preview

Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

514 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

1.289.494 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre

Article publié le jeudi 18 septembre 2014 à 21:26

Par : Culturemania

cover
views
2654
likes
2
comments

C'est la rentrée ! Dimanche soir, détresse, dernière météo avant les bancs des salles de travail. Bon, on va pas se formaliser, on est pas si malheureux que ça, surtout en cette période. Travailler n'est peut-être pas gai. Mais ne pas travailler serait encore pire. Et notre vie, c'est franchement de la rigolade. Et je vais vous le prouver avec ce petit jeu du PSN, à 14,90 € découvert par l'émission Chez Marcus. Le tra...

Lire la suite...

Watch Dogs

Article publié le samedi 01 novembre 2014 à 22:03

Par : Culturemania

cover
views
1741
likes
0
comments

Je voulais vraiment pas en arriver là. C'est à dire que j'ai incroyablement essayé de garder ma bonne foi, ma patience, ma bonne volonté. Mais le vrai sentiment qui dépassait tous les autres était caché sous cette petite question : pourquoi un jeu n'amuse pas ? Et elle est vraiment grave je trouve cette question. Ce serait comme de dire que le pain ne nourrit pas. Ou que le feu ne brûle pas. Alors j'ai quand même continué, attendu un maximum avant de venir donner mon petit avis...

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3751
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Rayman Legends

Article publié le vendredi 25 avril 2014 à 12:02

Par : Culturemania

cover
views
2372
likes
5
comments

J'avais joué au tout premier volet du personnage de Rayman, créé par Michel Ancel, un Français qui bosse au studio d'Ubisoft Montpellier, sur ma premier petite Playstation. C'était déjà magnifique de voir qu'il n'y avait pas que ce foutu Mario et son inertie bizarre comme référence des jeux de plateformes ! Aujourd'hui, on est bien loin des débuts du personnage sans membres. Accrochons-nous, et prenons-en plein la vue, Rayman Legends est sans exagérer, un jeu qui fou Mario et ses potes au placard, ferme à double to...

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3751
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Toki Tori

Article publié le samedi 26 avril 2014 à 14:48

Par : Culturemania

cover
views
1863
likes
0
comments

Loin des gros block-busters, il y a parfois des petites pépites qui traînent et qui ne se font pas forcément remarquer. Je ne connaissais pas Toki Tori et je l’ai découvert sur le net par son deuxième épisode, mais c’est au premier que je me suis attelé. Vous aimez les poussins, les cubes, les ponts, la téléportation, les fantômes et vous feriez n’importe quoi pour sauver des œufs ? Alors bienvenue dans Toki Tori !

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3751
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Playstation

Article publié le jeudi 01 décembre 2016 à 19:37

Par : Remix42

cover
views
3751
likes
72
comments

J'ai toujours dit que la décennie 90's était exceptionnelle en terme de culture. La musique, le cinéma et la littérature brillaient. Mais un quatrième facteur allait se ranger du côté des trois premiers : le numérique. Dans cette catégorie, Sega, Nintendo et Sony apportaient leurs touches personnelles via les consoles de salon. Dès 1994, la troisième marque proposait une console prénommée "Playstation" qui allait bouleverser tous les codes des jeux vidéo.

Lire la suite...

Uncharted 4 : A Thief's End

Article publié le jeudi 07 avril 2016 à 19:28

Par : Culturemania

cover
views
1906
likes
8
comments

Je n'ai pas l'habitude de parler de choses que je ne connais pas mais là, ça s'impose. Et puis j'ai joué aux 3 premiers épisodes avant donc je ne suis pas non plus étranger à tout ça. C'est la dernière vidéo de démo qui m'a poussé à venir baragouiner ici sur le quatrième volet de la saga des Uncharted. Mais je ne vais pas raconter grand chose, simplement profiter de l'article pour partager quelques images et surtout la dite vidéo.

Lire la suite...

A Story About My Uncle

Article publié le lundi 07 juillet 2014 à 21:38

Par : Culturemania

cover
views
1722
likes
1
comments

Je ne pouvais pas camper sur un échec. Après la déception totale vécue sur Among the Sleep, je décide de contrecarrer le sort en me lançant dans une nouvelle aventure, celle du jeu A Story About My Uncle. Un jeu totalement différent, qui se prête très bien au speed run et où le but est de manier son grappin et sa combinaison intergalactique comme un chef. Allez, prions pour que celui-ci soit bon.

Lire la suite...

A Blind legend

Article publié le samedi 10 octobre 2015 à 11:21

Par : Sowilo

cover
views
1339
likes
5
comments

Après une campagne de financement participatif sur Ulule, puis le ralliement de Radio France au projet, voici finalement un jeu mobile à la fois très simple, et très particulier. Il s’agit d’un jeu d'aventure-action, sans image !

Lire la suite...

Uncharted 4 : A Thief's End

Article publié le jeudi 07 avril 2016 à 19:28

Par : Culturemania

cover
views
1906
likes
8
comments

Je n'ai pas l'habitude de parler de choses que je ne connais pas mais là, ça s'impose. Et puis j'ai joué aux 3 premiers épisodes avant donc je ne suis pas non plus étranger à tout ça. C'est la dernière vidéo de démo qui m'a poussé à venir baragouiner ici sur le quatrième volet de la saga des Uncharted. Mais je ne vais pas raconter grand chose, simplement profiter de l'article pour partager quelques images et surtout la dite vidéo.

Lire la suite...

Metal Gear Solid : Ground Zeroes

Article publié le dimanche 28 décembre 2014 à 16:08

Par : Culturemania

cover
views
2327
likes
1
comments

Noël est passé, et avec ce temps pourri et ce froid infernal, aller dehors signifie chopper une gastro. Alors que de mieux qu'un bon jeu vidéo, installé au chaud dans son canapé avec un bon gros plaid M&M's tellement doux que jamais je ne le laverai ? Alors pour 20 euros, je me suis acheté ce qui est plus une démo qu'un jeu complet. Cet épisode est en quelques sortes le prologue de Metal Gear Solid V: The Phantom Pain. Prêt à jouer ? Oui, enfin pas tout suite, et voyons pourquoi.

Lire la suite...

Popcorn Garage

Article publié le mercredi 14 octobre 2015 à 23:08

Par : Culturemania

cover
views
1634
likes
2
comments

Tu as joué à Popcorn Garage ? Voilà comment tout a commencé, une simple question. De là, c'est toute une histoire. Evidemment, je suis allé voir de quoi il s'agissait et évidemment ce garage a retenu toute mon attention au détriment des choses sérieuses et importantes que j'étais en train de faire. Mais dis donc, y'a quoi dans ce garage, du pop corn ? Mais ferme-là et ouvre plutôt le rideau pour découvrir ce qui se cache à l'intérieur. Marcel, en route !

Lire la suite...

Cookie Clicker

Article publié le vendredi 01 avril 2016 à 23:06

Par : Culturemania

cover
views
1348
likes
2
comments

Hier, j'étais tranquillement écroulé devant la télévision. J'étais fin prêt à faire tout mon possible pour ne rien faire. Je suis devenu très bon à cela. Est-ce que je me faisais chier pour autant ? Absolument pas pauvres diables, depuis quand ne rien faire est synonyme d'ennui ? Ça, c'est ce qu'on a voulu nous faire croire depuis tout petit, alors que ne rien faire est purement merveilleux. L'autre idée qui a été ...

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.