Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Essais

- De la Démocratie en Amérique -

Article rédigé par Culturemania le 11/02/2017 à 11:42

Informations

  • Date de sortie : Non renseignée
En voilà un bon bouquin d'intellos. Si j'ai eu envie de le lire, c'est en le découvrant en tant que livre de chevet de Michel Houellebecq dans le film "L'enlèvement de Michel Houellebecq". Et puis un bouquin qui parle de la construction d'une démocratie, surtout là-bas, ça file envie. Par contre c'est dense, ça fait bien 3 semaines que j'y suis dessus et je ne l'ai terminé que hier soir. Donc, faut s'accrocher pendant les plus de 500 pages que font ce livre.

Auteur : Alexis de Tocqueville

Edition : GF-Flammarion

Je ne suis pas du tout comment prendre la chose. Y'a tellement à dire et je ne peux pas résumer ici la construction des Etats-Unis, ou plutot de l'Union comme ils disaient. Alexis de Tocqueville est un français né en 1805 et le bouquin date de 1835. C'est un autre monde pour nous aujourd'hui. Tout commence par l'explication de l'arrivée des premiers Anglais sur le sol Américain. Les première colonnies de la Nouvelle-Angleterre et leur organisation en commune. Leur petit nombre le permettait, et tout fonctionnait parfaitement. Car de la par les communes, chacun se sentait impliqué dans le bien-être de celle-ci. Un tout nouveau territoire, pas d'ennemis, pas de violence et tous prennaient part aux décisions. Voilà, ça part de là.

Ensuite évidement, toutes ces communautés vont grossir en nombre et avoir tendance à vouloir aller exploquer ce nouveau monde. La formation des Etats va donner lieu à une toute nouvelle organisation extrêmement bien expliquée dans le livre même si c'est une partie qui prend bien deux-trois minutes par page si on veut arriver à suivre car parfois, c'est assez compliqué, surtout sur tout ce qui touche à la justice et à la représentation du peuple. Mais on y arrive, on pige le truc. Chaque état est indépendant mais dépend quand même d'une entité supérieure qui gère l'Union. Cette entité ne se mêle pas des affaires des états hormi pour les cas qui le nécessitent. Et tout se déroule à merveille car là encore, le petit nombre de gens et leur organisation démocratique permet à tous de se sentir impliqués et donc n'avoir qu'on but : que tout fonctionne au mieux. A cette époque, l'Union comptait à peine 12 millions de personnes. En France, nous étions déjà le tripls. La population de l'Union a ensuite triplé en trente ans. En 1900, ils étaient 76 millions. Aujourd'hui, 319 millions. Il y a une grosse partie sur la structure même des institututions comme le sénat ou la chambre des représentants mais là, ma mémoire ne pourra pas être très précise car la lecture de ces pages remonte déjà plus de 10 jours.

preview

Dans les dernière parties, Tocqueville parle de la co-existance des races sur les terres de l'Union. Il s'agit donc à l'époque des blancs catholiques, des indiens natifs et des nègres importés pour l'esclavage. Et là c'est très interessant car il explique la situation dans l'intéraction des blancs avec les indiens et ensuite celle avec les nègres. Je dis "nègre" car c'est comme ça qu'on disait au 19e siècle et c'est le mot employé dans le bouquin. Un truc génial (sauf pour les indiens) est qu'ils aient d'abbord été repoussés par les Anglais non pas par la force et les armes mais par... les animaux. Car des bestioles comme les bisons qui vivaient en plein centre de l'Amérique ont migré vers l'ouest de part l'activité dérangeante Anglaise. Les indiens qui n'étaient pas des cultvivateurs se sont retrouvés avec des terrains de chasse sans rien à chasser. Alors ils ont du suivre le mouvement. Bon et puis bien sûr en suite, se sont fait promettre des terres au-delà les Rocheuses où on leur foutrait la paix, mais on connait la suite, ils se sont fait encerclés, puis massacrés.

Pour les noirs, c'est tout l'histoire de l'esclavage qui est passées en revu et là déjà, on voit une immense différence entre les états du Nord et les états du Sud, différence qui existe toujours aujourd'hui. Les états du nord ayant aboli cette pratique avant ceux du sud, les esclaves libérés du nord ne savaient que faire de pas leur minorité, noyés au milieu de tous ces blancs qui leur ont été si supérieurs. Ne plus être esclave ne veut pas dire être égal en droit hein. Alors beaucoup ont été envoyé au sud. Le sud lui continuait celle pratique incroyable. Et un fait extraordinaire qui m'a fait comme une révélation en lisant ça dans le métro. Je vais essayer de l'expliquer au mieux :
Au nord, les employeurs donnaient donc un salaire à leurs employés. Le soir, ces employés rentraient chez eux et pourvoyaient à leur besoin. Au sud, les esclaves devaient être logés, nourris, soignés, entretenus. Leurs maître devaient aussi s'occuper de la bonne forme des bébés noirs qui deviendraient ensuite esclaves. Si bien que le coût du travail d'un esclave devenait plus élevé que celui d'un salarié libre ! Ce qui prouve (s'il y a besoin) d'une manière comptable à quel point cette pratique était fondamentalement mauvaise. Voilà le passage en question, extraordinaire page 461, et je terminerais sur ça :

L'ouvrier libre est payé, mais il fait plus vite que l'esclave, et la rapididé de l'exécution est un des grands éléments de l'économie. Le blanc vend ses secours, mais on ne les achète que quand ils sont utiles ; le noir n'a rien à réclamer pour prix de ses services, mais on est obligé de le nourrir en tout temps ; il faut le soutenir dans sa vieillesse comme dans son âge mûr, dans sa stérile enfance comme durant les années fécondes de sa jeunesse, pendant la maladie comme en santé. Ainsi, ce n'est qu'en payant qu'on obtient le travail de ces deux hommes : l'ouvrier libre reçoit un salaire ; l'esclave, une éducation, des aliments, des soins, des vetements, l'argent que dépense le maitre pour l'entretien de l'esclave s'écoule peu à peu en détail ; on l'aperçoit à peine : le salaire que l'on donne à l'ouvrier se livre d'un seul coup, et il semble n'enrichir que celui qui le reçoit ; mais en réalité, l'esclave a plus couté que l'homme libre, et ses travaux ont été moins productifs.
preview
Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

514 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

1.325.964 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

Le livre noir de l'agriculture : Comment on assassine nos paysans, notre santé et l'environnement

Article publié le dimanche 10 janvier 2016 à 17:21

Par : Culturemania

cover
views
1975
likes
6
comments

Voilà un livre que tout le monde devrait lire. S'il y a un truc qu'on a tous en commun, malgré tous les efforts que font certains pour pointer nos différences, c'est bien la bouffe. Certains n'ont pas cette chance, mais pour nous, c'est deux ou trois fois par jour. On s'assoit, on prend nos fourchettes, nos baguettes ou simplement nos doigts et on se régale de nos assiettes. Et si jusque-là on faisait ça de manière insouciante, les choses sont devenues tellemen...

Lire la suite...

Plaidoyer pour les animaux

Article publié le dimanche 11 septembre 2016 à 21:04

Par : Culturemania

cover
views
1577
likes
5
comments

Encore un bouquin qui je l'espère arrivera à élever le niveau de conscience comme on dit. Depuis que le sujet m'est arrivé, je me suis souvent demandé ce que je pouvais faire pour convaincre ce qui me semble être le bon sens le plus absolu. Finalement, la seule chose que j'ai à mon petit niveau c'est la conversation et puis la possibilité d''écrire un peu ici sur le sujet. Et puis à part quelques bornés qui résisteront avec les cafards à la catastrophe vers laquelle on fonce avec visiblement un volonté sans...

Lire la suite...

Faut-il manger les animaux ?

Article publié le samedi 26 mars 2016 à 10:57

Par : Culturemania

cover
views
1903
likes
6
comments

Le titre a le mérite d'être clair. La question ne peut pas se poser plus simplement. Mais je vous vois venir, bouffeurs de barbaque qui en ont plein le dos de ces cons de végétariens moralisateurs ! Quoi de plus pénible qu'un végétarien qui s'assoit à votre table avec la ferme intention de vous pourrir votre bonne entrecôte-frites ? C'est vrai qu'ils nous font chier hein ? Et bien ça tombe bien, car Jonathan Safran Foer ne se définit pas comme...

Lire la suite...

Le livre noir de l'agriculture : Comment on assassine nos paysans, notre santé et l'environnement

Article publié le dimanche 10 janvier 2016 à 17:21

Par : Culturemania

cover
views
1975
likes
6
comments

Voilà un livre que tout le monde devrait lire. S'il y a un truc qu'on a tous en commun, malgré tous les efforts que font certains pour pointer nos différences, c'est bien la bouffe. Certains n'ont pas cette chance, mais pour nous, c'est deux ou trois fois par jour. On s'assoit, on prend nos fourchettes, nos baguettes ou simplement nos doigts et on se régale de nos assiettes. Et si jusque-là on faisait ça de manière insouciante, les choses sont d...

Lire la suite...

H. P. Lovecraft. Contre le monde, contre la vie

Article publié le dimanche 27 septembre 2015 à 14:36

Par : Culturemania

cover
views
1573
likes
3
comments

Un livre de Michel Houellebecq qui parle de l'oeuvre et de la personne de Lovecraft avec une introduction de Stephen King, comment laisser ça dans le buffet ? Ni une ni deux, j'ai descendu ce bouquin comme un poivrot descendrait du coq au vin. J'ai appris beaucoup de choses et lu pas mal de trucs ignobles. De quoi faire encore de beau rêves en bavant sur mon oreiller et en repensant à l'univers et à la personne de Lovecraft, l'homme qui détestait son époque et qui aurait vomi la nôtre.

Lire la suite...

6 milliards d'Autres

Article publié le mardi 25 avril 2017 à 15:56

Par : Nana Scleurnk

cover
views
10633
likes
2
comments

Imagine qu’un inconnu te pose des questions sur ta manière de voir le monde. Qu’est-ce que la liberté pour toi ? Et l’amour ? Quel est le sens de la vie, et quel sens donnes-tu à la tienne ? C’est quoi le bonheur ? Que représente la nature pour toi ? L’argent ? Dieu ? Qu’y a-t-il après la mort ? Et si on posait les mêmes questions à ton ami ? Ton voisin de palier ? Cette personne dans la rue ? Dans un autre pays ? C’est le projet de Yann A...

Lire la suite...

H. P. Lovecraft. Contre le monde, contre la vie

Article publié le dimanche 27 septembre 2015 à 14:36

Par : Culturemania

cover
views
1573
likes
3
comments

Un livre de Michel Houellebecq qui parle de l'oeuvre et de la personne de Lovecraft avec une introduction de Stephen King, comment laisser ça dans le buffet ? Ni une ni deux, j'ai descendu ce bouquin comme un poivrot descendrait du coq au vin. J'ai appris beaucoup de choses et lu pas mal de trucs ignobles. De quoi faire encore de beau rêves en bavant sur mon oreiller et en repensant à l'univers et à la personne de Lovecraft, l'homme qui détestait son époque et qui aurait vomi la nôtre.

Lire la suite...

Le livre noir de l'agriculture : Comment on assassine nos paysans, notre santé et l'environnement

Article publié le dimanche 10 janvier 2016 à 17:21

Par : Culturemania

cover
views
1975
likes
6
comments

Voilà un livre que tout le monde devrait lire. S'il y a un truc qu'on a tous en commun, malgré tous les efforts que font certains pour pointer nos différences, c'est bien la bouffe. Certains n'ont pas cette chance, mais pour nous, c'est deux ou trois fois par jour. On s'assoit, on prend nos fourchettes, nos baguettes ou simplement nos doigts et on se régale de nos assiettes. Et si jusque-là on faisait ça de manière insouciante, les choses sont devenues...

Lire la suite...

H. P. Lovecraft. Contre le monde, contre la vie

Article publié le dimanche 27 septembre 2015 à 14:36

Par : Culturemania

cover
views
1573
likes
3
comments

Un livre de Michel Houellebecq qui parle de l'oeuvre et de la personne de Lovecraft avec une introduction de Stephen King, comment laisser ça dans le buffet ? Ni une ni deux, j'ai descendu ce bouquin comme un poivrot descendrait du coq au vin. J'ai appris beaucoup de choses et lu pas mal de trucs ignobles. De quoi faire encore de beau rêves en bavant sur mon oreiller et en repensant à l'univers et à la personne de Lovecraft, l'homme qui détestait son époque et qui aurait vomi la nôtre.

Lire la suite...

Voulons-nous vraiment des enfants forts et en bonne santé?

Article publié le lundi 14 mai 2018 à 21:25

Par : Nana Scleurnk

cover
views
221
likes
2
comments

Voilà un livre qu’il faut mettre entre toutes les mains, ou presque… Pourquoi ? Mais parce que dans ces 48 pages se trouve la question fondamentale que tout parent, tout professionnel, tout personnage politique devrait se poser.

Lire la suite...

Enseigner à Vivre

Article publié le mercredi 23 novembre 2016 à 11:45

Par : Nana Scleurnk

cover
views
1024
likes
2
comments

Aujourd’hui, les programmes éducatifs nationaux, tout comme l’éducation en général, ont une visée bien particulière : les élèves doivent avoir de bons résultats. Toujours plus, toujours meilleurs, toujours plus haut, plus efficaces dans l’étroit couloir de connaissances que des grands pontes sortis de nulle part ont choisi à leur place. A l’instar de notre s...

Lire la suite...

Plaidoyer pour les animaux

Article publié le dimanche 11 septembre 2016 à 21:04

Par : Culturemania

cover
views
1577
likes
5
comments

Encore un bouquin qui je l'espère arrivera à élever le niveau de conscience comme on dit. Depuis que le sujet m'est arrivé, je me suis souvent demandé ce que je pouvais faire pour convaincre ce qui me semble être le bon sens le plus absolu. Finalement, la seule chose que j'ai à mon petit niveau c'est la conversation et puis la possibilité d''écrire un peu ic...

Lire la suite...

H. P. Lovecraft. Contre le monde, contre la vie

Article publié le dimanche 27 septembre 2015 à 14:36

Par : Culturemania

cover
views
1573
likes
3
comments

Un livre de Michel Houellebecq qui parle de l'oeuvre et de la personne de Lovecraft avec une introduction de Stephen King, comment laisser ça dans le buffet ? Ni une ni deux, j'ai descendu ce bouquin comme un poivrot descendrait du coq au vin. J'ai appris beaucoup de choses et lu pas mal de trucs ignobles. De quoi faire encore de beau rêves en bavant sur mon oreiller et en repensant à l'univers et à la personne de Lovecraft, l'homme qui détestait son époque et qui aurait vomi la nôtre.

Lire la suite...

H. P. Lovecraft. Contre le monde, contre la vie

Article publié le dimanche 27 septembre 2015 à 14:36

Par : Culturemania

cover
views
1573
likes
3
comments

Un livre de Michel Houellebecq qui parle de l'oeuvre et de la personne de Lovecraft avec une introduction de Stephen King, comment laisser ça dans le buffet ? Ni une ni deux, j'ai descendu ce bouquin comme un poivrot descendrait du coq au vin. J'ai appris beaucoup de choses et lu pas mal de trucs ignobles. De quoi faire encore de beau rêves en bavant sur mon oreiller et en repensant à l'univers et à la personne de Lovecraft, l'homme qui détestait son époque et qui aurait vomi la nôtre.

Lire la suite...

H. P. Lovecraft. Contre le monde, contre la vie

Article publié le dimanche 27 septembre 2015 à 14:36

Par : Culturemania

cover
views
1573
likes
3
comments

Un livre de Michel Houellebecq qui parle de l'oeuvre et de la personne de Lovecraft avec une introduction de Stephen King, comment laisser ça dans le buffet ? Ni une ni deux, j'ai descendu ce bouquin comme un poivrot descendrait du coq au vin. J'ai appris beaucoup de choses et lu pas mal de trucs ignobles. De quoi faire encore de beau rêves en bavant sur mon oreiller et en repensant à l'univers et à la personne de Lovecraft, l'homme qui détestait son époque et qui aurait vomi la nôtre.

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.