cover

Mattéo - Deuxième époque

Article écrit par Culturemania le dimanche 25 janvier 2015 à 19:53
0 personne a aiméAdd Like
On continue avec l'histoire de Mattéo, fils d'anarchiste Espagnol qui se planque dans son pays d'origine pour fuir la police Française après sa désertion. Mais ce qu'il a bien fait. Il fait donc le zouave de temps en temps derrière les Pyrénées, mais cette fois-ci, c'est du sérieux : lors d'une visite à sa mère, il lui annonce qu'il va partir à Pétrograd avec Gervasio, un ancien ami de son père. Là-haut, la révolution est en marche, tout est à faire, et l'imagination future créera le nouvel espoir du monde à venir.


Scénario, dessins : Gibrat, Jean-Pierre

Editions : Futuropolis

Alors Pétrograd, c'est le nom qu'avait Léningrad avant d'être renommée en 1924. Léningrad, c'est le nom qu'avait St-Petersbourg avant d'être renommée en 1991. Les bases sont faites. Mattéo pensait pouvoir emmener Juliette avec lui. Il aura beau l'attendre pendant 24 heures, la fifille qui s'embourgeoise ne pointera pas le bout de son nez. Tu sais quand on a goûté au confort... A Pétrograd, ville où tous se les gèlent, il rencontrera Léa, une révolutionnaire convaincue qui ne fait pas dans la dentelle. Son principe : tu me suis, ou j't'emmerde. C'est la grosse guerre civile dans la ville entre les blancs, les rouges, les bolcheviks, les flics et toutes les idéologies possibles. Mattéo se retrouve au milieu de tout ça, avec comme seul arme son appareil photo qui fera de lui le photographe témoignant des horreurs des uns et des autres.

"Les balles, elles font leur boulot... Le pourquoi, elles s'en foutent, le comment, tout droit dans les viandes... voilà tout, ça fait réfléchir"
preview

Alors c'est un peu confus, et on sait plus trop qui sont les gentils, qui sont les méchants. Chacun veut défendre ses idées, et si c'est bordélique pendant quelques pages, ça doit refléter le même bordel de la réalité. C'est peut-être aussi dû à mes faibles connaissances de cette période dans le contexte Russe.
Evidemment, dans un merdier pareil, il fallait bien qu'il arrive malheur à ce brave Gervasio. Envoyé par Léa en mission à Paris, Matteo promet de revenir chargé de médicaments. Il y retrouvera Amélie, l'infirmière qui l'avait soigné pendant la première époque. Sauf qu'entre temps... ah non, je ne peux pas le dire. Tout ce que je peux rajouter, c'est qu'il prendra un train pour quitter Paris et aller dans un endroit qu'il connait très bien. On pensera alors que la boucle est bouclée. Mais comment son choix final peut nous laisser penser qu'il existe une suite ? Et pourtant cette suite existe, dans la troisième époque, en août 1936.

Quel avantage cette fois que de voir Paris aussi bien dessiné. Ci-dessous un pleine-page de la Gare du Nord :
preview
Article écrit par Culturemania le dimanche 25 janvier 2015 à 19:53

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Les carnets de Cerise : Le zoo pétrifié

Et la lumière fut ! Encore une sacrée découverte ! Ça fait longtemps que je n'ai par parlé de BD ici, mais j'ai de bonnes raisons, comme celle de m'être lancé dans la lecture des intégrales de Game of Thrones. Mais là n'est pas la question. Les carnets de Cerise fait d'abord penser à Lou : ça commence pareil, avec un journal intime et une mioche de dix ans et demi : Cerise. Mais ce que je prenais pour une petite BD sympathique et enfantine va se révéler de par son dessin et une histoire d'une telle surprise qu'on en reste bouche bée, pantois et le cul par terre.

cover

Lou T1 - Journal Infime

Il fallait bien que j'attende que le film sorte au cinéma pour parler de cette série de BD signée Julien Neel. Être à la page de l'actualité ne fait jamais de mal, surtout quand on parle de livre. Oui, c'est bien un jeu de mots dans la phrase précédente. C'est peut-être l'écoute du dernier Lady Gaga qui m'a provoqué cette envie. En tout cas, Voici le Tome 1 de cette série de 6 et bientôt 7 tomes. Alors qui est cette fameuse Lou ? Qui sont ses amis, sa mère, son chat, son amoureux, son monde ? C'est tout de suite, et c'est sur Culturemania. Magnéto Serge !

cover

Les aventures de Tintin : l'Oreille cassée

Il y a deux choses dans la vie qui me font hurler de rire systématiquement : les gens qui s'étouffent et ceux qui, sourds comme des pots, ne comprennent rien de ce qu'on leur dit. C'est donc sans surprise pour moi, que le plus grand comique de tous les temps est bien entendu le professeur Tournesol. J'espère que le jeu de mot de la phrase précédente ne vous a pas échappé. Je suis donc en ce moment en train de me re-procurer la collection des aventures de Tintin, le plus ancien no-life du monde.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !