cover

Locke and Key

Article écrit par Culturemania le lundi 28 juillet 2014 à 22:37
0 personne a aiméAdd Like
C'est complètement à chaud que je viens vider mes mots sur une série de BD que je viens à peine d'attaquer. Je termine tout juste le volume 1 après l'avoir attaqué il y a une grosse heure, et je ne sais pas ce qui m'empêche de lire le volume 2 tout de suite, maintenant ! Une chose est sûre, ça va être addictif. En piste, nous faisons route vers la petite ville de LoveCraft dans le Massachusetts. Bienvenue dans la maison. Bienvenue à KeyHouse.


Scénariste : Joe Hill

Illustrateur : Gabriel Rodriguez

Bon c'est totalement addictif, totalement génial, et totalement sans surprise de découvrir que derrière le nom du scénariste JOE HILL se cache en fait le fils de Stephen King. Tout commence par une porte, avant, lorsque la famille Locke vivait dans la Mendocino Valley. Deux méchants garnements frappent à la porte, et sans qu'on sache trop pourquoi massacrent Rendell, le père de la famille Locke. L'enterrement est horrible car il laisse sa femme et ses trois enfants Tyler, Kinsey et le tout jeune Bode derrière lui. Le frère de Rendell se propose de leur offrir le gîte dans la maison familiale de KeyHouse, endroit où lui et Rendell ont passé leur enfance. Sam, le meurtrier est en lieu sûr dans une maison de correction, et traverser les États-Unis pour s'éloigner du lieu du meurtre de leur père fera le plus de bien aux enfants.

preview

Je me suis toujours dis que si je devenais un jour très riche, je me ferai reconstruire la maison des Addams. Si vous avez vu le vieux film de la Famille Addams, alors vous savez à quoi peut ressemble la maison de LoveCraft. Une maison géniale qu'on aimerait tous avoir par la découverte d'un héritage perdu. Alors estimez vous heureux car vous allez pouvoir pénétrer dans ses lieux. La maison est immense, toute en bois, et possède de nombreuses portes. Bode, le plus jeune enfant de la famille sera le premier à découvrir leurs secrets. Car c'est là la base de toute l'histoire. La maison possède un pouvoir. Celui de transformer les gens qui osent traverser certaines portes. Terrifiant. Car l'une des portes, par exemple, permet au détenteur de sa clef de mourir et laisser son corps d'un côté de la porte, pendant qu'il s'occupe à faire flotter son âme, au dessus de sa dépouille de l'autre côté de la porte. Mais lorsqu'il franchira la porte dans l'autre sens, alors l'âme rejoindra à nouveau son corps qui renaîtra de ses cendres ! Incroyable non ? Et c'est pas fini ! Car la maison possède bien des portes et bien des clefs ! En traverser certaines pourra vous faire vieillir, ou pourra vous faire devenir une femme si vous êtes un homme, et vice-versa.

Bode va surtout découvrir un esprit qui vit dans le puits un peu à l'écart de la maison. Il se matérialise d'abord par un écho, puis par une femme aux habits noirs qui n'a l'air qu'à moitié réelle. Pendant ce temps, Sam, le meurtrier du papa disparu s'évade et fait route vers Lovecraft, en laissant sur son chemin bon nombre de nouveaux cadavres. Il s'approche de la maison, encore et encore, toujours plus près, case après case, frayeur après frayeur, et on s'imagine être l'autre frère ou l'autre sœur de la famille Locke. Sam est ici, et la police locale n'y pourra pas grand-chose.

preview

On ferme le livre, et on emporte un peu de KeyHouse avec nous. Alors oui, on peut se dire qu'une BD ne peut pas vraiment faire peur. On ne va pas se mettre à sursauter à la vue d'un dessin qui nous prend par surprise. C'est évidement plus simple dans un film grâce à la musique. Mais si un roman peut vraiment foutre la trouille et vous faire vérifier tout votre appartement avant de vous endormir le soir, cette BD aura peut-être le même pouvoir sur moi, mais ça, je ne le saurais que quand les bruits de la ville auront disparus et quand l'obscurité sera totale. Peut-être je verrais alors sur le reflet d'une vitre une jeune fille en train d'écrire A L'AIDE avec son sang, ou peut-être vais-je découvrir avec horreur les chaussures d'un clown qui dépassent des rideaux qui séparent le couloir à mon salon, ou encore vais-je entendre l'eau couler dans ma salle de bain alors que je n'y suis pas. Oui, je crois que Locke&Key va réussir à faire tout ça.

Article écrit par Culturemania le lundi 28 juillet 2014 à 22:37

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Locke and Key volume 3

Toc toc toc ? Qui est là ? C'est le tome trois ! Ah bin évidement, je ne vais pas m'arrêter en si bon chemin. Si je n'ai pas encore réussi à vous donner envie de lire les Locke&Key, j'espère que ce sera le cas après ce troisième article sur la série. J'en lis un par jour, j'ai commencé la quatrième ce matin dans le métro, mais parlons d'abord du troisième et de sa noirceur grandissante. Joe Hill nous fait basculer du côté obscur de la maison de Lovecraft.

cover

Bagatelles

C'est un O.V.N.I. que j'ai eu entre les mains. Mulder serait encore une fois ravi. C'est aux éditions La Pastèque, merci à eux pour cette avant-première. La couverture est très sobre, ça inspire le mystère, le bizarre, le profond voire l'ésotérique. La quatrième de couverture annonce 12 histoires d'un génie humoristique. Je suis sorti de là hébété, complètement hébété. Avant de devoir m'y replonger. Voilà Pourquoi.

cover

Un printemps à Tchernobyl

C'était encore sous l'URSS. Le 26 avril 1986, la centrale Lénine connait un accident nucléaire, le premier en son genre. C'était pas très loin de chez nous, souvenez-vous ce fameux nuage radioactif qui n'a jamais pu passer les Alpes et qui a pourtant donné naissance à des brebis à trois pattes et à toute une génération de thyroïdes déréglées. Mais en avril 2008, Emmanuel Lepage décide de se rendre sur les lieux avec une petite équipe, provenant pour certains d'une association de dessin, pour dessiner 22 ans après le lieu de la catastrophe. Alors, les troncs des arbres sont toujours bleus et l'eau est fluorescente ? Et les poissons, ils ont trois yeux comme dans les Simpson ?

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !