cover

Ma révérence

Article écrit par Culturemania le lundi 28 avril 2014 à 21:51
0 personne a aiméAdd Like
La zone. Il a ce qu'il s'est passé avant, et il y a surtout ce qu'il va se passer après. Vincent et son pote Gaby Rocket vont se payer à leur manière leur ticket vers la liberté. L'un sait exactement où il va, l'autre pas. Mais Bernard, leur voisin de bistrot, va offrir sans le savoir le moyen à ces deux lascars de tirer leur révérence. Mais peut-être pas de la façon qu'ils avaient prévu.


Scénario : Wilfrid Lupano

Dessin : Rodguen

Edition: Delcourt

preview

Tout commence avec Vincent, un mec plutôt perdu, ou plutôt qui a l'air d'avoir perdu pas mal de choses en route. Et sa route à commencé au Sénégal, avec la rencontre de Rana et de la plage de Kayar. Rencontrée dans un bar, il a vécu un temps là-bas mais il est finalement contrait de revenir en France à vivre un temps chez ses parents, ce qui sera l'occasion pour nous de faire connaissance avec le racisme de son père et la blanquette de sa mère. Mais Vincent doit retrouver son indépendance pour faire naître ses plans pour le futur. Il a un pote, Gaby, un rockeur resté bloqué à la fin des années 70, genre de type qui ne quitterai jamais ses Santiags. Il boit, peut être violent, mais à la fois, on l'aime bien, même si on sent qu'en sa présence, une situation peut dégénérer à chaque instant. C'est pourtant avec lui que Vincent décide de faire son coup pour aller retrouver au Sénégal retrouver Rana.

"Depuis maintenant un mois, je bois mon café tous les matins à la brasserie des Sports, à côté de Bernard. Il est convoyeur de fonds… Bernard, c’est mon ticket pour les tropiques"

Et c'est précisément là que Bernard entre en jeu. Bernard est un convoyeur de fond fatigué, qui s'est déjà fait attaqué en service, et qui reprend tout juste le boulot après un moment d'arrêt pour raisons psychologiques. Et Bernard a un fils. Et pour Vincent, voilà la clef du plan. Car comment arrêter un camion plein de convoyeurs au beau milieu d'une route de campagne en étant sûr, d'une, qu'ils s'arrêtent sans nous foncer dessus pour nous réduire en une bouillit que les renards et les chiens errant viendront lécher, et de deux, qu'ils nous laissent repartir avec le fameux camion sans opposer la moindre résistance ? Et bien Vincent a la solution : mettez l'enfant de l'un de ces braves convoyeurs sur la route avec un flingue sur la tempe et une pancarte autour du coup qui affiche les mots magiques, et le tour est joué. Mais évidement, rien de tout ça ne va arriver. Et c'est la nature et l'histoire du fils de ce cher Bernard qui va tout changer et foutre en l'air les pièces du puzzle du braquage d'un camion de convoyeurs de fonds, qu'ils croyaient pourtant avoir si bien assemblées.

Si vous voulez voir d'autres dessins de Rodguen, voilà son site avec pas mal de croquis :
Article écrit par Culturemania le lundi 28 avril 2014 à 21:51

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Le Combat Ordinaire

Encore une merveille tombée du monde de la bande dessinée. Le Combat Ordinaire est l’histoire de Marco, un mec qui va devenir notre pote au fil des pages. Ces 4 albums sont maintenant vendus sous la forme d’une intégrale alors c’est parfaitement le moment de découvrir cette aventure. Marco en chie avec la vie et la vie en chie avec Marco et ce n’est pas peu dire.

cover

Les mauvaises gens

Après avoir parlé de son autre BD Rural, Etienne Davodeau nous plonge dans sa région des Mauges, à une époque où beaucoup de choses étaient à faire concernant le travail des ouvriers en France. Il va à la rencontre d’un couple, Marie-Jo et Maurice pour enquêter sur les raisons qui a fait d’eux des militants sur plusieurs fronts. On est dans les années 50, et le livre va nous amener jusqu’en 1981, l’élection de François Mitterrand.

cover

L'été de Luca

Alors là, ça n'arrive pas souvent mais voilà un titre qui m'a paru très étrange. L'été de Luca, aussitôt intrigué, aussitôt acheté, aussitôt lu. A la boutique, l'histoire qui paraissait toute simple promettait une lecture intéressante à la façon d'un Paul ou d'un Sixteen Kennedy Express. Il y a trente minutes je tournais la première page.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !