cover

L'histoire du corbac aux baskets

Article écrit par Culturemania le lundi 02 mars 2015 à 12:24
0 personne a aiméAdd Like
Encore un truc farfelu vous allez me dire. Rien qu'a voir la couverture, on se demande déjà ce qu'on va lire. Un corbeau géant avec des baskets blanches, et un drôle de bonhomme avec un entonnoir renversé sur la tête. Qui est ce bonhomme ? Quelqu'un d'encore plus farfelu ? Un zouave ? Et pourquoi il porte un gros bouquin et un gros stylo plume ? Ah non ne me dit pas que ce type est un psychiatre ? Allongez-vous s'il vous plait, le divan est ici. Vous allez voir, tout va vous revenir.


Scénario : Fred

Dessins : Fred

Editions : Dargaud

L'histoire, elle est simple. Un matin maudit, Armand se réveille chez lui et se rend compte qu'il est devenu un corbeau. Des plumes noires, un bec et tout le bazar. Cette histoire, il va la raconter depuis le divan d'un psy qui semble complètement frappé. Quel psy ne l'est pas ? mais celui-là défie les lois de la gravité. Déjà, il note tout ce que le patient raconte. Il fait une fixation sur le prix de l'encre et son bureau est un bordel pas possible. Le truc troublant, c'est que lorsqu'Armand lui demande de le regarder et de lui dire ce qu'il trouve de bizarre, le psy lui répond : "oui, vous portez des baskets". Et le corbeau, tu le vois ou pas putain ! Alors on se demande direct si Armand s'est vraiment transformé en corbeau ou si tout ça est dans sa tête. Et bien sûr, le meilleur moyen de démystifier est de s'allonger. Je ne sais même plus pourquoi je suis venu vous voir. Ce n'est pas grave mon ami, installez-vous sur le divan, ça va vous revenir, ça revient toujours. Dieu que ce siège est inconfortable. Parle, vie, parle. mais garde un peu d'encre car le chèque pour moi sera à la sortie.

preview


preview

Armand revient donc au moment de son réveil et de son arrivée au travail. Encore en retard Monsieur Corbackobasket ! (c'est son nom, sisi). C'est comme ça que son petit chef merdique l'accueille, sans jamais vraiment reconnaître qu'il est effectivement devenu un corbeau. En est-il vraiment un ? Peu importe, il se fait virer et se dirige vers l'endroit le plus logique lorsqu'il nous arrive ce genre de chose : l'ANPE (ce truc qui existait avant Pôle Emploi et qui était l'institution pour l'emploi qui s'efforçait à avoir cette incapacité à te retrouver un emploi). Là, il trouve un poste de Majordome dans une famille ultra-riche. Mais lors d'une réception pour les 10 ans du mioche de la famille qui a en fait 40 ans mais qui fête ses 10 ans depuis 30 ans, des personnages loufoques vont débouler, mais le pire d'entre eux sera le psychiatre lui-même avec son entonnoir sur la tête. Attend attend, comment diable peut-il être là et faire partie de cette histoire qui est arrivée à Armand avant même qu'il le rencontre ? Ah ah on perd les pédales on dirait ! Tout ceci est insensé mon bon monsieur ! Mais alors, si ceci est insensé, est-ce que toute cette histoire serait une folie ? Oh sacre Diable je ne peux le croire ! Et mes plumes, elles foutent le camp ??? Et les gens sont maintenant des corbeaux ??? Et pour moi c'est terminé !!?! Je crois qu'il est grand temps d'aller voir le psychiatre non ? Encore ? Oui. J'espère qu'il aura toujours son entonnoir sur la tête et que son corps ne sera pas de plumes recouvert. Doucement ! J'écris pas aussi vite, et tu te rends pas compte du prix de l'encre ! Et n'oublie pas d'en garder un peu pour la note finale d'accord ?

Allez c'était super chouette, on accroche à la folie de l'histoire et des dessins ou pas. Pour ceux qui n'ont pas aimé, je leur propose de boire une demi-bouteille de Martini blanc et de recommencer, vous verrez que vous allez aimer. Ça fourmille de détails, c'est l'extase de l’œil qui fouine le bureau du psy ou les salles pleines d'ornements de la famille où Armand finit Majordome.
En bonus un dessin à l'encre de Chine modestement fait par moi.

preview
Article écrit par Culturemania le lundi 02 mars 2015 à 12:24

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

L'été de Luca

Alors là, ça n'arrive pas souvent mais voilà un titre qui m'a paru très étrange. L'été de Luca, aussitôt intrigué, aussitôt acheté, aussitôt lu. A la boutique, l'histoire qui paraissait toute simple promettait une lecture intéressante à la façon d'un Paul ou d'un Sixteen Kennedy Express. Il y a trente minutes je tournais la première page.

cover

Est-ce qu'on pourrait parler d'autre chose ?

En ces temps où tout semble merdique, il nous reste encore les bonnes surprises de librairie. Parfois achetées au hasard, parfois fruits d'un long calcul prémédité, les voilà dans nos mains et celles de nos potes qu'on a saoulé trop longtemps avec ces bonnes lectures. La chance que j'ai, c'est en plus de pouvoir vous saouler même ici sur Internet, lieux où nous passons tous trop d'heures chaque jour. Mais c'est peut-être aussi pour nous rassurer, pour nous dire que si un jour on aura tout perdu, on pourra se dire qu'il nous restera ça.

cover

Paul a un travail d'été

Ça faisait longtemps et je suis sûr que ça vous a manqué. Mais ça y est, c'est le retour de l'ami Paul sur Culturemania ! Et comme à chaque fois que l'on ouvre un bouquin de Michel Rabagliati, c'est une véritable petite fête qui s'organise. Les gens rient, chantent, dansent, pleurent et la vie coule à flot. Cette fois, Paul s'improvise animateur dans un camp de vacances en pleine nature. La forêt, le réchaud, la tente, les serpents, les mioches qui hurlent : au top mon Paulo !

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !