cover

Punk Rock et Mobile Homes

Article écrit par Culturemania le dimanche 13 avril 2014 à 20:16
0 personne a aiméAdd Like
Après 'Mon Ami Dahmer', Derf BackDerf nous offre ici une plongée dans le rock alternatif, underground du début des années 80. Alors que tout le monde s'extasie devant les Eagles et Ronald Reagan, il reste une poignée d'irréductibles qui savent encore reconnaître les bonnes choses. Le Baron, célébrité de la ville d'Akron, sais les reconnaitre. Place aux Clash, à Lou Reed ou aux Ramones et à toute une bande de déglingués qui s'en nourrissent, dans une ville devenue morte et où le seul endroit qui a survécu, The Bank, fait jouer les pionniers du mouvement punk-rock.


Auteur : Derf Backderf

Edition : Ça et Là

Titre Original : Punk Rock & Trailer Parks

Otto, alias le Baron, vit avec son grand-oncle dans un parc à mobil-home qu'il a lui-même fondé. Ce vieux débris à comme hobby de se promener en tondeuse à gazon à travers la ville. Pendant ce temps, son petit neveu, se faisant donc surnommer le Baron, enchaîne les plans foireux avec quelques copains. Il n’aime ni les lycéens, ni les pom-pom girl (à part une bien sûr qu’il va mater en se cachant dans des buissons). Un de ses passe-temps est d’enregistrer sur un magnétophone ses pets selon les situations, poésie musicale selon lui. L’autre de ses passe-temps est de fréquenter The Bank, une banque abandonnée transformée en boîte Punk ! Quelle merveilleuse échappatoire dans une ville dont le signe de vie après 21h se résume à deux pauvres paumés devant le dernier Sex Shop. Là, il va faire la connaissance d’une des serveuses, Ruby, qui connaissant sa notoriété va lui proposer un job d’été de gros bras dans son lieu de prédilection. Le rêve devient réalité pour ce fan de Tolkien. Enfin une mission digne du Baron ! Tout ça grâce à une rencontre avec les Ramones qui cherchaient à bouffer un hamburger pas trop crado ! Il montera aussi son propre groupe de Punk pour devenir une véritable célébrité locale. Mais l’été touchera à sa fin, et une décision devra être prise par le Baron : quitter Akron et son Ohio natal, ou rester dans sa terre du milieu.

"Il est clair qu’Ahkron ne se remettra pas de tels revers culturel !"

Quelle que soit sa décision, le Baron va nous manquer. Car pour nous lecteur, qu’il reste ou qu’il parte, le livre se terminera et on devra alors quitter des personnages tels que la sainte-ni-touche pro-catholique qui cache bien son jeu, la pom-pom girl Terry Workman et son frère à la gâchette facile, Ronnie et sa prise d’otage à coup de plastique dans l’cul pour une histoire de télévision, et surtout, le magnétophone à pets du grand Baron.

"Je ne vous dirai pas de ne pas pleurer, car toutes les larmes ne sont pas un mal."
Article écrit par Culturemania le dimanche 13 avril 2014 à 20:16

Commentaires

Hey je l'ai lu chez mon pote Culturemania ce bouquin :D C'est excellent !!

Ecrit par Sam le dimanche 22 janvier 2017 à 09:54

Oui !! Tous ceux de Derf Backderf sont excellents ! Je te conseille aussi Mon ami Dahmer.

Ecrit par Vincent le jeudi 26 janvier 2017 à 23:13

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Les intrus

Cornélius a encore frappé ! Je ne connaissais pas du tout Adrian Tomine, un américain issu d'une famille qui vient du pays du soleil levant. Nous sommes vraiment des âmes malsaines, car le fait de lire ou de voir des gens dans des situations merdiques a tendance à nous faire jubiler. C'est le cas de ces six histoires de gens moyens à qui il arrive des choses moyennes. Et puis avouez qu'un mec qui dessine un Denny's sur la couverture de sa BD mérite qu'on s'intéresse à lui non ?

cover

Walking Dead Tome 21 : Guerre Totale

Ça faisait longtemps ! La série TV qui reprend avec la saison 5, le tome 21 qui est sorti en octobre, le 22 qui devrait bientôt arriver, on va finir par ne plus s'y retrouver. Je ne suis pas bien sûr de me souvenir de la fin du tome 20, lu il y a bien trop longtemps. Voyons-voir si tout cela revient. Ce tome-là annonce la couleur avec son titre. Negan contre Rick, les morts-vivants au milieu, voyons ce que ça donne, mais à priori, ça va chier. Lucille ? Miam miam !

cover

Ed The Happy Clown

Je me lance après avoir beaucoup hésité parce que je vois pas comment je vais pouvoir parler de ce bouquin. J'en suis environ à la moitié, au moment où ils ont repêché Ronald Reagan de l'entonnoir de merde qui se déverse dans la dimension X. Et maintenant je vais bien devoir justifier cette dernière phrase, qui est aussi absurde que celle prononcée par ma vieille voisine hier soir tard sur le palier : 'moi ce que disent les gens, parfois ça rentre par une tête et ça ressort par l'autre'.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !