cover

Mon ami Dahmer

Article écrit par Culturemania le samedi 12 avril 2014 à 23:00
0 personne a aiméAdd Like
Connaissez-vous Jeffrey Dahmer ? Si ce nom ne vous dit rien, peut-être avez-vous déjà entendu parler du cannibale de Milwaukee ? Si cela ne vous dit toujours rien, figurez-vous qu’il s’agit d’un grand nom de la scène des tueurs en série des Etats-Unis. Mon ami Dahmer n’est pas une énième biographie de ce cher monsieur, mais le témoignage de son parcours scolaire par un de ses camarades de classe, qui se trouve être l’auteur de cette BD : Derf Backderf.


Auteur : Derf Backderf

Edition : Ça et Là

Titre original : My Friend Dahmer

preview

Si vous voulez en savoir plus sur monsieur Dahmer et ses ‘œuvres’, je vous conseille le très bon Livre noir des serial killers, de Stéphane Bourgoin. Il participe ici en nous offrant une préface qui annonce très sommairement les causes de tels comportements et d’un tel développement personnel. Mais ce n’est pas du tout ce cela dont il s’agit. Ici, on va suivre un bout de la scolarité de Dahmer à travers les yeux de ses camarades de classe. Tout se passe à Richfield, petite ville de l’Ohio, et tout débute par la découverte du passe-temps de Jeffrey, enfant solitaire qui capture des animaux et les stocke dans des bocaux pour étudier ce qu’il y a dedans. A l’école, tout le monde le trouve étrange, mais personne ne voit en lui une personne dangereuse. Il est plus grand que les autres, a une démarche nonchalante et s’amuse à pousser des cris ou à faire le débile pour amuser la galerie qui le prend pour un grand demeuré. Un des jeux de ses camarades est de l’amener dans les galeries marchandes pour lui faire simuler une crise d’épilepsie et partir ensuite en se bidonnant. Tout cela pourrait paraître simplement potache et bon enfant malgré les moqueries, mais on va vite comprendre que la vie de Dahmer est sur le point de basculer.

"Je n’ai jamais pu trouver une quelconque signification à ma vie et la prison n’y a rien changé. Mon existence a été insignifiante et la fin en est encore plus déprimante. Tout ça peut se résumer en quelques mots : malade, pathétique, misérable, un point c’est tout."

On voit sa vie de famille se décomposer pendant qu’il s’adonne à la bouteille, même pendant ses heures de lycée. Aucun professeur ne semble s’être vraiment inquiété, le prenant comme un simple ado un peu perdu.

"J’avais des amis normaux au lycée […] mais je n’ai jamais vraiment eu d’amis proches après."

Il y a un ou deux passages le mettant en scène qui sont à glacer le sang. Le premier est une partie de pêche avec un ami, je vous laisse le soin de la découvrir, et la deuxième nous empêche littéralement de tourner la page. Jeffrey, toujours dans son envie de découvrir ce qu’il se passe à l’intérieur des choses, attire avec un bout de viande le chien d’un voisin vers la forêt qui borde leurs maisons. Il se saisit d’une corde, attache le chien et sort son couteau. Il s'approche du chien. Le chien le regarde en remuant la queue. Jeffrey baisse les yeux sur lui.

preview

Le livre termine précisément au moment où débutent les meurtres. Il y a cette séquence hallucinante entre Dahmer, sa voiture, un cadavre dans des sacs poubelle et un policier. Tout aurait pu s’arrêter là, mais on sait que ce n’est que le début. Il deviendra l'un des pires tueurs en série de l’histoire des Etats-Unis et sera arrêté en 1991. Il sera condamné à cent cinquante-sept ans de prison et avouera dix-sept meurtres. Il mourra en 1994, battu à mort par un autre prisonnier.

"Depuis cette nuit-là dans l’Ohio, depuis cette impulsion nocturne, plus rien n’a été pareil. Ça vous marque à vie. Après cet événement, je me disais que j’allais essayer de vivre aussi normalement que possible et d’enterrer tout ça, mais ces choses-là ne restent pas enterrées."

Si vous voulez en savoir plus sur le personnage, voilà une très bonne interview (en anglais) de Dahmer et de son entourage :

Article écrit par Culturemania le samedi 12 avril 2014 à 23:00

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

La femme aux cartes postales

C'est tout récent, mais ça va nous faire replonger dans plusieurs événements du passé. Certains que l'on connait bien, d'autres que l'on connait moins et d'autres qui sont issus d'une histoire de famille jusqu'à maintenant inconnue. La couverture ne m'a pas inspiré confiance car j'ai une dent contre le jazz depuis bien longtemps. J'avais peur que ce livre soit le récit simple d'une fille de la campagne qui part à la grande ville réaliser son rêve : chanter dans un groupe de jazz. Alors c'est bien le cas, mais c'est en quelque sorte utilisé pour mettre un pied à l'étrier et rentrer dans une histoire bien plus complexe. Les USA, la France et le Canada seront notre décor. 2002 et 1957 seront les deux époques qui finiront par faire se rejoindre ce double récit.

cover

Les aventures de Tintin : Tintin au Congo

Voilà une BD qui est dans ma bibliothèque depuis bien longtemps. Je ne l'avais encore jamais lue ni même ouverte. J'avais peut-être trop peur de ce que j'allais y trouver. Au final, à part de l'encre et du papier, je ne pouvais pas y trouver grand chose de plus. Et bien si, car le miracle de l'esprit est de transformer l'encre et le papier en histoire. On sait que celle là va être bien chargée en négros et autres ya-bon-missié, mais il y a autre chose qui m'a paru presque plus ignoble. Si si, c'est possible !

cover

Rural !

Chronique d'une collision politique. Et c'est exactement ce que Rural va nous offrir. On va y découvrir un groupe de trois personnes décidées à changer de vie pour une agriculture saine, ainsi qu'un couple voisin venu retaper une vieille maison pour en faire leur petit coin de paradis. Mais à travers toute une année, on va réaliser que des forces supérieures sont à l'œuvre et qu'elles finissent souvent par gagner.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !