cover

Sixteen Kennedy Express

Article écrit par Esteban le vendredi 30 mai 2014 à 19:41
0 personne a aiméAdd Like
On est en 1968 aux Etats-Unis, dans un endroit que l'on aime qualifier de trou-du-cul du monde. Comme quoi, on en trouve dans chaque pays. Du blé, du blé, encore du blé, et bientôt un nouveau centre commercial. L'attraction donc. Mais pas seulement. Car dans cette petite bourgade passera le train qui contient la dépouille du sénateur Robert Kennedy qui vient de se faire assassiner. Mais finalement, on est encore bien loin du centre de l'histoire de Sixteen Kennedy Express.


Scénario : Aurélien Ducoudray

Dessins : Bastien Quignon

Edition : Sarbacane

preview

Rob est un jeune môme de cette bourgade qui va être traversée par ce fameux train. Mais Rob n'a pas de chance : l'été a peine commencé qu'il doit porter un plâtre au bras pour deux mois, c'est à dire toutes ses vacances ! Il est omnibulé par la famille Kennedy et use la tête de sa mère avec ses histoires. Alors que Nelly, une jeune voisine lui tourne autour, c'est avec Sixteen qu'il va vivre ses prochaines aventures. Outre les petites histoires qu'on peut vivre l'été lorsqu'on est à la campagne, c'est surtout le mystère de Bud et Spanky qui donne de l'intérêt à la lecture. Bud, c'est le simplet du village, bousillé par son périple au Vietnam, qui ne fait pas grand chose à part vivre chez sa mère à un âge déjà avancé. Et quand Bud est là, Spanky n'est jamais bien loin ! Spanky, c'est le chien de Bud. Et tous les deux déambulent bizarrement en proposant des bonbons. C'est donc le secret de Bud qui fait tout l'intérêt de cette histoire. Bud a t-il vraiment été au Vietnam ? Que fait Bud de sa vie ? Les deux mômes vont se retrouver à le suivre en prenant un bus de "nègres" où à cet époque, aucun blanc n'est censé pénétrer. Car oui, nous sommes en 1968, et toutes ces histoires n'étaient pas encore très claires dans tous les états. La double vie de Bud va alors tout expliquer. Tout est toujours plus compliqué, et plus mystérieux, et bien souvent, l'idiot du village n'est simplement pas celui qu'on croit.

"C'est sûrement un de ces ouvriers étrangers qui ont construit notre nouveau WalMart. Vivement qu'ils aient fini le chantier, qu'ils rentrent chez eux"
Article écrit par Esteban le vendredi 30 mai 2014 à 19:41

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Les aventures de Tintin : Tintin au Congo

Voilà une BD qui est dans ma bibliothèque depuis bien longtemps. Je ne l'avais encore jamais lue ni même ouverte. J'avais peut-être trop peur de ce que j'allais y trouver. Au final, à part de l'encre et du papier, je ne pouvais pas y trouver grand chose de plus. Et bien si, car le miracle de l'esprit est de transformer l'encre et le papier en histoire. On sait que celle là va être bien chargée en négros et autres ya-bon-missié, mais il y a autre chose qui m'a paru presque plus ignoble. Si si, c'est possible !

cover

Paul en appartement

Vous verrez que j'arriverai à tous vous convaincre d'avoir du Michel Rabagliati dans vos bibliothèques. Déjà, j'avais dû faire l'éloge de Paul à la pêche et croyez-moi quand je vous dis que je n'ai pas fini de vous saouler avec le père Rabagliati. Dans ce numéro qui n'est ni le plus gros et ni le plus long à lire, on va suivre Paul lors de son installation avec Lucie. Tabarnacle, j'suis cuit. Mais comme souvent, on va replonger dans le passé.

cover

Joker

En guise d'introduction, je ne ferai pas mieux que l'accroche du bouquin elle-même, alors je ne vais même pas essayer. La-voilà : tous les dimanches, depuis des années, trois cousins se retrouvent pour griller trois poissons et jouer aux cartes. Plus précisément, à une variante du "huit américain". Dans la version classique, celui qui pose un 8 peut échanger son jeu avec celui d'un adversaire. Herb, Jed et Hawk ont ajouté un paramètre : celui qui pose un joker peut échanger son jeu et sa vie entière jusqu'au dimanche suivant.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !