cover

L'entrevue

Article écrit par Esteban le vendredi 27 juin 2014 à 23:38
0 personne a aiméAdd Like
Un psychologue, et pas un psychiatre attention, et sa patiente. Elle voit des choses. Elle a des relations particulières et des hallucinations visuelles. Lui, il a vu quelque chose, avant de la rencontrer. Quelque chose dans le ciel, qui avait la forme d'un triangle parfait. Laissons place à la rencontre du médecin et de son patient.


Scénariste/Dessinateur : Manuele Fior

Edition : Futuropolis

C'est l'histoire d'un mec, Raniero, psychologue dans une ville Italienne dans un futur où les voitures sont téléguidées. La BD s'ouvre sur un trajet en voiture justement. Il est tard, il Raniero parle par téléphone avec son pote et collègue Valter, un chirurgien qui subit le chantage d'une petite nénette avec qui il a eu une aventure. Mais là n'est pas la question. La question arrive au moment où Raniero flanque sa bagnole dans le fossé. Rassurez-vous, il ne va pas trop mal, et crapahute alors dans les fourrés pour regagner la route, mais à ce moment-là, il aperçoit une forme triangulaire dans le ciel. Il est seul, dans le noir, et une lumière, sorte de morceau de triforce venant des puissances inconnues de l'univers, flotte au-dessus de lui à travers les nuages. De retour en ville avec la plus belle des minerves, il retrouve son collègue et va devoir rencontrer une nouvelle patiente, Dora, qui en plus d'appartenir à la nouvelle convention, dit avoir des visions, et notamment des visions de choses extraterrestres.

Vous croyez à l'existence de civilisations extraterrestres ? Si je vous disais que je suis en contact avec eux ?
preview

Et si Dora n'était ni folle, ni menteuse, ni rien ? Ce serait bien le bazar pour la race humaine que nous sommes. Dora et Raniero alors vont commencer à se trouver des points communs et à se rencontrer à l'extérieur des rendez-vous médicaux. En parallèle, ce pauvre Raniero doit gérer le départ de sa femme qui préfère retourner vivre seule dans un petit appartement du centre ville. Le délire va peu à peu gagner Raniero, qui semble pourtant une personne solide et robuste, pas le genre de mec à croire que ce qui se passe dans X-Files est bel est bien réel. Et pourtant. En plus du bouleversement social ou le modèle de couple unique n'a plus sa place et parait archaïque, la BD va se terminer sur des faits assumés, pour une fois, et pas sur une vague explication psychologique de manipulation mentale pour effacer les petits hommes gris (révélation, ils ne sont pas verts, ils ne l'ont jamais été). Ah ça fait du bien quand les choses fofolles arrivent pour de vrai ! Un peu comme lorsque Tolkien a cru voir des arbres marcher pour la première fois, mais qu'il s'agissait en fait de gens portant des branches. Non d'un diable qu'il s'est dit, faisons marcher les arbres !

Article écrit par Esteban le vendredi 27 juin 2014 à 23:38

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Les intrus

Cornélius a encore frappé ! Je ne connaissais pas du tout Adrian Tomine, un américain issu d'une famille qui vient du pays du soleil levant. Nous sommes vraiment des âmes malsaines, car le fait de lire ou de voir des gens dans des situations merdiques a tendance à nous faire jubiler. C'est le cas de ces six histoires de gens moyens à qui il arrive des choses moyennes. Et puis avouez qu'un mec qui dessine un Denny's sur la couverture de sa BD mérite qu'on s'intéresse à lui non ?

cover

Locke and Key volume 6

Bon on arrête de déconner maintenant. Alpha & Omega, tout est là. La fin est imminente, le livre noir est entre nos mains. On ouvre les premières pages, et on ne veut pas se dire qu'on tournera bientôt les dernières. Adieu la famille Locke, adieu les clefs, adieu la maison KeyHouse, adieu Lovecraft. Oh oh oh, pas si vite, on va pas se mettre à chialer tout de suite, c'est pas encore terminé. Il va encore se passer des tas de choses. Le Boogeyman existe, et je vais te faire rencontrer ce vieux salopard.

cover

Les aventures de Tintin : l'Oreille cassée

Il y a deux choses dans la vie qui me font hurler de rire systématiquement : les gens qui s'étouffent et ceux qui, sourds comme des pots, ne comprennent rien de ce qu'on leur dit. C'est donc sans surprise pour moi, que le plus grand comique de tous les temps est bien entendu le professeur Tournesol. J'espère que le jeu de mot de la phrase précédente ne vous a pas échappé. Je suis donc en ce moment en train de me re-procurer la collection des aventures de Tintin, le plus ancien no-life du monde.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !