cover

Les carnets de Cerise : Le zoo pétrifié

Article écrit par Culturemania le lundi 26 décembre 2016 à 21:37
likeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikes
18 personne(s) ont aiméAdd Like
Et la lumière fut ! Encore une sacrée découverte ! Ça fait longtemps que je n'ai par parlé de BD ici, mais j'ai de bonnes raisons, comme celle de m'être lancé dans la lecture des intégrales de Game of Thrones. Mais là n'est pas la question. Les carnets de Cerise fait d'abord penser à Lou : ça commence pareil, avec un journal intime et une mioche de dix ans et demi : Cerise. Mais ce que je prenais pour une petite BD sympathique et enfantine va se révéler de par son dessin et une histoire d'une telle surprise qu'on en reste bouche bée, pantois et le cul par terre.


Scénario : Joris Chamblain

Dessins / Couleur : Aurélie Neyret

Editions : Soleil Productions

Alors déjà, quand on ouvre cette BD, on réalise que les dessins sont absolument superbes. On pourrait tout simplement se passer des bulles et de l'histoire pour s'émerveiller toute la journée devant certaines cases, notamment les premières du village ou celle de la cabane dans les arbres qui m'a fait bloquer bien 5 minutes. D'ailleurs, petit message à celle qui en est la source si elle passe par ici : Aurélie, si tu vends tes planches, je voudrais bien t'en prendre. Bon allez, passons... mais non ! C'est crucial ! Page 15 les enfants, page 15 se trouve la cabane dans les arbres qu'on a tous rêvé d'avoir ! On la découvre en pleine forêt, après avoir quitté le village avec son vélo et s'être enfoncé dans les bois. J'ai dû rouvrir la BD qui est à mes côtés en ce moment même pour revoir ce dessin. Vous pourrez le découvrir plus bas. Bon allez, je vais quand même arrêter de faire le zouave et vous raconter un peu de quoi ça parle.

preview
Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois... ben moi, Cerise ! J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Ion truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes... En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux...

C'est l'histoire de Cerise, une morveuse de 10 ans et demi. Non c'est pas vrai, c'est pas une morveuse, au contraire. Elle vit avec sa mère qu'elle appelle Maman, ce qui me fait une belle jambe, et à qui elle cache parfois quelques secrets. Elle passe par exemple beaucoup de temps à discuter avec Annabelle Desjardins, une romancière qui vit seule au village. Il faut dire que Cerise veut faire des mots son métier lorsqu'elle sera grande. Elle a deux copines, Lina et Erica avec qui elle va vivre cette aventure.
Tous ces personnages sont présentés depuis l'intérieur de son journal intime avec des photos, dessins, rayures et épluchures de crayons et autres pastels. C'est là que j'ai beaucoup repensé à la BD Lou de Julien Need.

preview

Un jour, alors que les trois copines sont dans leur cabane dans les arbres, un vieux monsieur passe non loin de là tout recouvert de peinture. Que fait ce vieil homme à traverser les bois avec ses gros pots de peinture ? Que fait donc ce pauvre diable tout seul, et où va t-il comme ça ? Bizarre, effrayant. En tout cas, Cerise s'est bien mise en tête de suivre le vioque jusque dans sa tombe s'il le faut. Alors la voilà en pleine filature à travers les bois après l'avoir suffisamment espionné tel l’œil de Moscou. Elle et ses copines vont découvrir où va ce vieux moustachu avec ses pots de peinture. Et là, c'est la surprise. Car au bout de la forêt, derrière une immense falaise se cache... bon je spoil pas car c'est dans le titre de ce volume 1. Donc au bout de la forêt, derrière une immense falaise se cache... un ancien zoo à l'abandon !

Et voilà, c'est dans cet ancien zoo que va le vieux, mais pour quoi faire ? Que fait-il là, tout seul, dans cet endroit qui le pousse à trimbaler des pots de peinture à travers toute la forêt ? C'est précisément là toute la magie de cette BD et c'est précisément là que je vais m'arrêter. Je n'en revenais pas en le découvrant alors je vous laisse ce plaisir. C'est très très bien trouvé, très intelligent et surtout plein de poésie, ça change du journal TV de ces dix dernières années. Encore une fois, lisez cette BD, même si vous n'aimez pas lire, même si vous pensez qu'une BD n'est qu'un livre à images pour enfants et adultes demeurés. Allez, lisez ça, vraiment.
Il existe d'ailleurs 4 tomes et je pense que je vais aller lire le deuxième tout de suite.

preview
Article écrit par Culturemania le lundi 26 décembre 2016 à 21:37

Commentaires

Roh! j'étais tombée dessus et j'ai failli le prendre à Noël pour l'offrir à une petite de presque 10 ans justement! Mais comme je n'avais pas le temps de le lire, je l'ai pas pris... Zut de Zut! La prochaine fois, j'écoute mon instinct!

Ecrit par Nana Scleunrk le jeudi 05 janvier 2017 à 21:32

Oui, fonce, c'est superbe, autant le scénario que graphiquement. J'ai lu le 2e qui est très bon aussi. J'essaie de me procurer le 3e pour en refaire un article un de ces jours. Le Tome 5 est en préparation.

Ecrit par Vincent le samedi 04 février 2017 à 11:11

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Paul a un travail d'été

Ça faisait longtemps et je suis sûr que ça vous a manqué. Mais ça y est, c'est le retour de l'ami Paul sur Culturemania ! Et comme à chaque fois que l'on ouvre un bouquin de Michel Rabagliati, c'est une véritable petite fête qui s'organise. Les gens rient, chantent, dansent, pleurent et la vie coule à flot. Cette fois, Paul s'improvise animateur dans un camp de vacances en pleine nature. La forêt, le réchaud, la tente, les serpents, les mioches qui hurlent : au top mon Paulo !

cover

Mon ami Dahmer

Connaissez-vous Jeffrey Dahmer ? Si ce nom ne vous dit rien, peut-être avez-vous déjà entendu parler du cannibale de Milwaukee ? Si cela ne vous dit toujours rien, figurez-vous qu’il s’agit d’un grand nom de la scène des tueurs en série des Etats-Unis. Mon ami Dahmer n’est pas une énième biographie de ce cher monsieur, mais le témoignage de son parcours scolaire par un de ses camarades de classe, qui se trouve être l’auteur de cette BD : Derf Backderf.

cover

Les vieux Fourneaux : Celui qui part

Encore une avant première, c'est la saison ! Merci à Hélène de chez Dargaud de m'avoir offert la possibilité de venir vous parler quelques jours avant sa sortie des aventures des nos vieux débris préférés. Cette BD est le tome 3, et rien qu'à lire le titre, j'ai peur de ce qu'il va leur arriver. Ne me dites pas qu'ils en ont fait crever un ? Un seul moyen de le découvrir, se plonger pendant une bonne heure dans la vie de ces vieux croulants qui décidément ont passé leurs vies le poing tendu vers le ciel et le cœur tendu vers les cieux.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !