cover

Les Vieux Fourneaux : ceux qui restent

Article écrit par Culturemania le lundi 16 février 2015 à 12:17
likes
1 personne a aiméAdd Like
'Vous êtes inconséquents, rétrogrades, bigots, vous avez sacrifié la planète, affamé le tiers-monde. En quatre-vingts ans, vous avez fait disparaître la quasi-totalité des espèces vivantes, vous avez épuisé les ressources, bouffé tous les poissons ! Il y a cinquante milliards de poulets élevés en batterie chaque année dans le monde, et les gens crèvent de faim ! Historiquement, vous êtes la pire génération de l’histoire de l’humanité ! ' Tous les vieux sont-ils pourris ? Sophie a l'air de le penser, ou alors c'est une combinaison de ses hormones et de l'aventure dans laquelle elle s'est lancée avec ces trois petits vieux aux pantalons bien remontés.


Scénario : Wilfrid Lupano

Dessins : Paul Cauuet

Editions : Dargaud

C'est l'histoire d'Antoine, Emile et Pierrot. Pierrot, c'est le syndicaliste de l'infini, une sorte de vieil anarchiste qui vit dans un appartement plein d'affiches, de bouquins et de bordel. Ce matin, il va passer chercher Mimile à l'hospice car ils doivent aller voir si y'a de la gonzesse à l'enterrement de Lucette, la femme d'Antoine. Ils reviennent par cette occasion sur les lieux de leur vie de salariés au laboratoire Garan-Servier. Ces enculés qui ont détruit le paysage de leur enfance pour y construire leur connerie d'usine à drogues légales. Le paysage qu'ils avaient lorsqu'ils jouaient aux pirates est devenu un lotissement surmonté d'une colline avec à son somment l'infâme usine et des câbles électriques. C'est superbement montré, avec des cases qui dégradent vers un léger sépia pour symboliser le retour dans le temps où on les voit enfants. La nostalgie des vieilles années où les gamins enterraient leurs trésors dans la terre. Mais ces trois vieux fourneaux tournent toujours, et bientôt, les pantalons remontés jusqu'au milieu du ventre, vont se mettre à tourner à plein régime. D'ailleurs, c'est un mystère. Pourquoi les petits vieux remontent systématiquement leur pantalon si haut sur leur ventre ? Si quelqu'un a la réponse, je pourrai enfin mourir en paix.

- Tu comptes faire chier le monde encore longtemps ?
- Le plus longtemps possible, oui. Qu'est ce que tu veux faire d'autre ?
preview

Antoine doit passer chez le notaire suite à la mort de sa femme. Là, il doit y lire la dernière lettre qu'elle lui a laissé. Le fourneau chauffe, brûle et fini par exploser. Il va filer direct vers la Toscane où leur ancien patron finit ses jours. Dans sa dernière lettre, sa femme lui avoue son aventure avec lui. Mais c'en est trop, faut aller lui péter sa gueule.

Alarmés, les deux autres vieux schnocks vont tenter de le rattraper avant qu'il ne commette l'irréparable. Sophie, la petite fille d'Antoine enceinte jusqu'aux os va prendre le volant, et roulez jeunesse direction l'Italie. Faut rattraper ce vieux fou d'Antoine avant qu'il éparpille le vieux Garan-Servier façon puzzle. Sauf que le vieux patron est dans un hospice où il travaille son Alzheimer. Toute une épopée ! Et c'est vraiment drôle, j'ai dû m'esclaffer bien deux ou trois fois. Je vous raconte la troisième :
Pierrot court avec un fusil à la main. Il arrive devant un mur qu'il doit escalader. Il décide de jeter son fusil par dessus, et enjamber ensuite. Sauf qu'il entend un gros "Splash" et découvre dépité que sa vieille pétoire a atterri dans une flaque de boue. Comme il dit : "C'est pas Dieu possible d'être aussi con".

- La Toscane, ça va cinq minutes.
preview
Article écrit par Culturemania le lundi 16 février 2015 à 12:17

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Paul a un travail d'été

Ça faisait longtemps et je suis sûr que ça vous a manqué. Mais ça y est, c'est le retour de l'ami Paul sur Culturemania ! Et comme à chaque fois que l'on ouvre un bouquin de Michel Rabagliati, c'est une véritable petite fête qui s'organise. Les gens rient, chantent, dansent, pleurent et la vie coule à flot. Cette fois, Paul s'improvise animateur dans un camp de vacances en pleine nature. La forêt, le réchaud, la tente, les serpents, les mioches qui hurlent : au top mon Paulo !

cover

Ed The Happy Clown

Je me lance après avoir beaucoup hésité parce que je vois pas comment je vais pouvoir parler de ce bouquin. J'en suis environ à la moitié, au moment où ils ont repêché Ronald Reagan de l'entonnoir de merde qui se déverse dans la dimension X. Et maintenant je vais bien devoir justifier cette dernière phrase, qui est aussi absurde que celle prononcée par ma vieille voisine hier soir tard sur le palier : 'moi ce que disent les gens, parfois ça rentre par une tête et ça ressort par l'autre'.

cover

Pinocchia

Salut à vous chers croisés et abominables agents de la perversion française ! Ouvrez une bouteille de rouge, lancez un petit Metallica avant que je ne vous parle d'une BD qui parle de la perversion totale du héros d'un conte de fées moderne de la bonne littérature pour mioches. Tout le monde connait Pinocchio, mais connaissez-vous Pinocchia ? Non ? Alors suivez ma voix car on va parler tronc d'arbre, vieux crado et gros nibards.
Culturemania, intro 314 verset 2.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !